Violence routière à Crest.

Une aventure traumatisante.

mardi 15 décembre 2020, par F. O’china.

Ce samedi 6 décembre, vers 17 h, un peu avant la tombée de la nuit, sur le ralentisseur devant le silo à grains, un véhicule Master blanc, dont j’ai eu le temps de relever l’immatriculation, avance sur moi alors que j’étais engagé sur le passage.

J’ai de Grosses difficultés de mobilité (traversée lente, paraparésie) et, sentant la voiture peu encline à ralentir pour me laisser finir de traverser, je m’arrête et cherche le regard du conducteur et son empathie à mon égard. Mais la réponse à ma demande fut surprenante. Il fit un redémarrage en trombe et une manœuvre volontaire avec un coup de volant inapproprié dans ma direction. Je ne sais pas encore comment j’ai évité de justesse qu’il me roule sur le pied, car je ne suis pas vif.

Et je suis tombé. Le chauffard à pris la fuite

La voiture suiveuse s’est arrêtée et les occupants sont venus à mon secours, car je ne pouvais pas me relever seul. Leur bienveillance a apaisé le choc émotionnel que je venais de subir. Je considère cela comme une agression violente. La personne qui m’a agressée avait-elle prévu délibérément une telle manœuvre pour me projeter au sol ?

Face aux multiples dangers que je rencontre tous les jours à Crest (signalisations inexistantes Calade/rue des Alpes ; traversée piétonne au Moulin ou accès piétons au Pont Mistral par exemple), je suis en droit de me poser la question des motivations du Maire afin de prendre en compte les difficultés rencontrées par les personnes à mobilité réduite, lui qui ne jure que par la circulation automobile. Il en est de même sur l’entretien de la voirie particulièrement accidentogène (trous, défonces et bosses) et de l’absence de trottoirs.

À quand l’application d’un plan d’action pour la mobilité active (PAMA) qui introduit un principe de protection des usagers vulnérables comme les cyclistes, piétons et handicapés…

Ce plan ne semble toujours pas entré dans les mœurs après quelques années d’existence.

La Mairie de Crest pourrait-elle agir enfin pour une véritable politique de prévention et de protection des personnes fragilisées ? Ce n’est pourtant pas faute d’avoir prévenu les autorités locales sur les défaillances de signalétiques et le laisser-aller quant à l’entretien des voiries.

Richard Powel


5 Messages

  • Violence routière à Crest. Le 4 janvier à 21:52, par Sylvie Portier

    Bonsoir, Richard !
    Je suis moi aussi stupéfaite par ce comportement. J’espère que ce chauffeur-chauffard lira votre texte un jour ou l’autre et que son coeur sera touché comme le mien l’est...

    Répondre à ce message

  • Violence routière à Crest. Le 16 décembre 2020 à 23:57, par Trotereau

    Salut Richard,

    Terrible, accablant, j en ai froid dans le dos...
    J’ ai toujours été interpellée, de surcroît par cette totale négligence, voire
    déni de la municipalité pour trouver des moyens de sécuriser le trajet des piétons les plus vulnérables. Je rajouterai le fait qu’il n y ai plus de feux, pas de trottoir sur le chemin des personnes qui travaillent à l ’Esat.
    Enfin, la ville est truffée de caméras, la tour illuminée tel un astre incandescent, mais il est impossible d’installer en certains lieux particulièrement sombres, des lumières qui se déclancheraient au passage des gens...
    Allez courage, à bientôt. .

    Pauline Trotereau

    Répondre à ce message

  • Violence routière à Crest. Le 16 décembre 2020 à 20:13, par Nicolas Sizaret

    Bonjour Richard,
    je découvre ton message et suis désolé de cette mésaventure qui t’est arrivée. Elle concentre un certain nombre de maux qui rendent la vie des habitants, et notamment ceux qui ont des difficultés à se déplacer, difficile. Que ce soit par des comportements manquant totalement de fraternité, comme celui de ce chauffard, que par l’état de nos chaussées et le manque d’une réflexion globale sur l’intégration des besoins des personnes à mobilité réduite.
    A ma modeste place de conseiller municipal d’opposition, je vais essayer de faire en sorte que ton témoignage puisse nous être utiles.
    Bon courage pour la suite,
    Nicolas Sizaret

    Répondre à ce message

  • Violence routière à Crest. Le 16 décembre 2020 à 13:24, par Cessieux

    Vous avez raison ce comportement est trop important. La Ffrandonnée Pédestre fait un état de ces difficultés dans ttes le ville. Répondez à ce questionnaire et faite répondre au maximum de monde pour que les chases changent.

    Répondre à ce message

    • Violence routière à Crest. Le 16 décembre 2020 à 23:26, par PapyWeb

      Ce que ne dit pas Richard dans ce texte, est le traumatisme qu’il a vécu, pendant et les jours suivant de cette atteinte à sa personne. Une pudeur qui le caractérise avec le courage qui est le sien ! De vivre avec son handicap dans cette ville ou l’édile, pensant être roi de ces manants, n’a cure de la vie très, très difficile des concitoyens dont il devrait avoir le souci premier...

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft