ALERTE : consommez moins afin que la mégamachine puisse consommer plus et durer un peu plus !

Consommez responsable pour sauver le capitalisme et la civilisation industrielle, faites le bonheur des riches et de l’argent

vendredi 14 janvier 2022, par Les Indiens du Futur.

ALERTE ALERTE, le capitalisme est très gravement menacé par ses contradictions et dégâts, c’est terrible, sauvons le à tout prix. Catastrophes climatique et écologiques, crises financières, fin du pétrole conventionnel, tensions et pénuries sur les matières premières, pollutions mortelles, inflations des prix, guerre..., les menaces sont nombreuses et se conjuguent pour programmer des crises mortelles pour la sainte économie de marché.

Vite, agissons pour que le techno-capitalisme et le productivisme puissent durer, peut-être, un peu plus longtemps.
Consommez moins, économisez l’énergie et les matières premières, multipliez les énergies « vertes » dites décarbonées, priez, devenez consomm’acteurs responsables, roulez à vélo, achetez d’occasion, rognez sur votre chauffage pour que les paquebots de luxe et les jets privés disposent de carburants plus longtemps... Comme en tant de guerre, chacun doit contribuer à l’effort, tout doit être mise en oeuvre pour que la techno-industrie productiviste puisse durer, peut-être, un peu plus. Les dramatiques pénuries d’énergie et de métaux rares pour le système industriel doivent être évitées, les usines doivent pouvoir continuer à produire tout le nécessaire au maintien de la valorisation du capital.

Si vous êtes courageusement très économes et vertueux, le techno-capitalisme pourra avantageusement utiliser l’énergie et les matières premières que vous n’aurez pas consommé pour édifier de magnifiques projets tels que le métavers, la 6G, les drones policiers avec caméras infrarouge et reconnaissance faciale à 2km, les fusées touristiques en orbite pour milliardaires, la recherche de métaux rares sur Mars ou la Lune, les SUV de luxe électriques, des yachts de 150 mètres avec toilettes sèches ! Rendez-vous compte de l’importance de votre rôle de consommateur responsable !

ALERTE : consommez moins afin que la mégamachine puisse consommer plus et durer un peu plus !
Grâve à vos économies d’énergie responsables, les milliardaires pourront continuer à profiter de ces magnifiques yachts plus longtemps !

Car ce qui importe, c’est la techno-industrie, la pureté du monde de silicium, la mégapole smart ultra-connectée, l’augmentation des volumes d’argent, le luxe des riches, PAS la nature, sale et has been, les archaïques animaux qui puent, les plantes inutiles, la qualité de vie des classes inférieures, la qualité de l’air et de l’eau, NON, ce qui compte c’est de continuer à tout prix la mégamachine. Alors continuez à militer avec entrain pour la décarbonation de l’économie capitaliste, serrez-vous la ceinture efficacement pour que les riches puissent se gaver plus longtemps et les bien aimés capitaux puissent continuer à croître.

Rejoignez nos ONG et politiciens engagés dans ce combat essentiel pour la durabilité (temporaire et putative) du techno-capitalisme, votez EELV, votez n’importe quel parti d’ailleurs ils sont tous engagés dans ce combat, financez l’éolien et le solaire industriel, réjouissez vous du nucléaire et du gaz fossile labellisés « verts », TOUT doit être mis en oeuvre pour sauver la civilisation industrielle de sa folie destructrice.
C’est impossible et non souhaitable d’après des esprits amishs rétrogrades adeptes de la bougie dans les cavernes, mais en agissant tous ensemble, nous arriverons bien à retarder l’échéance fatale en prolongeant les désastres, et qui sait, une nouvelle invention disruptive techno-numérique miracle sauvera in extremis le merveilleux techno-monde ?!

Ensemble, battons-nous jusqu’à la mort pour la durabilité décarbonée du techno-capitalisme et de l’Etat !

Consommez moins afin que la mégamachine puisse consommer plus et durer un peu plus !
Le capitalisme risque de s’écrouler : vite, agissons pour que sa durabilité augmente ! ;-)

IL FAUT SAUVER LE CAPITALISME

Et pour ça, on a besoin de tout le monde. D’entreprises de constructions de panneaux solaires photovoltaïques pour produire en masse ces machines à produire de l’énergie à destination des autres machines que le capitalisme produit. De citoyens volontaires qui consomment moins d’eau pour qu’Evian puisse en vendre davantage, ou pour que le capitalisme puisse produire davantage de puces informatiques (grosse consommation d’eau). D’autres encore qui achètent des voitures électriques pour relancer l’économie en favorisant l’essor de l’industrie de l’extraction, entre autres, du lithium. Et encore d’autres qui prennent moins l’avion afin que les riches puissent acheter davantage de jets privés.

Tous ensemble nous pouvons faire durer la civilisation industrielle capitaliste un peu plus longtemps, continuer à générer davantage de revenus pour les actionnaires, perpétuer la destruction du monde, l’oppression patriarcale, l’exploitation des riches par les pauvres, des masses par une minorité, la concurrence de tous contre tous, l’aliénation et la dépossession, encore quelques temps. Si vous aussi vous vous souciez de l’avenir du capitalisme, aidez-nous, incitez vos gouvernants à prendre des mesures pour éviter son effondrement ! Consommez moins afin que le système puisse consommer plus !

(Post de Nicolas Casaux)

- Et aussi : Greta Thunberg, Extinction Rebellion et le mouvement pour le développement durable - Une compilation de quelques billets publiés sur les réseaux sociaux, au cours des derniers mois, à propos d’Extinction Rebellion, de Greta Thunberg et du « mouvement pour le climat » qui est en réalité, dans son immense majorité, un mouvement pour le développement durable.

P.-S.

Plus sérieusement :

Perspectives et pistes de résistance active

La situation écologique, climatique, sociale est terrible.
Mais tant qu’il y a des résistances, rien n’est complètement perdu.
Et puis la civilisation industrielle, ce système techno-capitaliste et étatique, n’est peut-être pas si solide que ça, elle sans doute plus attaquable qu’on ne pense.

Il existe quantité de moyens de se battre, de lutter pour abattre/détruire/démolir/désarmer/stopper/effondrer les structures matérielles et idéologiques de la civilisation industrielle, en profitant notamment des moments d’affaiblissement du système en place. Et quantité de moyens pour construire à la place des mondes vivables et soutenables.
Soutien financier, action directe, information, soutien aux personnes engagées, logistique, actions publiques ou clandestines, communication, refuges...
Il y en a pour tous les goûts, toutes les disponibilités et « niveaux » d’engagement.

Il y a des places pour chacun.e dans cette vaste culture de résistance à construire.

- Liens utiles pour aller plus loin :


2 Messages

  • ALERTE : consommez moins afin que la mégamachine puisse consommer plus et durer un peu plus ! Le 20 janvier à 11:46, par Marek BK

    Selon cet article réfréner sa consommation sauve le capitalisme, système économique basée sur la croissance exponentielle... de la consommation !
    Légèrement contradictoire, non ?
    Quand à l’idée de permettre aux capitalistes d’utiliser les ressources « économisées » à leur profit, vous inquiétez pas, quand ils auront besoin, ils les garderons pour eux.
    Alors ok, allez-y, continuer à jouer le jeu du gaspillage des capitalistes pour les priver de ressources plus vite, et même augmentez le gaspillage, tant pis pour le besoin personnel de vivre proprement et en accord avec ses principes, « résistons », et même faisons mieux qu’eux : détruisons tout le vivant avant eux et on aura gagné !

    Répondre à ce message

    • ALERTE : consommez moins afin que la mégamachine puisse consommer plus et durer un peu plus ! Le 20 janvier à 17:23, par Les Indiens du Futur

      En fait, on avait mis le tag « Humour, ironie, satire... », pour indiquer qu’on était ici dans le registre de l’exagération, du grossissement de trait.

      On ne veut pas dire qu’il faut consommer autant ou plus pour détruire le capitalisme, ni qu’il est totalement vain de refréner sa conso individuelle.
      L’objectif principal était de montrer que vouloir sauver le vivant uniquement par le biais de la baisse individuelle de conso, sans s’attaquer collectivement aux fondements du capitalisme, ne marche pas.

      En fait, au final, le capitalisme consommera toutes les ressources disponibles, même si une part importante se limite individuellement. Face aux pénuries, il obligera d’abord les catégories les plus dominées de se restreindre (et effectivement le capitalisme et ses infrastructures vitales se serviront en priorité), c’est là où la baisse volontaire de conso individuelle aide sans le vouloir la civilisation industrielle.
      Mais si les pénuries sont fortes et que des révoltes des catégories inférieures menacent à cause des trop grandes injustices dans la répartition des efforts, le capitalisme n’hésitera pas s’il le faut à contraindre aussi les riches. Par exemple, les riches renonceront (volontairement ou pas) aux yachts de plus de 50 m et aux jets privés afin de préserver tout le reste et afin que le capitalisme dispose de ressources plus longtemps (souvenons-nous des quelques ultra-riches aux usa qui demandaient à être davantage taxés).

      De plus, le niveau et le type de conso des masses subordonnées est largement déterminé par le mode de production, par ce qui est produit, par le type de société induite/imposée, donc la possibilité d’une moindre conso est limitée, et son effet aussi car une énorme masse de conso sert aux entreprises, aux organes de l’Etat et aux infrastructures.
      Mais restreindre sa conso si on le peut (les plus miséreux n’ont rien à réduire) est utile pour :

      • peut-être diminuer un peu la pression sur la nature (ce qui peut faire peut-etre quelques pourcentages de destructions en moins)
      • travailler moins (moins de conso=moins d’achats=moins besoin d’argent donc de travail, donc aussi davantage de temps pour lutter)
      • montrer qu’on peut vivre bien avec moins d’objets modernes, donc incitation à changer de société
      • s’inciter à l’entraide, l’interdépendance et l’autonomie, au lieu de dépendre totalement de la machinerie industrielle anonyme

      On avait quelques articles sur la conso :

      PS : qui sait d’ailleurs, si tout ne s’écroule pas complètement et si y a pas de révolutions, si les classes dominantes ne seront pas obligées un jour de renoncer un jour au capitalisme lui-même afin de perdurer.
      Par exemple : elles pourraient donner des miettes sous formes de minuscules « revenus universels » aux masses réduites au chômage (en attendant de les exterminer, de les stériliser ?), avec des distributions au compte goutte de produits de base minimalistes et de pietre qualité, tandis que des classes dominantes, les flics et les techniciens dont elles ont besoin (pour entretenir les machines et les robots) vivraient dans des « bulles » à part, où elles se répartiraient les richesses produites selon un rang social figé, en ayant aboli la concurrence, l’argent et le capital. (simple extrapolation de tendances existantes)
      Les dominants sont prêts à tout pour tenir, y compris à renier leurs principes et les concepts qu’ils présentaient comme indépassables auparavant.

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft