Réponse à Mr Mariton - Réunion accueil des nouveaux habitants de Crest

Hervé Mariton : les gilets jaunes auraient coûté 120 000 € à la commune

par Auteurs divers.
Mis à jour le lundi 11 mars 2019

M. Mariton a reçu les nouveaux habitants de Crest lors d’une réunion qui a eu lieu le samedi 9 mars. Il y a fait part de la charge financière que représente pour la commune la présence des gilets jaunes au rond-point de Romans.

Selon Mr Mariton, à cause des blocages et pour contourner le rond-point, les automobilistes ont choisi des voies secondaires non aménagées pour cette affluence. Cela aurait causé des dommages entrainant des frais de réparation de ces voies secondaires à la charge de la commune à hauteur de 120 000 €.
On peut légitimement suspecter une volonté d’exposer la situation de manière orientée aux nouveaux habitants de Crest : en déformant la réalité de ces chiffres et en diabolisant les gilets jaunes.

Un droit de réponse est ici nécessaire :
-  Les blocages systématiques ne sont intervenus que dans les toutes premières semaines du mouvement ne pouvant entrainer, sur une aussi courte période de temps, des dommages aussi importants.
-  Les gilets jaunes ne peuvent répondre des choix d’itinéraires des automobilistes.
-  Ce montant parait dans tous les cas extrêmement élevé. Nous suspectons donc que M.Mariton englobe dans ce montant les frais de démontages systématiques des installations des gilets jaunes sur le rond-point, initiés à sa demande depuis le mois de janvier.

Il est ici rappelé que la démocratie et le droit d’expression ne sauraient être considérés comme un coût mais plutôt comme faisant partie intégrante de notre société de droit, garantissant ici sa bonne santé.
L’ensemble des acquis sociaux ont été obtenus de haute lutte et souvent de façon violente. L’occupation du rond-point sur un terrain communal est pacifique et contribue à diffuser un message que notre société est malade et à véhiculer des revendications légitimes qui visiblement dérangent certains élus. M. Mariton a systématiquement choisi le démontage des installations s’assurant ainsi au détour que le mouvement ne soit plus visible du public.
Le coût de 120 000 € serait donc à imputer davantage à sa vision politique qu’à des dommages éventuels.

P.-S.

Article Anonyme


1 Message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft