Le régime Macron et ses flics, les riches, les capitalistes... contre les peuples

Discours Macron du 31 décembre : au moins, la situation est claire - Se battre, contre attaquer, ou se faire écrabouiller davantage - Quelques analyses éclairantes

mercredi 1er janvier 2020, par Auteurs divers.

« Un discours d’apaisement »

Pour ses « voeux » du Réveillon, Macron a affirmé :

- Qu’il comptait aller jusqu’au bout de son projet de saccage des retraites malgré l’opposition ultra-majoritaire de la population
- Qu’il prendra « de nouvelles décisions » contre « les forces qui minent l’unité nationale » dès les semaines qui viennent. On peut craindre une nouvelle batterie de mesures liberticides
- Que l’écrasement sanguinaire du soulèvement des Gilets Jaunes a été un « moment respectueux et républicain »
De notre côté, nous souhaitons que son mandat ne survive pas à l’année qui commence.

- post de Nantes Révoltée + Montage vidéo qui va bien avec

Le régime Macron et ses flics, les riches, les capitalistes... contre les peuples

Quelques articles pour commencer l’année par de bonnes analyses de la situation

Car pour lutter, il faut d’abord bien connaître son ennemi et ses objectifs, afin d’élaborer une bonne stratégie de résistance.

- Face aux catastrophes climatiques & écologiques planétaires, l’Etat impose par la force l’ordre qui permet aux capitalistes de préparer leurs enclaves survivalistes blindées - Seulement nous : l’écologie-contre-l’État - Oligarques et très riches font sécession afin de laisser les peuples crever dans l’étuve planétaire
Cet article essentiel fera date, il résume bien le cynisme brutal et sans limites des gouvernants et des puissants capitalistes : Seulement nous : l’écologie-contre-l’État, par Frédéric Neyrat, extraits :

« Nous, et personne d’autre ». - Il y a une scène bouleversante dans le dernier film de Todd Haynes, Dark Waters (2019), qui montre comment des produits toxiques utilisés dans la production de Teflon ont été déversés dans le fleuve Ohio. L’avocat, qui est passé du camp des multinationales à celui des paysans et riverains exposés aux substances toxiques génératrices de cancers, déclare : « Le système est truqué. Ils veulent nous faire croire que ce système nous protégera mais c’est un mensonge : nous nous protégeons, nous, et personne d’autre ».

Un tel désarroi recoupe un sentiment partagé : nous sentons bien, nous expérimentons chaque jour que les gouvernements, pour ne pas même parler des multinationales, ne nous protègent pas – et, plus encore, ne cherchent pas à nous protéger. La COP25, dernier en date des sommets consacrés aux changements climatiques, a abouti à une absence totale de mesures. Il y a encore quelques années, les gouvernements assemblés auraient au moins fait croire à des mesures, des intentions ou des plans à long-terme (réduire les émissions de CO2 à l’horizon 2173, et le tout-solaire programmé pour 2456, juste après la colonisation de Neptune). Mais ces faux-semblants sont tombés ; ne reste que la vérité politique de notre temps : il n’y a rien à attendre des gouvernements. Or cette vérité en dissimule une autre, plus surprenante : les gouvernements, eux-non plus, n’attendent plus rien de nous.

- Au fond, le vrai problème n’est pas Macron ni même son gouvernement, le problème c’est l’économie, c’est le capitalisme - Ne luttons pas en vain contre les chiens policiers et les larbins politiciens, mais contre le système qui tient leurs laisses

P.-S.

exemple du genre d’apaisement que souhaite le régime :

30 novembre, dépôt de bus

Ce matin, la police casse la grille d’entrée du dépôt de bus d’Ivry, gaze et matraque les machinistes en grève à l’intérieur du dépôt. En 30 ans de photo pour les IRP de la RATP, je n’avais jamais vu ça. Devant celle violence inacceptable, 58 machinistes non grévistes ont exercé leur droit de retrait et ont participé à l’AG. 5 bus seulement sont sortis. Le gouvernement voulait à tout prix afficher une érosion du mouvement. Comme au dépôt d’Asnières samedi dernier, l’effet inverse s’est produit !

(post de Bernard Rondeau)


1 Message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft