Catastrophe générale : la reprise économique est là, la croissance repart fortement à la hausse en France et aux USA

Le retour à la normalité est un délire suicidaire, pourtant célébré presque partout

vendredi 18 juin 2021, par Les Indiens du Futur.

C’est l’euphorie totale dans les bourses, les médias libéraux et les réunions d’actionnaires, le champagne et la coke s’étalent, c’est la reprise, la croissance revient, la consommation explose, yahaaaaa ! Le business qui détruit partout le vivant et les humains, et même les conditions d’habitabilité sur la planète, va pouvoir reprendre à donf, accélérer encore et déployer de nouveaux moyens d’exploitation, d’enfumage et de destruction mondialisés :

  • En France, la reprise tient ses promesses, la prévision de croissance revue à la hausse - Pour la Banque de France, la croissance de l’économie française pourrait atteindre 5,75 % à la fin de l’année, au lieu des 5,5 % prévus il y a trois mois. Un chiffre nettement supérieur à celui de la moyenne de la zone euro, qui s’établit à 4,6 %. (...) « C’est l’euphorie générale, tous nos clients sont débordés. La principale préoccupation des chefs d’entreprise, aujourd’hui, est de gérer les problématiques de ressources humaines ! »
  • Covid-19 : en Europe, une forte reprise économique accompagne le début du retour à la normale (...) « Une explosion de la consommation est probable à partir de juin et pour l’été, estimait dans une note, vendredi, Daniela Ordonez, économiste à Oxford Economics. Les prévisions de chômage des ménages ont également beaucoup baissé, preuve que les consommateurs croient que la reprise du marché du travail sera forte. »
  • La Fed anticipe un rebond économique spectaculaire aux Etats-Unis - Malgré une inflation à 5 % au mois de mai, la banque centrale américaine maintient son soutien monétaire. Ses membres prévoient néanmoins une remontée des taux dès 2023, au lieu de 2024. (...) « La demande est très forte. Les revenus des ménages sont élevés, les gens ont de l’argent sur leur compte en banque, la demande pour les biens de consommation est extrêmement élevée et ne s’est pas réduite, le secteur des services est en train de rouvrir… »
Catastrophe générale : la reprise économique est là, la croissance repart fortement à la hausse en France et aux USA
La tornade dévastatrice de la civilisation industrielle va pouvoir accélérer et amplifier ses désastres !

La reprise est là : destructions et désastres vont pouvoir à nouveau accélérer

C’est sûr qu’il y a de quoi se réjouir de voir ce monde d’après strictement identique à celui d’avant, en pire.
C’est le retour à la normalité du bétonnage, de l’aliénation par le travail et le numérique, des pollutions et des inégalités sociales, des forêts, des mers et des zones humides dévastées, des zoonoses mortelles bichonnées dans les élevages industriels de fourrures pour les riches, de la destruction des communs, du fichage total et des flics partout, des élections compétitions entre partis qui baignent dans le même délire technocratique de la civilisation industrielle, des déchets numériques polluants qui tuent loin de chez nous pour que nos rues soient propres zéro déchets, des centrales nucléaires géantes et de leurs déchets ingérables, de la surveillance généralisée, des températures de four à chaleur tournante (on s’en fout, tant qu’on a de la clim !), d’oiseaux éradiqués, etc. etc.

Mais on s’en fout, la croissance revient, c’est la reprise, les riches et les actionnaires vont pouvoir se gaver encore plus que pendant la pandémie (est-ce possible ?), et nous on est tellement ravis et avides de léchouiller le ruissellement filandreux de quelques miettes moisies, d’emplois de merde, de produits de conso toxiques, de baver devant le luxe des ultra-riches à la télé, de les imiter maladroitement avec les produits made in China jetables.

On est tellement aliéné et perdu qu’on est en réduit à réclamer bruyamment le système qui nous tue, à se réjouir du « retour à la normale » : consommation, emplois, déresponsabilisation et insouciance, délégation et dépendance, croissance et développement économique, innovations technologiques et numérique partout

Pourtant, les rebelles de Hong Kong avait prévenu en 2019 : « Il n’y aura pas de retour à la normale ; car la normalité était le problème ».

La spirale de fascisation et de destructions violentes est bien lancée, attisée par de nombreux vents puants. Les minorités rebelles, anti-capitalistes et anti-autoritaires seront-elles assez fortes pour générer de puissants contre-feux ?

Catastrophe générale : la reprise économique est là, la croissance repart fortement à la hausse en France et aux USA
Le retour à la normalité est un délire suicidaire, pourtant célébré presque partout

Le retour à la normalité est un délire suicidaire

« Il y a trois cents ans, personne ne parlait de l’état normal des choses, ni n’aspirait à la normalité, cela n’existait tout simplement pas. C’est parce que « normalis » était à l’époque un mot latin qui décrivait les angles droits faits par une équerre de charpentier.
Ce n’est qu’avec l’avènement de l’industrialisation et la pensée techniciste que le mot « normalis » a colonisé notre vocabulaire et s’est imposé au XVIIIe siècle.
Standardisé, le système des machines exige la normalité, car tout doit se conformer aux angles droits du progrès. Cela signifie une croissance et une consommation sans fin, le tout alimenté par la fiction de l’énergie bon marché.
En réalité, la normalité, cela veut dire vivre dans des grandes boîtes et être esclave des machines. Cela signifie que vous êtes tellement distrait par les écrans, la vitesse et la mobilité que vous ne pouvez plus faire attention à ce qui compte vraiment. La normalité signifie que vous n’avez aucun respect pour les limites ou les lieux sacrés.
La normalité signifie que vous pensez qu’il est possible de simplement substituer les combustibles fossiles par ce que l’on appelle de l’ « énergie propre » dans le seul but de protéger la norme. Mais cela signifie surtout que vous avez renoncé à votre capacité d’être humain et d’aimer cette Terre.
Donc je ne veux pas revenir à la normale. »

Andrew Nikiforuk, journaliste et auteur, extrait du texte « Normal is the problem » publié en 2020 dans le média canadien indépendant The Tyee.

- Voir aussi : Notre obéissance inquestionnée - « Chaque jour est une occasion de conspirer pour nos communes vies et leur assomption pleine et entière »
Un lecteur qui anime le blog « Les Petits Soirs » nous a fait parvenir cette longue méditation sur l’obéissance. S’il invite, comme d’autres, à désobéir, l’intérêt de l’analyse est dans les références - notamment Simone Weil et l’historien du nazisme et du management Johann Chapoutot - et les exemples mobilisés - des soldats russes qui désobéissent dans la Creuse en 1916 aux Gilets jaunes en passant par le management contemporain.


7 Messages

  • Catastrophe générale : la reprise économique est là, la croissance repart fortement à la hausse en France et aux USA Le 18 juin à 09:46, par Les indiens du Futur

    Heureusement, il y a souvent des commentateurs pour « rétablir l’équilibre » par des propos simplistes et réactionnaires.
    Tout le monde sait qu’une éventuelle révolution ne se fait pas par des lectures, on est d’accord. Mais on pense que des lectures subversives et la contre information peuvent aider, et surtout peuvent aider à ne pas retomber dans les mêmes ornières pendant et après une forme de révolution.

    Répondre à ce message

    • Catastrophe générale : la reprise économique est là, la croissance repart fortement à la hausse en France et aux USA Le 18 juin à 12:11, par simon

      J’en étais sûr ! Réactionnaire et simpliste :les grands mots et l’excommunication sont lâchés ; tous le monde constate que vous, vous êtes profonds et avertis... et surtout que grâce à vos lectures vous serez les garants et gardiens de la révolution... Vos lectures ne sont pas si subversives que ça et si je vous fait crédit d’une bonne fois vous êtes toutefois d’une naïveté sans nom, apprenez à douter un peu et cessez de vous prendre pour le fer de lance de la lucidité humaine...

      Répondre à ce message

      • Catastrophe générale : la reprise économique est là, la croissance repart fortement à la hausse en France et aux USA Le 18 juin à 12:23, par Indiens du Futur

        à Simon : « simplistes » parce que vous critiquez la forme mais ne dites rien du fond.
        « réactionnaires » parce que vous dénoncer l’écriture inclusive (même si c’est pas forcément la panacée ok) et les tentatives de réflexions en les assimilant à de l’intellectualisme pédant. Les peuples sont ils voués à BFM et au Daubé ?

        Douter sur quoi ? sur la nocivité du capitalisme ? du système industriel mondialisé ? qui finalement, tout bien pesé, ne seraient pas vraiment néfastes ???
        ni de droite ni de gauche mais tous bien libéraux ?

        Répondre à ce message

        • Catastrophe générale : la reprise économique est là, la croissance repart fortement à la hausse en France et aux USA Le 18 juin à 13:54, par simon

          Le fond est amphigourique, il n’y en a rien à en dire ; réactionnaire parce que je critique l’écriture inclusive ? elle est moche et comminatoire ( pas si révolutionnaire).
          « Les peuples »,- je ne vois pas ce qui vous autorise à parler en leur nom-, ne sont pas voués à BFM etc. parfois je me demande ce que vous connaissez de la vie des peuples et des classes, votre radicalité est finalement confortable.
          Je ne suis pas plus réactionnaire que vous n’êtes « révolutionnaires », désolé ; ce serait prendre vos désirs pour des réalités = est « révolutionnaire » celui qui fait une révolution, et pas celui qui simplement en rêve et la désire, revenons au réel.
          Non, je ne suis pas « bien libéral » et je suis de gauche de destinée de classe et de convictions réfléchies ; qui vous permet de parler en mon nom ? et si je parlais de douter,,il s’agissait de douter de vous mêmes, encore une fois vous n’êtes pas le fer de lance de la lucidité humaine... qu’avez vous appris de la dialectique et de la complexité dynamique des réalités politiques ?
          Ricochet ? Combien de divisions ?

          Répondre à ce message

          • Catastrophe générale : la reprise économique est là, la croissance repart fortement à la hausse en France et aux USA Le 18 juin à 17:13, par Indiens du Futur

            On ne pense pas avoir écrit (ni même pensé) qu’on était révolutionnaires ou un fer de lance de la lucidité.
            On ne pense pas que le fait de ne pas venir d’une classe pauvre ou spécifiquement opprimée interdise d’être révolté, chacun peut l’être à sa manière, comme il peut.
            Ok, peut-être que nos propos provocs parfois peuvent heurter car ils peuvent s’appliquer aussi aux classes pauvres qui subissent bien plus qu’elles ne choisissent. Mais ici on visait surtout les classes aisées visées par le journal Le Monde.
            D’autre part, on pense que même si les riches et puissants (et le système institué qu’ils défendent) ont une bien plus grosse part de responsabilité dans les désastres en tous genres, personne n’est innocent au bout du compte (nous non plus bien sûr).

            Rien ne vous interdit de publier des articles sur ce site pour faire valoir d’autres points de vue.

            Les doutes sur nous-mêmes on se les garde, pas sûr que ce soit intéressant d’en parler et que cet exercice puisse éviter le narcissisme, mais on y réfléchira à l’occase.

            Répondre à ce message

            • Catastrophe générale : la reprise économique est là, la croissance repart fortement à la hausse en France et aux USA Le 18 juin à 20:53, par simon

              Chiche ! Pourquoi pas ?

              1) l’écriture inclusive est non seulement laide mais aussi laborieuse,,, ouf ! J’ai échappé au qualificatif de : révisionniste patriarcal,

              2) « Notre obéissance inquestionnée » ; sérieux…
              Ce texte met mal à l’aise d’autant que certains semblent l’idolâtrer et pour cause : écrit au passé simple, fourmillant de tournures et de vocables quasiment ésotériques et pleins de fatuité, il apparaît comme un conte, une geste pratiquement mythologique dont les paragraphes s’enchaînent comme des versets ; les images-icones édifiantes insérées viennent renforcer cette impression.
              Bref il est destiné aux dévots, très peu pour moi.
              Tant qu’à faire, je préfère et de loin ( même si elles datent) la pensée et les analyses perspicaces, malicieuses et finalement brillantes mais sans prétention d’un Barthès ou d’ un Ecco dans « Mythologies » ou « La guerre du faux », qui révèlent finement les structures des mythes et rituels à l’œuvre dans les comportements et les perceptions du quotidien, et dans l’abandon ou l’adhésion aux idéologies dominantes.

              3) le terme « intellectuel » n’a à avoir aucune connotation déférente ou, à l’inverse, méprisante ; les intellectuels ont à faire leur boulot avec le souci de la plus grande rigueur et de l’honnêteté, bref en toute conscience professionnelle. C’est vrai qu’un Bernard Henri Levy a pu passer un temps pour un intellectuel ce qu’il n’est pas, pas plus que les nouveaux philosophes ou les Zemmour.
              Et les prechi-precheurs ne sont pas de vrais intellectuels, mais des gourous facilement reconnaissables à leur logorrhée...

              Répondre à ce message

  • Catastrophe générale : la reprise économique est là, la croissance repart fortement à la hausse en France et aux USA Le 18 juin à 05:52, par simon

    Et bé !!! !« notre obéissance inquestionnée » = Toujours cet insupportable pédantisme associé à la laideur de l’écriture inclusive (raffinée à l’usage abusif du passé simple) ; la multiplication des références noie le lecteur et anesthésie sa vigilance critique - ( procédé connu des escrocs et gourous - voir l’argumentaire de l’organisation crestoise EHS -) et combien de termes « précieux » utilisés à outrance ?
    Ça semble une constance chez RICOCHETS : pour faire la révolution il faut se gaver de lectures !!!!
    On s’autoenfume et se rassure comme on peut....

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft