Valence : expulsion de familles avec enfants

15 février : 20 véhicules de polices Rue Ageron

mercredi 16 février 2022, par Auteurs divers.

Valence : expulsion de familles avec enfants
15 février 2022

Valence mardi 15 février 7h du matin. Malgré une procédure illégale une vingtaine de cars de police procède à l’évacuation de la maison rue ageron et des familles avec des enfants. Impossible de s’approcher refus de la préfecture de nous laisser voir les enfants. ... à suivre.
Deux jeunes sont au commissariat. Nous avons apporté leurs papiers.... leur famille est inquiète.
Les familles ont été emmenées en hôtel. La famille avec le bébé on ne sait pas. L’hôtel ne peux pas être une solution pérenne car il est impossible de faire à manger. Leur mobilier est mis sous la responsabilité du nouveau propriétaire pour deux mois. Squat solution une de ces boîtes qui vie et profite de la misère. Ils achètent à bas prix pour ensuite faire leur beurre.

Valence : expulsion de familles avec enfants
15 février 2022
Valence : expulsion de familles avec enfants
Blabla de la préfecture de la Drôme


Le communiqué de la préfete. Ou comment essayer de justifier l’injustifiable au nom de la propriété privée d’une entreprise qui fonctionne sur la misère au détriment des enfants et de leur famille
. Tout cela est du vent et la préfete le sait bien. Quelques nuits d’ hôtels histoire de se présenter comme humaine et ces familles et enfants scolarisés seront, en plein hiver, de nouveau à la rue

(Posts Facebook de D. M.)

SUITE :

Valence. Mettre des enfants à la rue ça paye et ca rapporte à certains. La préfète de la Drôme, le maire de Valence, la présidente du département chargée de la protection de l’enfance et quelques juges qui opèrent à l’abattage s’appuient sur ce genre de sociétés et d’individus.
On peut se déguiser en flamant rose, le vautour n’est pas loin.
3 personnes en centre de rétention dont le père d’une famille de quatre enfants dont la plus petite (3 ans) est malade, des familles « hébergées » en hôtel plus « borgnes » qu’hôtel, et qui seront probablement renvoyées à la rue sans même examiner leur dossier de régularisation. Leurs affaires entassées dans une benne sous la protections de dizaines de CRS et de la chef de cabinet de la préféte.
Voilà de quoi pavoiser devant les caméras.

Les fascistes RN ou zemouriens blablatent tandis que les ex PS et LR macroniens agissent sur le dos des pauvres qui subissent.

Les vautours qui bossent avec les autorités

Voir plus d’infos sur ces profiteurs de la misère encouragés par préfecture et élus :

- Votre logement est squatté ? - Nous avons la solution

L’expulsion d’un squat peut prendre des mois voire des années : Squat Solutions rachète votre bien squatté, en l’état, avec les occupants sans droit ni titre.

- Mais ce business ne s’arrête pas là :
Partout en France, Nous rachetons en l’état tout bien immobilier placé dans une situation complexe
Squat, loyers impayés, menace de saisie immobilière, avis de péril, mauvaise réputation suite à un drame, spoliation… Vous vous trouvez dans une de ces situations complexes ? ImmoComplexe rachète votre bien immobilier tout en préservant avec détermination la protection de vos intérêts quels que soient la nature ou le degré de complexité de leur situation.


Forum de l’article

  • Valence : expulsion de familles avec enfants Le 16 février à 16:36, par Heska

    Evidemment quand on est sous la coupe d’une préfecture qui ne sait même pas écrire « hébergement » (voir photo du document ci-dessus), faut pas s’étonner que des gens dorment dehors. Blague à part, je ne savais pas qu’il existait des sociétés comme "Squat Solution’, dont vous pouvez facilement trouver le site sur le web. Ya pas à dire, certains ont de beaux métiers...

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft