Lois « sécurité globale » et « séparatismes », le gouvernement détruit les libertés publiques et se moque des protestations, le pouvoir est à nu

Finis les paravents trompeurs et les illusions rassurantes, les contestations aussi sont à nu

samedi 3 avril 2021, par Camille Pierrette.

Quelques articles en intro, puis des réflexions sur la situation présente :
L’époque qui va suivre promet d’être dure et passionnante, [riche en rebondissements ou en basculements fertiles ?

- Députés et sénateurs s’accordent sur une version de la loi « sécurité globale » - Députés et sénateurs sont parvenus lundi 29 mars à un accord sur la proposition de loi « sécurité globale », qui vise toujours à renforcer fortement les pouvoirs des forces de l’ordre. Les deux assemblées doivent maintenant adopter cette dernière version, a priori une simple formalité malgré des mois de manifestations.

Lois « sécurité globale » et "séparatismes, le gouvernement veut s’assoir toujours plus sur les libertés publiques et les fortes protestations

QUI SONT LES VRAIS SEPARATISTES ?

Alors que les musulman.es sont accusés de séparatisme pour un foulard et que les évènements concernant les minorités en non-mixité sont décriées comme un scandale, le vrai séparatisme demeure protégé : celui des blancs et la caste des bourgeois.
Le racisme d’Etat et l’argyrocratie.

Ceux qui s’offusquent d’un festival à destination des racisé.es, qui veulent jusqu’à dissoudre les associations organisant des temps d’échange en non mixité pour l’avancé des droits.
Ceux qui crient au communautarisme mais sont les premiers communautaristes dans les pays africains, restant dans le clan aristocratique des blancs expatriés qui ne se mélangent pas à la population locale.
Ceux qui sont effarouchés par une voile justifiant l’ignominie en voulant évincer de la société une partie des françaises.
Ceux qui disent que « les Rroms d’ont pas vocation à rester en France » ignorant grotesquement la pluralité de cette communauté et leur présence en France depuis des siècles.
Ceux qui volent l’argent public, corrompent la justice, justifient des meurtres de masse à l’étranger, mais accusent les gens des quartiers et les exilés de ne pas respecter les lois et les « principes républicains. »
[…]
Regardez bien ces réunions en non-mixité.
Regardez bien le séparatisme.

Photo : Le groupe LREM, Fillon et Les Républicains, le sénat, une assemblée du MEDEF.

Post de Nantes Révoltée

Lois « sécurité globale » et "séparatismes, le gouvernement détruit les libertés publiques et se moque des fortes protestations
Les gens de pouvoir, gens parmi les plus séparatistes, se permettent d’utiliser cette notion pour serrer la vis et faire diversion

- Autre exemple en cours de répression sans limite de toutes les formes de résistance ou de libertés, cette fois-ci venant du pouvoir judiciaire : Comment la justice rennaise veut qualifier des assemblées générales de lutte en association de malfaiteurs - Appel au mouvement social à défendre ses formes d’organisation ouvertes face aux attaques politiques du pouvoir judiciaire.

Le régime se fout de démolir ce qui donnait encore une vague apparence de démocratie et de justice

Dans ce système antidémocratique et policier, le régime en place a tout pouvoir, et il ne se prive pas de s’assoir sur des mois de protestations contre ses lois liberticides, ...qui vont vraissemblablement accentuer encore son pouvoir et celui de ses polices.
Voir aussi le piétinement insistant des projets (pourtant modérés) issus de la « convention citoyenne pour le climat », le gouvernement et ses larbins chient littéralement sur la possibilité d’un avenir vivable pour les humains et les autres vivants.

Alors qu’on est à nouveau plus ou moins enfermés à domicile, interdit de randonner en pleine nature à plus de dix kilomètres, que la séquestration sous contrôle policier qui démarre à 19h nous prive violemment de profiter dehors de la douceur du soir et du soleil tardif, le régime continue tranquillement à dérouler ses lois antisociales, protégé par ses milices et ses merdias.

Ce régime est tellement autoritaire, cerné, au bout du rouleau, arrogant, extrémiste... qu’il n’hésite plus à démolir les paravents fleuris qui servaient jadis à donner l’illusion qu’on vivait en démocratie.
Ainsi, le pouvoir et ses sbires sont nus, on voit beaucoup plus nettement tous les contours secs de leur monstruosité violente, avide, froide, égoïste, arriviste, conservatrice... Plus aucune peinture ou artifice ne viennent masquer leur hidosité ancestrale ni arrondir les angles.

Ainsi, plus personne, surtout parmi les contestataires épris de justice sociale (de démocratie, d’écologie, de libertés publiques), ne peut se prévaloir d’excuses, d’avoir été trompé par des décors ou des discours enjôlants, ils brûlent en plein jour et on ne veut pas encore le voir pleinement dans toutes les dimensions et implications pratiques de cet incendie « purificateur ».
Croire en ce système ou le prétendre démocratique devient un aveu flagrant de complicité, de soumission, de conservatisme, d’aveuglement totalement volontaire.

Ainsi, les fausses oppositions, les protestations stériles, les éternelles petites réformes, les non reculs temporaires obtenus au forceps, les doléances vagues et lettres mortes, les mini actions symboliques réitérées jusqu’à l’usure, les mauvaises cibles... apparaissent aussi à nu, pour ce qu’elles sont : des protestations pour la forme, de plates participations au spectacle à l’issue fatale, des actes irréfléchis, des guéguerres pour les places, les strapontins ou les miettes rances du festin des rois, des aveux d’impuissance, des renoncements contraints ou consentis, des cris de rages étouffés, une forme d’acquiescement au jeu truqué de/par la méga-Machine

- Donc, logiquement, puisque les masques des pouvoirs et de leurs alliés tombent, puisque qu’il n’y a plus d’échappatoires ou de zones refuges, de leurres à poursuivre ou d’illusions « tue-la-résistance », puisqu’il n’est plus possible de faire l’autruche ou de « regarder ailleurs » vu que les désastres sont dans nos maisons qui brûlent déjà (coronavirus, pollutions, injustices, violences sociales...), l’époque qui va suivre promet d’être dure et passionnante, riche en rebondissements ou en basculements fertiles ?

Lois « sécurité globale » et "séparatismes, le gouvernement détruit les libertés publiques et se moque des fortes protestations
Les riches, capitalistes, technocrates, bourgeois, s’accoquinent en leurs palais, pour leur survie à tout prix, au détriment de toutes les autres

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft