Le préfet de la Drôme Hugues Moutouh aime le débat maîtrisé, pas excessif, c’est à dire ...quand il n’y en a pas !

Les riches et le gouvernement doivent pouvoir tranquillement favoriser les apartheids ?

par Camille Pierrette.
Mis à jour le samedi 9 novembre 2019

Dans le Daubé, "Le préfet de la Drôme explique pourquoi il a porté plainte contre H. Madi"

Il ne manque pas d’air ce préfet Hugues Moutouh, un parfait exécutant du régime, il a le bon profil pour être ministre...

<<Pour Hugues Moutouh, préfet de la Drôme, le militant d’Action citoyenne Hakim Madi est allé trop loin en accusant le gouvernement de favoriser l’apartheid.
(...)
Ce consultant en informatique, engagé au sein du mouvement Action citoyenne, accuse le gouvernement de mener une politique de “chasse aux musulmans”, et a interpellé Mireille Clapot, députée La République en marche de la première circonscription de la Drôme : “Choisissez le bon camp de l’histoire de France, car notre pays est en train de filer tout droit vers l’abîme, vers l’innommable, vers l’apartheid.”
>>

Le préfet de la Drôme Hugues Moutouh, n’a apparemment pas été gêné par les nombreux mensonges et propos incendiaires qui ont été porté par macron et castaner à l’encontre des gilets jaunes, mais là il considère que les propos de Mr Hakim Madi sont excessifs !!!, alors qu’il ne s’agit que d’une légitime inquiétude et d’un légitime exercice de la liberté d’expression.

Comme le font parfois les multinationales, le préfet de la Drôme Hugues Moutouh, veut-il tenter de bâillonner les voix dissidentes à coup de procès (bâillonner grâce aux frais de justice, à l’énergie et temps passé), pour intimider et que tout reste bien lisse ?

En fait, une forme d’apartheid est déjà là, les pauvres et les migrants qui sont entassés dans des banlieues ghettos c’est quoi ? Les riches du bloc bourgeois et les alliés du macronisme visent, consciemment ou pas, une forme d’apartheid envers les plus pauvres. Comme dans le roman "Les furtifs" de Damasio, ils ne sont pas gênés par l’abîme d’inégalités sociales, par les zones géographiques dévolues aux pauvres et aux riches "premiers de cordée". Pour ça pas besoin de lois d’apartheid comme en Afrique du Sud, les lois du marché, l’offre et la demande, l’argent, les prix de l’immobilier, suffisent amplement à séparer radicalement les gens dans des mondes différents. Aux riches l’extrême visibilité merdiatique et publicitaire, les bulles du luxe et de gaspillage total gardées par les caméras, la police et les agents privés ; au pauvres les taudis, les rues défoncées, la prison, les mutilations policières, l’invisibilité, les hard discount gavés aux pesticides et les pollutions Lubrizol en guise de parfum Chanel.
De même, au vue des lois et de certaines déclarations, on peut s’inquiéter de la tendance à considérer les français musulmans comme des français de seconde zone.

Sinon, on a apprécié le soi-disant "débat démocratique" du régime macron, entre l’enfumage du "grand débat" et le dialogue social à coup de matraque et de LDB dans la gueule !
Mais rien d’excessif dans cette répression, selon l’IGPN, la force brutale de la police est toujours proportionnée puisqu’il s’agit de défendre le régime.

En réalité ils aiment le débat seulement quand il n’y en a pas

Le préfet de la Drôme Hugues Moutouh, comme tous les gens de pouvoir, comme les députés LREM qu’on voit faire leur propagande régulièrement lors de réunions publiques, n’aiment le débat que quand ils le maîtrisent complètement, quand ils le cadrent, quand ils ont défini à l’avance à quoi il devait aboutir, quand rien ne dépasse, quand leur pouvoir leur permet de trancher le débat selon les termes qu’ils choisissent de manière autoritaire et centralisée. En réalité ils aiment le débat seulement quand il n’y en a pas.

Hakim Madi, injustement attaqué par l’État pour avoir dénoncé le climat islamophobe et liberticide qui règne en France

- Rassemblement de soutien à Hakim Madi à Valence ce samedi 09 novembre à 15h30


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft