Les élus majoritaires du département Drôme fêtent la nature ...tout en multipliant les projets ravageurs du vivant

Fête de la nature ou victoire totale du techno-capitalisme et du béton ?

samedi 21 mai 2022, par Les Indiens du Futur.

Alors que la fête de la nature 2022 est annoncée en grande pompe sur le site web du département de la Drôme présidé par Marie-Pierre MOUTON, on voit par ailleurs que les projets écocidaires, anti-écologiques et archaïques continuent de plus belle en Drôme comme ailleurs, comme par exemple les « aménagements » routiers.

Les élus du département Drôme fêtent la nature ...tout en multipliant des projets ravageurs du vivant
Fêter bruyamment la nature quelques jours par an, et la détruire en grand tout le reste de l’année ?

Le département de la Drôme veut même en imposer de nouveaux, comme les « sublimes routes du Vercors » (sic), concoctées en secret par une clique d’élus persistant à se croire au dessus de tout du fait qu’ils ont obtenu une victoire électorale à tel moment dans ce système anti-démocratique autoritaire, avec aussi des lobbies et des cabinets d’étude, un peu à la manière d’une mafia qui impose ses vues hors sol.

A l’image du gouvernement macroniste, le département de la Drôme sous la coupe de LR n’a pas peur du double langage et de la contradiction extrême. D’un coté il fête bruyamment la nature et la biodiversité (avec EDF et Rte, sic) « en forêt de Saoû, sur le plateau d’Ambel et à Font d’Urle », de l’autre il veut détruire discrètement un peu plus la nature et la biodiversité en transformant le Vercors en circuit touristique motorisé, avec afflux supplémentaires d’humains et de véhicules là où il y en a déjà bien trop, tout ça en vampirisant notre argent.
D’autres élus disent que certains aménagements seraient nécessaires pour sécuriser certains sites déjà surfréquentés et pour préserver le saint tourisme.
Allô !? Vous avez lu les rapports du GIEC et autres études ? Vous vous asseyez dessus ainsi que sur l’avenir de nos enfants ? Vous avez bien observé les catastrophes déjà présentes en France et ailleurs ?

En réalité, il faut rapidement DIMINUER le trafic routier dans le Vercors (et partout ailleurs), il faudrait arrêter d’agrandir et multiplier les infrastructures routières et des tas d’autres machins qui contribuent à l’extension mortifère de la civilisation industrielle et de son cortège de désastres.
Tiens, un exemple en mille, élus et entreprises se réjouissaient ravis de l’extension de l’activité de l’aéroport à Chabeuil. Là aussi ils font tout à l’envers. Ce n’est pas avec un famélique « hôtel à insecte » posé au bord de l’aéroport que la biodivesrité va ressuciter !
Voir aussi les énormes travaux pour le « Carrefour des Couleures », un régal pour le BTP.
Et on ne vous parle pas des entrepôts logistiques et de leurs camions qui se multiplient dans les plaines autrefois fertiles.

Bien sûr, sans nous demander notre avis, ces élus et entreprises avisées agissent toujours pour notre bien. Il s’agit toujours d’améliorer la-sécurité, de créer des emplois, de faire du développement durable, de fluidifier la circulation (pour qu’elle puisse continuer à augmenter sans entrave), d’activer la résilience et la sobriété, et maintenant ils prennent même prétexte de l’écologie (transition, verdissement, énergies alternatives...), ou disons d’une certaine « écologie » qui en réalité n’en est pas une. Le pouvoir, la quête de puissance, la nécessité de la Croissance et de l’accumulation d’argent n’ont bien entendu rien à voir avec tous ces projets.

Pour ces élus comme pour le capitalisme, la nature c’est juste un machin décoratif, à faire fructifier, à scénariser joliment et mettre en avant quand ça sert la com en mode greenwashing, à détruire sans pitié et gérer par le bétonnage quand il y a besoin de servir le business et la croissance.

Pour notre survie et celle des autres vivants, pour la beauté des paysages, pour des lieux diversifiés et pour préserver les liens qui nous unissent aux autres régions terrestres, nous devrons donc renvoyer ces élus, leurs politiques, le capitalisme et la civilisation industrielle dans les poubelles de l’histoire, direction incinération.


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft