Les élevages de visons et autres élevages intensifs : des nids à pandémies d’où pourrait bien provenir le coronavirus du Covid-19

La France ne fait rien pour en finir avec l’élevage industriel/intensif

dimanche 25 avril 2021, par Josée écologiste sociale.

- Enquête — Chine : Origine du Covid-19 : la piste des visons chinois se renforce - L’élevage intensif de visons et d’autres animaux à fourrure ne cesse pas en Chine. Les fermes sont pourtant suspectées d’avoir joué le rôle de chaînon manquant dans l’émergence de la pandémie. Une thèse accréditée par un rapport de l’Organisation mondiale de la santé et par de nombreux scientifiques.

Les élevages de visons et autres élevages intensifs : des nids à pandémies d’où pourrait bien provenir le coronavirus du Covid-19
Entre autres maux, les élevages industriels sont des nids féconds à virus dangereux

Précédents articles sur ces sujets trouvés sur Ricochets :

Les élevages de visons et autres élevages intensifs : des nids à pandémies d’où pourrait bien provenir le coronavirus du Covid-19

Dans le cadre capitaliste qui impose la concentration et l’industrialisation pour répondre à l’impératif de valorisation du capital et de concurrence, nourrir des milliards de personnes dont beaucoup mangent (ou veulent manger) souvent de la viande et des produits animaux (lait, oeufs...) impose la dévastation du vivant et la fabrication de pouponnières à virus.
C’est encore plus monstrueux concernant la production de fourrures, dont la quasi totalité de ce qui est consommé n’a rien d’essentiel, mais sert uniquement à assouvir de dispensables habitudes culturelles, des modes, des riches, de besoins de se différencier des autres.

Vous voulez diminuer les émissions de gaz à effet de serre, préserver les écosystèmes et les peuples qui y habitent, éviter des souffrances extrêmes à des milliards d’animaux, éviter la multiplication des zoonoses et pandémies de type coronavirus, améliorer votre santé, diminuer les pollutions...?
Alors luttez pour la fin de l’élevage industriel, la fin des élevages intensifs ici et partout dans le monde.

En France, très à la ramasse, on n’est même pas foutu de généraliser des repas au maximum végétaux dans les cantines scolaires et d’entreprises. Les habitudes culinaires culturelles et les lobbys priment sur le bon sens et la préservation du vivant.
Des mesures simples et efficaces comme celle-ci n’ont toujours pas été prises, c’est dire à quel point on est loin du compte et comment le système en place est complètement verrouillé, irréformable, du fait des institutions non-démocratiques et du poids des lobbys de la viande.
Les contraintes capitalistes, entre autre soucis, empêchent tout changement, car ça ferait perdre de l’argent et impliquerait d’importantes restructurations.

Les Etats imposeront peut-être des dispositifs renforcés de bio-sécurité aux élevages en guise de mesures, mais c’est illusoire. Çà n’a pas marché jusque là, et les élevages concentrationnaires s’étendent partout dans le monde, de même que la déforestation et la destruction des écosystèmes.

- En élargissant un peu plus à la question de l’agriculture :

P.-S.

- Et voici d’autres conséquences de cette pandémie liée au système techno-industriel : Animaux sauvages et domestiques, ils attrapent aussi le Covid - C’est un fait désormais connu : le Covid passe de l’humain à l’animal, et vice versa. Grands singes, chats, chiens, belettes, hamsters... Le virus pourrait menacer de très nombreuses espèces et bouleverser les milieux naturels. Car exposer la faune sauvage à des pathogènes inédits n’a rien d’anodin. (...)


1 Message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft