Transition énergétique pour les nuls

Histoires de lampe de poche, de piles, de batteries et d’accus...

dimanche 28 août 2022, par rutabaga.

J’ai l’habitude de récupérer des choses dans les poubelles pour les réparer et les remettre dans le circuit.
C’est du même niveau que de pisser sous la douche mais moi j’ai un problème de santé et je ne peux pas donc je compense.
Hier, 22 aout 2022, je trouve une lampe de poche à manivelle et c’est là que l’on arrive dans l’extra-ordinaire.
Transition énergétique pour les nuls
Sur cette lampe il y a écrit « Assises Européennes de la Transition Energétique ». Depuis 1999, c’est un rassemblement de 3500 participants.
Sur le coup, je suis choqué. En France en 2022, les participants à ce genre d’évènement n’ont pas de lampe de poche. La leur est tombée en panne la veille et ça tombe bien on leur en offre une.
J’arrête la machine à critique et je me dis : «  cette lampe de poche à manivelle doit être le symbole d’une bonne transition énergétique ».

A partir de maintenant on va rentrer dans la technologie niveau collège, donc si vous n’êtes pas allé au collège, vous pouvez sauter jusqu’à la dernière ligne de l’article.
Ce qui m’a frappé d’entrée de jeu c’est que la lampe a été jetée alors qu’elle a l’air neuf (neuve).
Je bouge la manivelle et la lampe clignote. C’est normal. La manivelle fait tourner un alternateur (comme la dynamo de vélo) et comme le type d’éclairage est une diode électroluminescente (LED, DEL), donc une diode, un coup ça passe et un coup ça ne passe pas. Ce genre de lampe existe, et pourquoi pas, mais celle-ci est plus complète. En effet il y a un bouton en plus, que j’actionne et il ne se passe rien, c’est ça la panne.
Quand on veut dépanner un appareil c’est bien de connaître le fonctionnement « normal ». Je m’attends à quoi ?
Je m’attends à ce qu’il y ait un accumulateur qui se charge quand je bouge la manivelle, et qui me procure un éclairage continu ensuite.

La lampe de poche se démonte facilement (2 vis) mais il y a plein de choses qui me sautent à la figure donc pour le remontage, on monte à bac+5.
A nouveau 2 vis et j’ai dans les mains 3 petits trucs qui normalement devraient être des accus et c’est là qu’on arrive au gros foutâge de gueule. Quand je tape la référence sur un moteur de recherche je vois qu’il s’agit de piles.
Là j’ouvre une parenthèse sur un autre foutage de gueule : la pile rechargeable. La pile rechargeable, cela n’existe pas (sauf dans des conditions exceptionnelles donc on laisse tomber).
Dans une pile il y a 2 éléments chimiques qui, de part leur différence fabriquent du courant électrique. Au bout d’un moment leur différence est épuisée, la pile est morte et on la jette.
Dans un accumulateur il y a aussi 2 éléments qui de part leur différence fabriquent du courant électrique. Mais quand l’accumulateur ne produit plus d’électricité, on le recharge, c’est-à-dire que l’on injecte du courant dans l’accumulateur, cela recrée la différence des 2 éléments chimiques et l’accumulateur est rechargé. On peut le réutiliser de nombreuses fois. Là je mets un obélix* et, après la fin de l’article, je vous ferai un délire sur la vente des accus, les chargeurs, le recyclage etc..

Donc en fait, au début de la vie de cette lampe de poche on peut soit éclairer par intermittence avec la manivelle soit éclairer en permanence avec les piles, et puis très rapidement quand les piles sont vides, il n’y a plus que le fonctionnement intermittent avec la manivelle.

Au niveau du symbole, soit on garde la lampe de poche et donc cela veut dire que la transition qu’ils proposent c’est un gros retour en arrière, soit on jette la lampe de poche car on estime que le fonctionnement intermittent c’est insuffisant en 2022 et leur transition énergétique c’est du pipeau total.

Délire sur piles et accumulateurs

- Quand on dit « batterie » en français, prenons l’exemple d’une voiture thermique, cela veut dire « batterie d’accumulateurs ». En fait la « batterie » de voiture de 12 volts est faite de 6 « éléments » de 2 volts chacun. Chaque « élément » est un accumulateur donc « batterie d’accumulateurs ».

Pour conclure : accu = accumulateur et batterie = batterie d’accumulateurs.
Remarque : le mot "pile" en français se traduit par "battery" en anglais donc confusion possible.

- On peut parler des chargeurs d’accus. Il y en a plusieurs sortes. Les explications sont insuffisantes et donc le français moyen massacre les accus et on n’est pas loin de l’accident.

- On peut parler de la vente des accus. J’achète des accus haut de gamme. Je teste leur capacité avec mon super chargeur, ils sont pourris, on me rembourse. Je recommence ailleurs, pareil, on me rembourse. Troisième fois pareil. Je trouve anormal que le consommateur ne soit pas protégé.

- On peut parler du non-recyclage. Quand on s’y connaît on voit qu’il n’y a aucun affichage standard, normalisé, reconnaissable, que ce soit pour les accus ou pour les piles. Tout cela est mis dans le même bac à la déchetterie. A ma connaissance il n’y a aucun projet de loi donc cela veut dire que dans les 10 ou 15 ans à venir on va continuer d’enfouir ces produits dangereux.

Si vous avez des questions spécifiques, n’hésitez pas à les poser, j’essaierai d’y répondre.


Forum de l’article

  • Transition énergétique pour les nuls Le 29 août à 16:56, par Jean-Noël

    Oui mais le vent aussi, c’est intermittent, comme les intermittents du spectacle aussi, et pourtant ils existent en continu. Où est le problème. Je ne vois pas pourquoi couper les cheveux en quatre.

    Répondre à ce message

    • Transition énergétique pour les nuls Le 30 août à 09:12, par rutabaga

      Je me suis certainement mal expliqué.
      Ce qui me choque c’est qu’on donne une lampe qui fonctionne en continu sans prévenir qu’il y a des piles (que l’on ne peut pas changer) et donc que très peu de temps après elle va fonctionner par intermittence. Si la lampe fonctionne par intermittence dés le début, il n’y a pas de problème pour moi.

      En même temps je comprend que quelque chose qui me choque, ne choque pas d’autres personnes.

      En même temps c’est un prétexte pour évoquer différentes anomalies, par exemple le lobby des piles. On nous vend différentes piles à des prix très différents sans indiquer aucune caractéristique technique ( capacité), aucune norme.

      Répondre à ce message

  • Transition énergétique pour les nuls Le 29 août à 14:06, par rutabaga

    Si le sous-titre est nul, c’est qu’il n’a pas été écrit par « rutabaga ».

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft