La guerre se fabrique près de chez nous, en Drôme aussi, à Beaumont-les-Valences avec ARES

Les dictatures et Etats autoritaires utilisent des armes et des technologies, vendues notamment par des entreprises bien françaises du terroir local

mercredi 18 mai 2022, par Chronique du régime policier.

Il n’y a pas que l’armée de Poutine qui se régale des systèmes d’armes français modernes pour massacrer des civils et conquérir des pays tels que l’Ukraine.
De nombreux Etats encore moins recommandables que la moyenne se fournissent tranquillement en France en toute légalité, avec l’aval des gouvernements, la passivité des populations, le silence médiatique et l’assentiment des employés.

Quelques infos concernant Rhônes-Alpes, et la Drôme, avec ce dossier :

- La guerre se fabrique près de chez nous
L’Observatoire des armements publie un nouveau rapport sur l’impact des entreprises d’armement de la Région Auvergne-Rhône-Alpes sur les conflits. Il documente notamment 11 sociétés qui alimentent les guerres et répressions actuelles : Palestine, Yémen, Égypte, République démocratique du Congo... À chacun·e de nous de se mobiliser et à nos décideurs d’agir pour éliminer l’empreinte de la région sur les violations de droits humains.
Cette étude rédigée par Tony Fortin avec Patrice Bouveret est téléchargeable gratuitement ou disponible en version papier.

La guerre en Ukraine est venue raviver la crainte d’une guerre généralisée en Europe, une crainte sur laquelle capitalise le secteur de l’armement pour développer et vendre de nouveaux équipements. Déjà, la guerre au Yémen avait replacé au premier plan ces dernières années la responsabilité de la France par rapport à l’utilisation des armes qu’elle vend. Les multiples enquêtes d’ONG et de journalistes ont pointé le rôle des majors du secteur (Thales, Safran, Dassault…). Peu d’informations existent en revanche sur les myriades de petites et moyennes entreprises réparties sur l’ensemble du territoire. Or, à partir du moment où une entreprise « habite » un lieu, son rôle — si les conséquences de son activité posent de graves problèmes humains — ne doit-il pas être connu de tous et débattu par les habitants ? Où et à qui leurs armes sont-elles vendues ? Sont-elles si inodores et incolores sur le plan de la préservation de la paix et du respect des droits humains ?

Notre nouveau rapport apporte une première pierre à ce projet en documentant le rôle d’un panel d’entreprises d’armement et de maintien de l’ordre établies dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Onze sociétés, parmi les plus significatives, ont ainsi été identifiées. La conclusion de cette étude l’établit sans fard : certaines entreprises du terroir local sont bel et bien associées aux guerres et répressions actuelles.
(...)

La guerre se fabrique près de chez nous, en Drôme aussi, à Beaumont-les-Valences avec ARES

L’entreprise drômoise locale « ARES Aviation » fournit des régimes sanglants

- Implanté en partie en Drôme, l’entreprise « ARES Aviation » a modernisé des hélicoptères cédés au Togo, un Etat qui réprime sa propre population. Elle a aussi par exemple comme clients Irak, Angola, Niger, Tunisie...

On constate que les PME du terroir local qui créent des emplois ne sont pas toutes recommandables.

- ARES a une implantation dans la Drôme :
Optronique
200 allée René Higonnet
26760 Beaumont-les-Valences, France
T : +33 4 75 85 29 92

La guerre se fabrique près de chez nous, en Drôme aussi, à Beaumont-les-Valences avec ARES
ARES, une entreprise du terroir local drômois, qui fournit des Etats particulièrement brutaux envers leurs populations

- Présentation de ARES :
Implanté dans le Sud-Est de la France, ARES est né de la fusion des activités de deux acteurs historiques reconnus dans le secteur aéronautique militaire, SDTS (REDAIR) & SECAERO (MRO/MCO)
Ce rapprochement permet à ARES de mettre aujourd’hui à disposition des Forces armées françaises & européennes une compétence globale autour de ses deux métiers : l’entraînement opérationnel REDAIR avec son « Aggressor Squadron » & le maintien en condition opérationnelle de sa propre flotte avec une compétence Maintenance Repair Overhaul (MRO) offrant la garantie du plus haut niveau d’exigence & de sécurité dans ses opérations.

Avec une flotte de 11 avions en moyens propres & plus de 3000 heures de vol réalisées depuis 2015, ARES bénéficie d’une solide expérience reconnue dans le domaine de l’entraînement aérien opérationnel au travers des missions Air-Air, Air-Sol ou Air-Surface répondant avec le plus grand réalisme aux exigences des Forces armées.
ARES est également experte dans les domaines de la maintenance & de la modernisation d’avions et d’hélicoptères, ainsi que dans le développement & la fabrication d’équipements optroniques.


Mais l’argent ignore les odeurs de charogne, et les machines électronique qui comptent les biftons ne sont pas gênées par les taches de sang. Pour le Capital, ce qui compte c’est de faire plus d’argent avec de l’argent, les moyens et les conséquences importent peu.
Et puis tout le monde ou presque cherche n’importe quel emploi, faut bien payer ses crédits, sa conso et ses vacances, faut bien essayer d’imiter le mode de vie destructeur des riches, etc. (ces difficultés et ces dépendances au système ne pourront pas être réglées individuellement ou par des ajustements du système)
« Et puis si on le fait pas d’autres pays le feront de toute façon ».
C’est bien ça ?

Alors vendons des armes aux dictateurs, fabriquons des SUV en série, volons par millions en avion, creusons des mines sur tous les continents, multiplions les usines chimiques et le béton, pesticidons les sols et l’air jusqu’aux pôles, rendons la planète inhabitable, no problemo, puisque le fric accumulé par milliards permettra d’acheter aux enchères aux extra-terrestres une planète verte toute neuve en remplacement. Ou sinon au pire on mangera les biftons et on étanchera notre soif avec la menue monnaie.


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft