Des températures invivables atteintes 30 ans plus tôt que prévu !

La résilience est impossible sur une terre étuve, alors faisons s’effondrer rapidement la civilisation industrielle et le capitalisme pour pouvoir vivre

mercredi 13 mai 2020, par Les Indiens du Futur.

Des mesures récentes montrent que des conditions de température/humidité invivables pour l’être humain apparaissent 30 ans plus tôt que prévu !

  • Climat : des températures invivables pour l’homme atteintes plus tôt que prévu - Des conditions de température et d’humidité que le corps humain est incapable de supporter ont été atteintes pour la première fois dans l’histoire des mesures météorologiques, souligne une étude parue dans la revue Science Advances. Les climatologues n’attendaient pas l’émergence de telles conditions à cause du réchauffement avant 2050. - À noter que les zones touchées ou destinées à l’être comprennent notamment des régions parmi les plus peuplées du globe. En plus du Pakistan et des Émirats arabes unis déjà atteints, le seuil fatal pourrait à l’avenir être dépassé en Inde. L’Asie du Sud, le Moyen-Orient et le sud-est de l’Amérique du Nord sont les principales zones où des conditions « proches ou dépassant la tolérance physiologique humaine prolongée » se sont multipliées depuis 1979, selon les chercheurs.
    Ces régions ont en commun d’être situées en zone subtropicale, côtières, et de combiner la proximité d’océans aux eaux de surface extrêmement chaudes avec des vagues de chaleur continentales. Ces conditions réunies favorisent la survenue de températures humides extrêmes, estiment les auteurs de l’étude.
  • Dans 50 ans, une chaleur invivable pour 3,5 milliards de personnes. Des migrations, des murs, la mort…

https://terra-incognita.io/conversation-jean-marc-gancille-corinne-morel-darleux/

Des températures invivables atteintes plus tôt que prévu !
La résilience est impossible sur une terre étuve, alors faisons s’effondrer rapidement la civilisation industrielle et le capitalisme pour pouvoir vivre

Pour l’instant, le seuil des 35°C TW n’a été franchi que dans des zones limitées et sur de courtes périodes de temps. Les scientifiques ont donc cherché à savoir quand ces conditions pourraient se généraliser pour toucher de vastes régions et surgir régulièrement, c’est-à-dire plus d’une année sur trente. Et leurs résultats ne sont guère rassurants : les 35°C TW pourraient être régulièrement dépassés, écrivent-ils, avec un réchauffement climatique de moins de 2,5°C par rapport à l’ère préindustrielle. Or, un tel scénario semble aujourd’hui quasiment impossible à éviter : de nombreux experts s’accordent pour dire que le maintien d’un réchauffement en dessous des 2°C est quasiment hors de portée et que nous nous dirigeons vers une hausse de 3°C, voire 5°C.

Si les peuples ne luttent pas suffisamment pour d’autres mondes, la civilisation industrielle, son capitalisme et ses Etats s’effondreront sans doute, mais cette chute interviendra bien trop tard car les gaz à effet de serre envoyés et les destructions du vivant opérées avant mèneront à une planète inhabitable (totalement ou très largement) pour nous et la plupart des autres espèces !

On voit bien pendant cette pandémie (elle-même causée/aggravée par la civilisation capitaliste) que ce système bien installé n’a aucune intention de s’arrêter, il ne veut pas s’auto-saborder, il veut continuer sa marche destructrice quoi qu’il en coûte, quitte à changer de discours, à faire quelques mesures de surface ou à s’auto-illusionner dans les folies de la croissance verte ou autres énergies renouvelables industrielles.

- Quelques exemples du business as usual qui continuent :


4 Messages

  • Des températures invivables atteintes 30 ans plus tôt que prévu ! Le 31 août à 16:50, par Indiens du Futur

    Dans la région de Volvic, les sécheresses causent des tensions quant au partage de l’eau - Des usagers accusent la société du groupe Danone, qui commercialise la célèbre eau minérale du Puy-de-Dôme, de faire baisser les débits.

    L’eau en bouteille est anti-écologique : usine d’embouteillage, bouteilles en plastique, transports, commercialisation... Toutes les étapes de l’activités génèrent du CO2 et l’utilisation de matières premières.
    Mieux vaudrait partout faire en sorte de vraiment protéger l’eau dans les milieux naturels et les écosystèmes qui la favorise, afin que que de l’eau potable soit présente partout sans (ou avec peu) traitements.

    Mais les catastrophes climatiques créées par la civilisation industrielle et son capitalisme risquent de mener à un auto-emballement incontrôlable menant à une terre étuve totalement ou très largement invivable pour l’espèce humaine et la plupart des autres animaux et plantes.
    Aussi, il ne s’agit pas seulement de mieux répartir l’eau et de mieux la gérer/protéger, mais surtout d’arrêter au plus vite la civilisation industrielle qui crée les désastres mortels.

    Répondre à ce message

  • Des températures invivables atteintes 30 ans plus tôt que prévu ! Le 7 juillet à 17:46, par Les Indiens du Futur

    Quel est le rapport entre les exportations d’armes françaises et les ravages du criquet pèlerin ? - La pandémie de Covid-19 a accaparé l’attention du grand public, laissant dans l’ombre de nombreux phénomènes qui pourtant devraient bénéficier d’une attention scrupuleuse.
    Le criquet pèlerin est un problème mondial - Pourquoi le dérèglement climatique amplifie le phénomène ? - Les conséquences sont durables pour les populations

    Ce que fait la civilisation capitaliste ici a des conséquences graves ailleurs, partout, et ces problèmes, comme le coronavirus, finissent un jour par nous revenir dans la gueule.
    Alors ? Les écolos sont-ils toujours des fous rêveurs adeptes du retour à la bougie ?, ou des lucides ?
    Les décroissants radicaux sont-ils toujours de dangereux terroristes anti-économie, ou des pragmatiques évoquant de possibles voies de survie pour le vivant dont nous ?

    En réalité, les fous dangereux, les extrémistes criminels, les aveugles égoïstes, les malades mentaux cyniques se trouvent chez les adeptes, défenseurs et promoteurs de la civilisation industrielle, de sa Croissance, de son capitalisme et de ses Etats centralisés autoritaires et policiers (pléonasmes).

    Répondre à ce message

  • Des températures invivables atteintes 30 ans plus tôt que prévu ! Le 4 juillet à 01:21, par Les Indiens du Futur

    Ce qui risque fort de nous arriver d’ici quelques années : Climat. Au Vietnam, la canicule oblige les riziculteurs à travailler de nuit - Avec des températures avoisinant les 40°C, les paysans n’ont d’autre choix, pour trouver un peu de fraîcheur, que de se rendre de nuit dans les rizières, en s’éclairant avec des lampes de poche. Un nouveau rythme qui affecte leur vie.

    Répondre à ce message

  • Des températures invivables atteintes 30 ans plus tôt que prévu ! Le 23 mai à 20:15, par Indiens du Futur

    Les catastrophes climatiques s’aggravent chaque année, et on continue à ne rien faire ou à se fourvoyer :

    • Une canicule sans précédent au printemps écrase l’est de la Méditerranée - Depuis le 16 mai, une vague de chaleur intense et inédite s’abat sur la Méditerranée orientale. Cela n’est jamais arrivé si tôt dans l’année, alors que l’été est encore loin. « On observe lorsqu’il s’agit du climat une passivité que l’on n’observe jamais lorsqu’il s’agit de notre santé ou de l’état de notre voiture »

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft