Valence : un rassemblement officiel devant la mairie avec nettement plus de 10 personnes !

Les manifs à caractère revendicatifs sont en revanche interdites et pourchassées - Deux poids deux mesures !

samedi 30 mai 2020, par Camille Pierrette.

Nouvel exemple qui démontre de manière éclatante que les interdictions de rassemblements à caractère revendicatif de plus de 10 personnes n’ont absolument rien à voir avec des mesures sanitaires.
A Valence, vendredi 29 mai, une cérémonie en hommage à Denis Maurin a réuni une foule dense devant la mairie et le discours officiel du maire de Valence.
Sur la photo, on voit bien au moins 500 personnes présentes non ? (source)

Valence : un rassemblement officiel devant la mairie avec nettement plus de 10 personnes !
Une cérémonie devant l’hôtel de ville avec le maire de Valence : ni le préfet ni la police ne sont intervenus pour l’interdire

Si une telle cérémonie en extérieur avec une foule dense et statique est autorisée, il est bien évident que des manifestations politiques en extérieur et en mouvement ne présente pas plus de danger sanitaire, voire moins.
Les interdictions de manifs reconduites par le gouvernement et exécutées par ses préfets et sa police politique sont donc uniquement des mesures autoritaires et liberticides, une honte absolue pour un pays qui se prétend démocratique et le berceau des droits de l’homme ! Mais ce n’est pas la honte ou le scrupule qui étouffent les oligarques au pouvoir, sinon ils seraient déjà morts et compostés depuis belle lurette. Macron et sa bande veulent interdire toute revendication avant l’été, ils espèrent que juillet/août fera retomber la colère et qu’en septembre tout le monde retournera sagement au boulot ou s’entredéchirera pour en retrouver.

Sur un « merdia de préfecture », on lit que « Le préfet de la Drôme a ensuite lu le message du ministre drômois de l’agriculture Didier Guillaume », le préfet de la Drôme chargé de pondre en série des interdictions systématiques de rassemblements à caractère revendicatif et politique était donc présent. On comprend pourquoi il a éprouvé quelques difficultés à s’auto-sanctionner...

Dans la région, les amendes pleuvent (16 mai devant l’hôpital de Valence), les interdictions de manifs aussi (le 23 mai à Valence, le 30 mai à Crest), les pressions policières et gendarmesques se multiplient, en revanche un rassemblement officiel d’hommage, ayant en réalité également un caractère politique puisque des élus en profitent pour se mettre en avant, est lui encensé par les autorités et les merdias du coin.

Pourquoi au juste ce gouvernement tyrannique interdit-il les manifs ?

Si les dirigeants LREM étaient malins, ils autoriseraient les manifs pour ensuite communiquer sur leur « grande magnanimité démocratique tolérante », car ils sont bien placés pour savoir qu’elles n’ont pas d’effet puisqu’ils se contrefoutent des revendications portées.
Mais peut-être ont-ils peur que les manifs s’étendent, se transforment en émeutes, en insurrection ? Peur peu fondée étant donnée la sidération et l’apathie du plus grand nombre.
Alors pourquoi au juste interdisent-ils les manifs ? Peut-être est-ce une manière de pousser les rebelles à des actions illégales ? Pour pouvoir réprimer davantage et laminer les contestataires par les amendes et les arrestations ? Peut-être est-ce une manière d’asseoir leur autoritarisme et de décourager par avance toute forme de révolte ? Peut-être qu’ils souhaitent que les gens s’épuisent à revendiquer pour des actions de spectacles (manifs, rassemblements, happenings) qui ont très peu d’effets dans le rapport de force au lieu qu’ils s’engagent dans des formes d’actions plus dérangeantes et « impactantes » ?
Le Pouvoir préfère bien entendu que les gens fassent des manifs, ou se battent pour avoir le droit d’en faire, plutôt qu’ils s’engagent de manière déterminée dans des grèves longues et dures des secteurs clés de l’économie, dans des occupations, des Zads, des blocages et sabotages.


1 Message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft