Valence 23 janvier : blocage du Lycée Algoud à Briffaut, la police gaze et matraque des mineurs

Suivi : Plusieurs charges et gazages ont déjà eu lieu, trois mineurs interpellés - Manifestation devant lycée Camille-Vernet

jeudi 23 janvier 2020, par Suivi d’actions, manifestations, événements....

- màj 16h

Après Emile Loubet, les jeunes ont pris la direction du centre Victor Hugo (brève intrusion) et de la mairie de Valence.
Les lycéens de Briffaut se sont donné RDV demain à 8h pour bloquer à nouveau leur lycée et appellent aux soutiens.

- màj 13h05
Les jeunes issus des autres lycées sont maintenant massés devant le lycée Émile Loubet, et les jeunes crient : « aux armes, nous sommes les révoltés »

Valence 23 janvier 2020 : manifestation spontanée de lycéens, suite devant le lycée Emile Loubet

- màj 12h45
La manifestation spontanée des lycéens et lycéennes est passée par le Pôle Bus sans trop s’arrêter, elle continue sur les Boulevards, qui sont bloqués.

Un appel est lancé pour ce soir 23 janvier : rdv à 19h devant le commissariat de Valence pour soutenir le gilet jaune Mickaël Bridon interpellé ce matin au lycée Briffaut à Valence.

Valence 23 janvier 2020 : manifestation spontanée de lycéens sur les Boulevards

- màj 12h30

Les lycéens ont retrouvé ceux du lycée Montplaisir, et apparemment ils ont décidé de partir en manifestation spontanée vers le pôle bus.

- màj 12h00
Les flics viennent de tenter une diversion en interpellant deux mineurs pour que les élèves du lycée Algoud quittent le lycée Camille Vernet.
Mais ça n’a pas marché car tout le monde revient pour retrouver les élèves de Camille Vernet qui sortent à l’heure de midi.
Les lycéens de Algoud et de Camille-Vernet vont donc se rencontrer.

Des renforts de police arrivent.

- màj 11h50
On est devant Camille Vernet
Le proviseur et sa bande sont là, des adultes ont essayé de discuter avec eux on leur expliquant que le développement social des gamins passe bien sûr par la participation à ce genre de manifestation parce qu’ils ne sont pas seulement au lycée pour apprendre à travailler pour le capital, mais aussi pour essayer de vivre heureux dans une société qui devient de plus en plus brutale.
Mais ça ne semble pas du tout les intéresser, pour le proviseur and co il faut juste qu’ils aillent en cours comme de bons petits moutons.

« Etudie, travaille, consomme, vote et ferme ta gueule ? »

Valence 23 janvier 2020 : manifestation spontanée de lycéens vers lycée Camille-Vernet, policiers présents peu nombreux {JPEG}
- màj 11h45
Les lycéens sont descendus à Camille Vernet.
Les policiers les ont accompagné, mais ils ne sont pas très nombreux.
Bonne nouvelle : ils n’ont plus de gaz car ils ont tout balancé au lycée Algoud !
A Camille Vernet, le proviseur refuse de discuter avec des adultes sur les risques encourus par les élèves. C’est calme pour l’instant.

Valence 23 janvier 2020 : manifestation spontanée de lycéens devant lycée Camille-Vernet

- màj 11h20
Les policiers ont débloqué le lycée Algoud.
Un groupe de 500 à 1000 jeunes se dirigent à présent vers le lycée Camille-Vernet, 160 Rue Faventines à Valence.
Le gilet jaune Mickaël Bridon a été arrêté lors de cette manif spontanée.
Des personnes sur place appellent à venir soutenir au lycée Camille-Vernet.

- Dernières infos et mise à jour à 10h30 :
Le Lycée polyvalent Algoud-Laffemas est bloqué depuis 8h ce matin du jeudi 23 janvier 2020 par les lycéens.
La Police intervient pour tenter de débloquer le lycée, il y a eu plusieurs gazage et des coups de matraque contre les jeunes.
Une personne mineure a été interpellée, on ne sait pas le motif.

Des personnes sur place appellent à venir rejoindre le lycée : « si vous êtes dans le coin, n’hésitez pas à venir pour ne pas laisser des mineur.e.s seul.e.s face à la police et ses armes ».

A l’instant, la police semble s’équiper en vue d’une nouvelle charge.

Valence 23 janvier 2020 : blocage du Lycée Algoud à Briffaut, la police gaze et matraque des mineurs

Remarque :

Après les brutalités policières contre des pompiers, contre un jeune chercheur récemment, une arrestation d’avocat, voici à nouveau les attaques policières contre des mineurs, même à Valence. En décembre 2018, la répression contre les lycéens avait été féroce, rappelez vous des mutilés, des garde à vue et des jeunes mis à genou les mains sur la tête à Mantes la Jolie...!
Le régime macroniste veut tenter de durer à tout prix, et ses flics n’ont plus de retenue depuis un moment déjà, ils sont confortés par les ordres donnés d’en haut et par leur impunité.

Valence 23 janvier 2020 : blocage du Lycée Algoud à Briffaut, la police gaze et matraque des mineurs

P.-S.

- Nos sources viennent en direct de correspondants sur place et de posts Facebook de personnes présentes sur les lieux


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft