Mégabassines : Appel à mobilisation nationale le 6 novembre 2021 à Mauzé-sur-le-Mignon (79)

lundi 1er novembre 2021, par GJ SAillans.

On partage cet appel à mobilisation nationale contre les projets des méga bassines dont une est prévue dans la vallée, du côté de Divajeu (lire cet article : https://ricochets.cc/L-agriculture-industrielle-productiviste-ca-nous-bassine.html)

STOP aux mégabassines !
RDV devant la mairie de Mauzé-sur-le-Mignon à midi

Après une première mobilisation le 22 septembre 2021 où nous avons réussi à pénétrer sur le chantier, bloquant les travaux quelques heures, nous allons repartir à l’assaut des méga-bassines, ces projets gigantesques et dévastateurs ! Nous allons exiger l’arrêt immédiat des travaux !

Oui l’eau est nécessaire à l’agriculture, oui l’irrigation peut être une réponse et un moyen pour produire mieux et employer plus.
A condition d’être dans une logique de préservation et de répartition de la ressource.
Bien au contraire, ces bassines démesurées sont un accélérateur pour un modèle simplifié et spécialisé qui conduit les paysans dans le mur et met notre environnement en danger. Tout comme les OGM ou la 3e révolution agricole que Macron nous promet (numérique, robotique et génétique), elles mettent directement en danger notre existence.

Ce modèle cherche à s’accaparer toujours plus les communs et à s’imposer comme hégémonique. Comme pour les 1 000 vaches, il est prédateur d’une agriculture paysanne qui est empêchée de se développer partout et de répondre aux différents défis écologiques, alimentaires et sociaux. Et surtout, comme pour la lutte contre les fermes usines, le combat qui se mène en Poitou-Charentes sera déterminant pour la suite :
Si les méga-bassines avancent sur ce territoire, elles avanceront demain partout !

Si les accapareurs gagnent sur l’eau, alors la brèche sera ouverte en grand pour faire de même sur le foncier, les semences, sur tous nos communs et toutes nos valeurs !

La lutte qui s’engage là-bas est une lutte pour notre survie : survie d’un modèle agricole qui emploie, produit et préserve, une lutte pour notre survie tout court pour éviter d’accélérer la fuite en avant climaticide d’une agriculture déraisonnable !
Le Comité national de la Confédération paysanne a décidé de faire de cette bataille de l’eau le fer de lance de notre bataille pour la préservation des communs.

Cette journée fait également partie d’un appel plus vaste : c’est en effet le jour choisi par les organisations de lutte pour le climat comme journée internationale d’action en marge de la COP 26 qui se tiendra à Glasgow. Ce sera donc notre mobilisation climat : plutôt que de battre le pavé à Paris ou en province, nous vous proposons cette journée de mobilisation et d’action !

Cette action sera plus concrète, plus festive (concerts prévus le soir) et surtout plus percutante qu’une simple marche, méthode qui semble montrer ses limites…

Le travail de formation, de réflexions et de partage d’expériences continue en interne, l’urgence de la situation ne fait que croître : ministre et FNSEA étant unis pour siphonner l’eau au profit de quelques-uns.
Alors, les citoyennes, citoyens, paysannes et paysans de toute la France doivent converger en Deux-Sèvres le 6 novembre sur le site de la bassine en construction que nous avons occupé symboliquement le 22 septembre dernier. La seule issue envisageable est d’empêcher cette construction pour marquer les esprits afin de stopper la multiplication de ces projets.
Nous devons être très nombreuses et nombreux et nous devrons par nos actes de résistance et de désobéissance imposer la nécessité de revoir l’orientation prise localement et nationalement sur la gestion de l’eau.
Tous unis pour défendre l’agriculture paysanne et nos communs !
A nous de faire flotter des drapeaux jaunes partout autour de ce projet mortifère et climaticide pour continuer à porter haut et fort qu’un autre monde est possible, qu’’une autre agriculture est possible et qu’’il est plus qu’’urgent de dénoncer ces fausses solutions qui finiront par nous perdre.
Alors surtout on ne lâche rien, on remplit les voitures, on prépare les drapeaux, et on vient toutes et tous avec détermination et conviction scander ensemble : NO BASSARAN et empêcher la construction !

Informations
- 4 pages sur le sujet des méga-bassines à consulter ICI pour mieux connaître les enjeux
- Appel à mobilisation commun avec Soulèvements de la Terre, LPO et Bassines Non Merci !

https://lessoulevementsdelaterre.org/blog/6-nov-manifestation-nationale-contre-les-mega-bassines
Consignes sur l’action :
Vous êtes invité.e.s à venir vêtu.e.s de votre plus beau bleu de travail, coiffé.e.s de votre plus beau casque ou chapeau bleu, et muni.e.s de votre plus beau parapluie .

Autre articles sur le sujet :
https://ricochets.cc/L-agriculture-industrielle-productiviste-ca-nous-bassine.html


1 Message

  • Mégabassines : Appel à mobilisation nationale le 6 novembre 2021 à Mauzé-sur-le-Mignon (79) Le 5 novembre à 16:45, par Canard des rivières

    Communiqué : Face aux méga-bassines et aux intimidations de la préfecture et de la FNSEA Maintien de la mobilisation nationale le 06/11 à 12h à Mauzé-sur-le-Mignon

    Le 5 novembre 2021, à l’appel de Bassines Non Merci !, de la Confédération paysanne et des Soulèvements de la Terre.

    PROGRAMME ET INFOS PRATIQUES A LA FIN -

    Ce samedi 6 novembre, le mouvement croissant contre les méga-bassines et l’accaparement de l’eau par l’agro-industrie se retrouvera bien à nouveau à Mauzé-sur-le-Mignon pour stopper le premier chantier avant qu’il ne soit trop tard.

    Cette mobilisation prévue de longue date se heurte aujourd’hui à une interdiction prononcée par la préfecture des Deux-Sèvres de manifester à pied ou avec des engins agricoles sur un périmètre conséquent et d’ainsi pouvoir faire constater au public les dégâts causés par ces chantiers ou l’état d’assèchement des cours d’eau.

    Nous avons également appris que la FNSEA, les JA et la Coordination rurale appelaient à une contre-manifestation pour promouvoir leur modèle de production destructeur et empêcher notre manifestation de se tenir, et ce à moins d’une semaine de l’événement.

    Face à l’interdiction générale, la FNSEA aura pourtant le droit de se rendre sur le site de la bassine sur simple présentation d’un tract, alors que nous sommes interdits de l’approcher ! Cet énième traitement de faveur montre bien la collusion entre les pro-bassines et les pouvoirs publics que nous dénonçons depuis le début du projet.

    Quant à nous nous maintenons notre appel à mobilisation large à 12h à Mauzé-sur-Le-Mignon. Ce point de rassemblement n’est quant à lui pas interdit. Des discussions sont en cours pour trouver la forme adéquate et les meilleures manières de manifester au vu des circonstances. Bassines Non Merci a également déposé un référé-liberté contre l’interdiction de manifester. Nous ne nous laisserons pas arrêter par les coups de pression des pro-bassines et du gouvernement !

    Il n’est pas question que les mouvements écologistes et paysans soient paralysés par le gouvernement français en faveur de l’agro-industrie en pleine COP 26.

    Car ils n’en sont pas à leur coup d’essai : les dernières semaines notamment ont été marquées par de graves tentatives d’intimidation de la part de la police. Les 27 et 28 octobre, 5 paysans et militants de « Bassines Non Merci » ont été perquisitionnés, emmenés menottés ou placés en garde à vue en lien avec leur présence lors de l’envahissement du chantier et à la neutralisation d’un tractopelle. Tous ont été relâchés à l’issue des auditions et gardes-à-vue, mais pourraient être l’objet de diverses poursuites.

    Cette mauvaise opération d’intimidation à 10 jours de la mobilisation montre la fébrilité de l’Etat dans cette affaire et son parti-pris de réprimer les défenseurs du vivant et de la paysannerie plutôt que de stopper des chantiers écocides illégaux qu’il subventionne à 70%.

    Rien de tout cela ne stoppera notre détermination à stopper ces projets de méga-bassines et à nous battre pour un partage juste de la ressource en eau. Paysan.nes protecteurs de leurs terres, amoureux de la faune et de la flore, habitant.es de territoires qui s’assèchent, nous serons des centaines samedi à leur faire valoir que l’eau est un commun et que les sols ne doivent plus être empoisonnés. NO BASSARAN !


    PROGRAMME

    12h : Rendez-vous Place du Champ de foire, à Mauzé-sur-le-Mignon, à partir de 12h, autour d’un grand banquet paysan et citoyen.

    13h : Conférence de presse

    Rdv devant le kiosque de la place du Champ de foire

    14h : Début de la manifestation ponctuée de temps forts

    18h : Soirée Rock against the Bassines

    Pendant la manif et en soirée, un ensemble de groupes nous feront le plaisir de jouer en remorque, tracteur et mouvement l’après-midi ou sous chapiteau le soir ! Au programme entre autre, 3 fanfares, Armandino Balconi l’homme orchestre et son juke box intérieur, le rock enflammé de Portron Porton Lopez, le rap incisif D’HPS et Skalpel, les pirates de Cantos Corvi, l’accordéon de Dominique Bourdin, les punks d’orchids, et des mixs remuants, ...

    Infos pratiques - covoiturage - gare - camping :

    Pour venir, un lien vers un service de covoiturage a été mis en place. Il ya aussi une gare à Mauzé-sur-le-Mignon, point de départ de la manifestation : https://www.mobicoop.fr/covoiturages-evenements/947/Mega-Bassines-Tour-6-novembre-2021-a-Mauze-sur-le-Mignon

    Il sera possible de dormir et camper sur un lieu proche du point de départ de la manifestation. Les repas seront assurés par des cantines de lutte.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft