Témoignage : Prison de Nancy-Maxeville : Pourquoi j’ai cramé les deux antennes du Mont Poupet

Indymedia Nantes / mercredi 16 juin 2021

mardi 29 juin 2021, par Echo des prisons.

Salut Moi c’est Boris. Cela fait maintenant 9 mois que je suis incarcéré au centre pénitentiaire de Nancy maxéville pour l’incendie de deux antennes-relais dans le Jura en avril 2020.

NOTE : ce n’est pas souvent qu’un prisonnier s’exprime librement sur les actions politiques qui l’ont menées en prison et sur son procès.
Alors je trouve intéressant de partager ce témoignage, publié notamment sur Indymédia nantes et le blog Attaque, afin de faire vivre le débat philosophique nécessaire et important sur la prison, la répression judiciaire et sur les possibilités de résistance :

(Armand)

Témoignage : Prison de Nancy-Maxeville : Pourquoi j’ai cramé les deux antennes du Mont Poupet

- Quelques extraits de ce témoignage rare :

Si je me décide seulement maintenant à écrire quelques mots publics autour de mon affaire, c’est notamment lié au fait que l’État vient de me juger et il me semble vital de coucher sur le papier mes impressions et mes rages contre ce techno-totalitarisme qui ne s’estompent absolument pas depuis que je suis enfermé. Bien au contraire.
Alors que les États s’acordaient pour museler la population en la sommant de rester sagement chez elle sous prétexte d’endiguer la pandémie de covid-19, des vagues de sabotages ont déferlé en France et en Europe (Pays-Bas, Angleterre, Italie,..) contre les infrastructures de la domination technologique

(...)

L’heure est à l’accelération des flux et des données, à la connectivité des objets du quotidien pour contrôler, écouter, tracer, et espionner toujours plus, rendre l’être humain sans cesse plus esclave de la machine. C’est tout cela que la domination appelle « progrès », « civilisation ». En réalité, ce projet de société a tout de dystopique.

(...)

Pour ce qui concerne la GAV, je dois bien dire que j’ai « merdé » en parlant ( même si ce n’était qu’à mon sujet). J’ai beau avoir fait de nombreuses gav auparavant sans avoir jamais rien dit, ce jour-là j’ai fait cette erreur si fatale, qui, une fois faite, est impossible à réparer, à effacer. Il reste le risque de s’enfoncer encore plus, de s’embourber dans des explications qui ne peuvent qu’être préjudiciables à l’accusé.
Je m’en suis voulu et je m’en veux encore aujourd’hui, d’avoir donné des billes à la répression répondant à l’interrogatoire de ces inquisiteurs du pouvoir

(...)

À l’issue de l’enquête en mars 2021 le parquet requiert le non-lieu pour l’association de malfaiteurs et la tentative d’incendie de fin mars. Mais réitère le renvoi en correctionnelle pour l’incendie du 10 avril 2020.

Lors de ce feu nocturne sous confinement, les télécommunication de l’ensemble des opérateurs télécoms (Bouygues SFR Orange et Free) ainsi que des organes répressifs de l’État (police et gendarmerie) et de la société d’électricité Enedis se sont retrouvés momentanément hors service. Ils estiment les dégâts entre 750000 et un million d’euros. C’est donc précisément pour ces faits que j’ai comparu le 19 mai au tribunal de Nancy. Malgré la demande de report de mon avocate, qui ne pouvait pas être présente, le tribunal, après plus d’une heure d’attente, a statué pour la tenue de l’audience.
La mascarade pouvait alors continuer, sans public mais avec un journaleux de la presse locale, prêt à dégainer sa verve de laquais du pouvoir pour assoir un peu plus la domination, à aider l’état à faire passer sa vengeance lâche et froide, à l’abris des regards et des oreilles venus en soutien.

(...)

Je passe directement au verdict énoncé par la présidente, que j’ai à peine entendu. 4 ans de taule dont 2 de sursis probatoire plus plusieurs dizaines de milliers d’euros d’amende ( je ne me souviens plus la somme exacte)

(...)

J’aimerais éclaircir quelques points sur ce qui est sorti dans la presse. Ce n’est pas uniquement contre la technologie 5G que j’ai agi. C’est l’ensemble des ondes (2g, 3g, 4g) contre lesquelles je lutte. Le techno- totalitarisme impose ses plans macabres à toute vitesse, renforçant et améliorant ses infrastructures déjà existantes. Bien sûr la 5G va nécessiter l’installation d’une multitude de mini antennes partout pour accélérer les flux de données d’informations et ainsi permettre par exemple de connecter chaque objet du quotidien. Ôter toute autonomie aux individus, les rendre esclaves des machines tout en les espionnant à des fins commerciales ou autres (auto-isolement, exploitation à domicile avec le télétravail, abandon de contact tactile entre nous, omniprésence des écrans petits et grands dans nos vies), c’est l’avenir proche qui se dessine, la dystopie en marche.

(...)

D’ailleurs, à destination de celles et ceux qui continuent de croire aux énergies dites « vertes », à la pseudo transition énergétique qui n’est en réalité qu’une accumulation des ressources, à l’extraction de tout un tas de métaux aux quatre coins du monde dont les quantités nécessaires pour produire leur bagnoles éléctrique, leurs kilomètres de câbles (souterrains ou haut perchés) sont en constante augmentation et qui sèment cancers, dévastation et mort

(...)

Boris


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft