France : Rentrée scolaire sous contrôle militaire devant des établissements !

Pour votre sécurité, pour votre santé, etc., vous n’aurez plus de libertés - HALLUCINANT

vendredi 4 septembre 2020, par Camille Z.

Le système policier en place étale ses argents armés partout, pour tout et pour rien, sous n’importe quel prétexte. Tout l’espace public est militairement occupé, devant des lycées et collèges aussi (et même à l’intérieur) !
Quelques faits et réflexions pour bien prendre la mesure du cauchemar.

🔵 RENTRÉE SCOLAIRE BLEU MARINE

Des uniformes et des fusils d’assaut devant les collèges et les lycées ? C’est le genre de scène qui s’installe dans la France d’après. Pour la rentrée scolaire, plusieurs compagnies de gendarmes armés ont procédé à des « contrôles de masques » à la sortie des bus scolaires ou devant l’entrée des établissements.
France : Rentrée scolaire sous contrôle militaire devant des établissements ! {JPEG}

  • La gendarmerie de l’Essonne a diffusé une vidéo montrant ces contrôles devant un lycée
  • Idem à Besançon à la sortie des cars
  • Sur twitter, un gendarme diffuse la photo de ses collègues du « pelotons d’intervention » à Montmoriollon (dans la Vienne) pour « accompagner la rentrée des enfants »
  • En Bourgogne, un journal local de Macon dévoile des photos de gendarmes avec un fusil d’assaut « contrôler le port du masque » devant un collège. Non loin de là, la même opération s’est déroulée devant le lycée agricole de Davaillé, « sans même que le chef d’établissement ait été averti ».

Et ce ne sont que quelques exemples qui ont eu lieu dans des communes rurales ! La militarisation de l’espace jusque dans la France profonde. La gestion sécuritaire de la crise sanitaire, alors que l’éducation manque toujours de moyens.

(post et visuel de Nantes Révoltée)

France : Rentrée scolaire sous contrôle militaire devant des établissements !
Le cauchemar dystopique continue

- Parents, jeunes, si vous avez des témoignages à apporter concernant la rentrée scolaire sous protocole « sanitaire/sécuritaire », n’hésitez pas à m’écrire ou à les mettre en commentaires, merci.

Remarques complémentaires

Vous réalisez ?! Des flics en armes, avec parfois des fusils mitrailleurs sont postés devant des établissements scolaires pour vérifier que tout le monde, élèves compris, portent bien un masque ! Le délire et la disproportion de ces dispositifs sautent aux yeux.
A d’autres époques, tous les enseignants seraient déjà en grève et en manif, suivis d’autres secteurs, avec le soutien actif des parents...

On a beau être habitué depuis des années aux saloperies gouvernementales et policières en tout genre, on a beau savoir depuis longtemps que la fFrance est un régime policier anti-démocratique où les flics ont les pleins pouvoirs, on reste encore surpris parfois par la rapidité et l’étendue de l’avancée du système policier, de ses brutalités diverses, de ses pressions, de ses contrôles et surveillance absurdes et liberticides chaque semaine aggravés.

Face à ce « néo-fascisme » qui s’installe, on reste aussi parfois encore un peu surpris de l’absence quasi totale de réactions de la population, hormis les habituels lanceurs d’alerte et autres activistes.

Ainsi, on comprend mieux in vivo comment dans le passé des régimes totalitaires meurtriers sont arrivés à s’installer sans trop rencontrer de résistance, en utilisant les moyens légaux, en s’appuyant sur des contextes favorables, avec l’appui de la grande majorité de la population depuis longtemps soumise, exclue de tout pouvoir économique et politique, et prête à tout endurer.
La peur du virus, la dictature douce de la « santé » ont pour l’instant anesthésié les derniers restes d’esprit critique, de résistance et de recul.
Les oligarques et autres technocrates peuvent jouir sans limite de leur pouvoir et de leur folie dure pour imposer tout ce qu’ils veulent.
Avec le coronavirus, ils ont des moyens de pression, de flicage et de justification encore plus puissants que la prétendue défense de « la-démocratie » contre le terrorisme ou les dits gilets jaunes « factieux ».

Soi-disant défendre la vie des plus fragiles, des vieux, leur donne l’aura 2.0 de la sainteté et permet à l’absolutisme centralisé de s’approfondir encore.
Avec l’argument imparable de la protection de « la-démocartie » et de « la-république », la coercition et la répression « pour votre santé » deviennent encore plus incontestable, inattaquable, et valide toutes les lois liberticides et tous les déploiements des bandes armées policières.

Alors que le régime en place provoque des milliers de morts et de blessés via son capitalisme et son étatisme autoritaires, alors que cette civilisation industrielle détruit sans arrêt le climat, des animaux, des écosystèmes, des forêts (provoquant et aggravant d’ailleurs au passage les pandémies de type coronavirus !), qu’elle exploite et avilit partout les humains, que le libéralisme criminel porté par les gouvernements (et celui de Macron en particulier) détruit les systèmes de santé et donc provoque des morts supplémentaires dus au manque de moyens et de personnels, voilà que ce système sanguinaire et suicidaire prétend à présent « protéger notre santé » quoi qu’il en coûte ?!
Ce serait hilarant si ce n’était pas aussi tragique et aussi réel.

Avez-vous déjà vu un vampire assoiffé déclarer à ses victimes pour les endormir qu’il agit légalement pour leur bien ?! C’est ce qu’il se passe ici.

Ce renversement des choses époustouflant justifiant l’accroissement infini du régime policier et incroyablement inoui. Plus c’est gros plus ça passe. C’est affreusement hallucinant.
C’est comme réclamer davantage de Croissance économique et de technologies pour prétendre stopper les ravages de la Croissance et de la technologie, ou plus d’héroïne pour guérir un drogué déjà passablement accro.
Je dois me pincer régulièrement pour vérifier que je ne suis pas en plein cauchemar, ou endormi devant une série tv d’anticipation dystopique.

Après voir totalement investi la totalité de l’espace public, bientôt, les flics pourront en toute liberté circuler partout ailleurs « pour notre santé ». Ils patrouilleront en robocop avec leurs drones et leurs fusils mitrailleurs dans les halls d’immeuble, dans nos logements, les grandes surfaces, les événements privés, les fêtes familiales, les églises, les maternelles, les hospices...
Ils viendront nous buter (pardon, nous contrôler et nous rappeler fermement le droit chemin) jusque dans les chiottes.

Mais ne nous faisons pas peur avec encore pire, le pire est déjà là, et nous devrions arrêter pour de bon de le tolérer.

Il y a bien une guerre, pas celles contre des virus, mais la guerre sans merci des riches et oligarques, la guerre des extrémistes minoritaires et brutaux contre le vivant et contre tous les humains qui ne sont pas dans leur camp retranché.
Comme toute guerre, on ne gagne pas tellement par la retraite sans fin et la défensive, mais par l’offensive, la désertion, la destitution.
On ne gagne pas en restant sur les terrains de l’ennemi en utilisant ses armes, mais en utilisant d’autres armes sur des terrains plus favorables.

- Voir aussi :
Covid : choses vues, par Julien Coupat, et alii. - En rompant le rythme habituel du monde, la pandémie de Covid-19 a agi comme un révélateur de nos existences et du monde dans lequel nous vivons. Les auteurs de cette tribune y témoignent ce qu’ils et elles ont vu depuis le mois de mars.

P.-S.

Il est interdit de danser !

Plusieurs préfets du sud de la France nous interdisent désormais de danser. Parmi toutes les nouvelles injonctions que nous subissons, celle là m’a vraiment choqué. Je ne sais pas pourquoi mais pour moi danser était un droit constitutionnel, une liberté inaliénable, comme rire, chanter ou rêver. On ne pouvait pas interdire de danser. Ceux qui prennent de telles décisions perçoivent-ils à quel point danser est essentiel aujourd’hui pour des centaines de milliers de personnes qui aiment la musique et qui ont une relation charnelle, fusionnelle parfois, avec elle. La danse catalyse les énergies, elle libère les corps, elle magnifie la sensualité. Depuis que les hommes existent, ils dansent.
Quel bonheur pour les djs qui ont eu la chance de jouer ces dernières semaines, qui ont senti l’intensité extraordinaire des dancefloors, la joie du public dessinée en rouge sur leurs visages ! Cette crise aura eu du bon car nous nous contentons désormais amplement d’une petite soirée avec un peu de son et de la bonne musique qu’elles que soient les conditions. Fini les djs stars, les énormes sound systems, les immenses écrans led, les foules de spectateurs souvent blasés ! C’est bon de s’apercevoir que nous n’avions pas besoin de tout ça. Aujourd’hui nous sommes heureux d’être une centaine à danser sous une tente mal éclairée. La décroissance va-t-elle l’emporter ici aussi ?
Le monde d’après... ?

(post de Pascal Peck)

Les danseurs et danseuses récalcitrants seront-ils noyés par les flics, comme Steve à Nantes, défenestrés ou étranglés ?


2 Messages

  • France : Rentrée scolaire sous contrôle militaire devant des établissements ! Le 4 septembre à 21:26, par Camille Z

    🔴⬇️ 2 ados exclus du collège suite au port du masque sous le nez ⬇️🔴
    Une mère de famille s’exprime car hier une de ses filles revient du collège se plaignant maux de tête. Elle conseille alors à ses filles de porter le masque sous le nez pour favoriser une meilleure oxygénation. Ce jour le directeur du collège Jean Moulin à Saint-Nazaire, Monsieur Drean Jean-Xavier prend la décision d’exclure les deux filles et menace la maman en disant qu’il va ouvrir une « information préoccupante ». Par ailleurs de nombreux témoignages de familles nous parviennent expliquant que les enfants soulèvent le masque pour respirer dans les classes quand les professeurs se retournent.

    (source et vidéo sur Vécu)

    🚨🚨🚨 AU COLLEGE, UNE ENFANT EST ENVOYÉE AUX TOILETTES POUR POUVOIR RESPIRER

    Une mère de famille explique que sa fille a eu un très fort mal de tête ainsi que des sueurs en classe à cause du masque. Après avoir été envoyé chez l’infirmière, absente pour la rentrée scolaire, elle retourne vers le surveillant qui lui aurait répondu d’aller respirer dans les toilettes. La suite en vidéo.

    « aujourd’hui, les enfants sont obligés de se cacher pour pouvoir respirer ! »

    Source : Catherine Isaline Gestin

    Répondre à ce message

  • France : Rentrée scolaire sous contrôle militaire devant des établissements ! Le 4 septembre à 21:06, par Camille Z

    🔴👮‍♂️ GENDARMES ARMÉS DEVANT LES ÉCOLES ET DANS LES BUS SCOLAIRES 👮‍♂️🔴 PHOTOS EN COMMENTAIRES ⬇️

    Depuis la rentrée scolaire des gendarmes sont présents parfois armés devant certains établissements scolaires afin de faire respecter le port du masque.
    Pire, les directeurs d’établissements félicitent l’intervention des gendarmes. Maryline Pernot, principale du collège Condorcet, déclare au journal Macon-infos :
    « Je voudrais simplement remercier les services de sécurité d’être venu contrôler le port du masque. Nous n’avons pas trop de problèmes, mais il est important que tout se passe bien. C’est un bon signe pour les enfants »
    Effectuer une rentrée scolaire avec des gendarmes armés est -il vraiment un bon signe pour les enfants comme le déclare Maryline Pernot ? Quelle a été ou quel sera l’attitude des gendarmes si un élève ne porte pas le masque ?
    Autre exemple, au collège Mont-Bar (Allègre), les gendarmes patrouillent dans les bus scolaires et rappellent « 270 euros si on verbalise le masque et la ceinture ».

    (post de Vécu)

    🚨🚨🚨 A PARTAGER PARTOUT 🚨🚨🚨
    Un nouveau collégien renvoyé du collège pour le port du masque sur le nez.
    Aujourd’hui, vendredi 04/09/2020, un adolescent est viré d’un établissement scolaire sur les ordres du préfet sans preuves légales.
    La maman tourne la séquence devant la chef d’établissement qui menace d’appeler la police. La suite en vidéo.

    (source et vidéo par Vécu)

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft