Crest : 150 personnes samedi 6 nov pour un rassemblement climat

et après ? Répéter en boucle les mêmes slogans ? S’organiser ? Passer de la communication à l’action, mais laquelle, avec qui ?

lundi 8 novembre 2021, par Suivi d’actions, manifestations, événements....

A Crest samedi 6 novembre 2021, environ 150 personnes se sont réunies devant la médiathèque suite à un appel lancé par une personne motivée quelques jours avant.
Pour défendre le climat et dénoncer les blablas des officiels, pour réduire les émissions de gaz à effet de serre qui renforcement le réchauffement climatique global, et réclamer la justice climatique.
La plupart des participants voyaient dans ce rassemblement une réussite étant donné le délai court.
Ils étaient contents de se retrouver, dynamisés par une batucada.

Les enfants étaient les plus actifs, brandissant des pancartes et couvrant le mur à côté de la médiathèque d’inscriptions à la craie.

Crest : 150 personnes samedi 6 novembre 2021 pour un rassemblement climat
Devant la médiathèque

Les adultes, quelques élus locaux étaient présents (aucun de la majorité maritonienne), discutaient entre eux.
D’autres essayaient d’interpeller sur le fait que les manifs et rassemblements ne pèsent pas lourd dans la balance même quand on est plus nombreux, et qu’il faudrait passer à l’action contre les causes des catastrophes écologiques et climatiques, donc contre le système techno-industriel et le capitalisme.

Crest : 150 personnes samedi 6 nov pour un rassemblement climat
Des enfants très actifs

Dans la région, on compte certes des petites initiatives individuelles ou associatives, des engagements de certaines structures, mais on voit aussi le choix irresponsable et criminel de certaines municipalités, notamment celle de Crest avec Mr Mariton l’ultra-libéral et son équipe, de ne rien faire d’autre que de la communication et quelques bricoles superficielles qui dépassent rarement les minimales obligations légales en la matière.
La « ville centre » de Crest brille depuis longtemps par son absence sur les urgences climatiques et écologiques.

On déplore aussi qu’il n’existe pas de véritablement visible et actif coalition/alliance/front-commundans la région regroupant toutes les composantes alliant émancipation sociale et action écologique consistantes et cohérentes.
Chaque individu, groupe, association, parti, liste municipale, collectif agit plus ou moins dans son coin dans des secteurs plus ou moins spécialisés, ce qui interdit toute campagne ou action d’envergure.
On mise sur l’addition magique des actions éparpillées ou sur le miracle impossible de la somme des petits gestes individuels ?
On croit que les organismes « privés » type « Biovallée » qui regroupent associations et entreprises et reçoivent des millions vont suffire ou même sont adaptés aux défis gigantesques ?
On croit que le PCAET de la CCVD, bien que largement pris dans le cadre dominant et dépourvu de plan d’action ou de budget, sauvera la mise ?
Les habitant.e.s croient qu’en faisant une manif de temps en temps, en triant ses déchets, en mangeant bio ou en roulant à vélo ça va marcher, qu’il suffit de laisser faire élus, institutions et forces du « libre » marché, d’attendre les élections ?

Face à l’énormité des enjeux, ce sont des attitudes irresponsables qui ne font pas le poids, qui ne peuvent pas ébranler l’énormité des résistances ni fissurer le système écocidaire en place. Ce mode de fonctionnement permet parfois de remporter certaines victoires locales (centre aquatique de Crest et carrière à St-Nazaire-en-Royans abandonnés par exemple), mais interdit les indispensables et urgents changements de fond, tandis que les projets inutiles et néfastes continuent presque partout à s’étendre.

On est en 2021, les catastrophes se multiplient, les gaz à effet de serre s’accumulent, et il n’y a toujours pas ici de stratégies pensées ni menées ni de réflexion approfondie sur les tactiques employées.

- Reporterre nous indique que enfin des acteurs du « mouvement climat » commence à douter de leurs stratégies et tactiques après des années d’échec (les gouvernements les ignorent et les émissions tout comme les catastrophes qui vont avec continuent de plus belle malgré les grands spectacles type « COP 26 »).

Crest : 150 personnes samedi 6 nov pour un rassemblement climat
carton « stop au réchauffement climatique » - Ce serait pas plutôt « stop aux industries émettrices et polluantes » ?

Ces questionnements indispensables et remises en cause urgentes vont-ils atteindre la Drôme et ses vallées ?

Il faudrait aussi s’interroger sur nos objectifs :

  • tenter de rafistoler et faire durer le système techno-industriel capitaliste fondamentalement antisocial, irréformable et écodaire en place à l’aide de nouvelles technologies et énergies (et même de nucléaire, possible EPR en vu à Tricastin) ?
  • ou le démolir et le remplacer par des sociétés vivables pour toutes et tous, seules capables de porter un bien vivre durable qui respecteraient les vivants humains et non-humains ici et ailleurs ?

Au lieu d’ajouter à l’infini des manifs/réunions impuissantes et épisodiques, de nombreux habitant.e.s et organisations vont-ils enfin se décider à prendre les choses en main et à agir de manière déterminée et soutenue ensemble ?

P.-S.

# Sur Ricochets.cc de nombreux articles traitent de ces sujets, voyez par exemple ce texte récent qui récapitule brièvement les tendances à l’oeuvre :
- COP 26, questions climatiques, écologiques et sociales : que faire ? Débattre sans fin ou passer aux actes ? - Diverses tendances se dessinent, des plus molles et à côté de la plaque aux plus radicales, offensives et virulentes


2 Messages

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft