Suite sécheresse et canicule : le syndicat de la rivière Drôme lance un questionnaire sur l’eau...

...en vue d’actions de sensibilisations - C’est tout ?! Où sont les communes et les habitants ?!

mardi 6 septembre 2022, par Les Indiens du Futur.

Après canicules et sécheresse record dans le bassin versant de la rivière Drôme comme partout ailleurs, que font autorités et institutions ?
Rien, nada. Seul le SMRD (Syndicat Mixte de la Riviere Drôme et de ses affluents) semble s’activer un peu et sauver l’honneur ...en proposant un formulaire consultatif en vue de prochaines actions de sensibilisations à la question de l’eau :

- voir le Formulaire de la SMRD
En réponse à un niveau historiquement bas de nos cours d’eau en cet été 2022, le SMRD souhaite mettre en place une nouvelle action de sensibilisation.
Grâce à un point d’information itinérant, nous souhaitons informer le grand public du contexte, de la règlementation et des moyens d’agir de chacun afin de générer une dynamique collective et ainsi de diminuer notre pression sur la ressource en eau.

Aidez-nous à construire ce point d’informations en répondant à ce sondage pour qu’il s’inspire de vos idées, qu’il s’insère dans votre environnement et qu’il réponde à toutes vos interrogations.

Suite sécheresse et canicule : le syndicat de la rivière Drôme lance un questionnaire sur l’eau
Des actions et informations ridicules, risibles, insuffisantes....

Quelques exemples de remarques sur les résultats du formulaire en ligne du SMRD

- On peut voir en ligne des réponses de ce questionnaire

- Question 3. Quelles interrogations avez-vous après l’épisode de sècheresse de cet été 2022 ? :

# où se prennent les décisions concernant l’EAU ? comme pour le reste n’y a-t-il pas trop de dispersion ???
QUAND les politiques au + haut niveau vont se bouger ? l’URGENCe est là ...
La Drôme peut -elle être exemplaire ds le partage...

# Il faut préserver les milieux naturels donc qu’il reste de l’eau dans la rivière

# Comment faire pour en finir avec l’agriculture industrielle et l’étalement urbain ?
Les institutions et élus semblent bien incapables d’enrayer les causes du réchauffement climatique, il ne reste alors essentiellement que la lutte et...

# Localisation des nappes phréatiques et leur niveau durant l’été,
perspective d’évolution de l’agriculture locale
interrogation autour des barrages / des bassines ...
économies possible au quotidien dans nos foyers

# Comment les espèces (faune/flore) des milieux aquatiques et de bord de rivière pourront-ils faire face à la pression exercée par les différents usagers de la rivières ? En particulier, comment sensibiliser/éduquer pour éviter les dégâts provoqués par...

# Comment concilier les différents usagers de la rivière Drôme et de ses affluents : riverains, agriculteurs, touristes, baigneurs, loueurs de canoés, mais aussi poissons, castors, insectes et oiseaux divers et variés, la ripisylve ? Comment optimiser...

# - un moyen de réguler ce problème sur le long terme est de planter des feuillus, des arbres qui plantés en nombre créent des courant d’air descendant qui favorisent la pluie. Quels sont les projets mis en oeuvre dans ce sens ?

# Quand allons nous hiérarchiser les usages de l’eau afin de prioriser l’eau vitale ? Quand allons nous réorienter l’agriculture vers des productions vivrières et sobres en eau (au lieu du mais qui sert peu à la consommation humaine ?.

# Est-il prévu de changer les cultures agricoles pour réduire les surfaces irriguées ?

# Quelle alimentation en eau potable pour les prochaines années ?

# Juste de l’impuissance et de la desolation

# les limites de la gestion consensuelle de l’eau au sein du SMRD : les consommations du secteur agricole ne cessent pas d’augmenter. Les réunions et les compte-rendus ronronnent trop, au regard de la gravité de la pénurie d’eau

# l’hérésie d’utiliser de l’eau potable pour les toillettes
le manque d’obiligation de récuperation des eaux de pluie lors de la construction de nouveaux batiments
L’utilisation de l’eau potable pour irriguer la...

- Question 12. Qu’est-ce qui ne vous motive pas à faire plus attention à votre consommation d’eau ? :

# Quand la mairie de Crest ne respecte pas l’arrêté d’interdiction d’arroser les espaces verts communaux...
La multiplication des piscines privées.
L’arrosage du maïs industriel en pleine canicule.
L’étalement urbain qui artificialise les sols avec force goudron, béton, façades minérales en plein cagnard.

# Lorsque je vois mes voisins et les communes arroser les espaces verts durant les periodes ’’crise’’ sécheresse alors que cela est interdit.
Le prix de l’eau qui est faible
Le nombre de piscines qui augmente

# De voir l’irrigation du maïs

# Le fait de juste nous dire de faire attention sans nous expliquer comment.
Voir les dépense en eau des différents services. Ex- arrosage des fleurs tous les jours par les communes …

# La présence de nombreuses piscines privées, l’arrosage des mais en plein cagnard à 14h alors qu’il n’a pas plus depuis 1 mois, la persistance du modèle de développement économique et agricole sachant que l’agriculture, l’...

# Quand la mairie de Crest ne respecte pas l’arrêté d’interdiction d’arroser les espaces verts communaux...
La multiplication des piscines privées.
L’arrosage du maïs industriel en pleine canicule.
L’étalement urbain qui...

# surtout de voir le gaspillage en agriculture chimique grandes cultures = mais et de façon générale (crad’eau etc...)

- Remarques générales :

# toilettes sèches , couverture des piscines pour limiter l’évaporation

# Protection et ré-habilitation de zones humides

# Ce ne sont pas des animations hélas qui vont suffire à sauver la mise, que ce soit pour l’eau ou pour tout le reste.
Si l’information et la pédagogie sont utiles, il faudrait surtout revoir complètement la société existante où l’Economie et la non-démocratie dominent. C’est à dire favoriser la démocratie directe partout avec implication possible et régulière des habitants pour prendre des décisions au lieu d’être juste consultés de temps à autre. Et favoriser divers moyens pour sortir en urgence de l’économie de marché et du productivisme (qui enferment tout et tout le monde dans leur logique prédatrice, égoïste et destructrice) au lieu de seulement chercher à s’adapter aux désastres croissants qu’ils produisent, ou de tenter de « verdir » en vain le techno-capitalisme à coup d’énergies dites renouvelables ou de travaux de « renaturation » épars ici ou là.

# Il est bien dommage, triste et significatif (de l’absence de démocratie et d’une réelle préoccupation pour ces sujets) que depuis le début de cette sécheresse et des canicules de cette année aucune commune ni aucune institution n’a pris la peine d’organiser un quelconque débat public conséquent ou une séance d’information sérieuse. Seulement quelques réunions entre spécialistes, et encore.
A part pondre des arrêtés préfectoraux de restriction et les répercuter localement, que dalle.

# Hydrologie régénérative, toilettes sèches, récupération de l’eau de pluie pour usages domestiques et irrigation au jardin

On va dire que c’est la rentrée et que les autoritées sont débordés ?

Donc, on est en 2022, les catastrophes écologiques et climatiques sont dénoncées et annoncées depuis plus de 50 ans, notamment sur la question de l’eau, les crises se multiplient et s’aggravent, et les institutions locales se fendent d’un formulaire consultatif et d’actions futures d’informations !
Si ce n’était pas indécent ce serait risible.
Les communes, com com, syndicats de rivière et d’irrigation sont complètement à la ramasse en fait, il semble qu’ils se contrefoutent complètement de tout ça vu qu’ils n’ont jusqu’ici pas assez alerté, prévu, organisé de réunions publiques, impulsé des changements profonds, mis des moyens conséquents pour ça ...et qu’ils ont continué très souvent le développement économique, industriel, urbain, démographique et technologique qui cause les ravages.

Ca fait pourtant longtemps qu’on est parfaitement au courant (que les infos sont disponibles si on les cherche), tant des très graves problèmes que des solutions vivables et soutenables, mais la culture, les institutions et infrastructures de la civilisation industrielle sont irréformables et s’opposent par nature à tout changement positif.

- Que la commune de Crest parasitée par l’équipe de Mr Mariton ne fassent rien et se contente de parler du niveau de la nappe d’Allex ou de pondre des éditos hallucinés ça n’a rien d’étonnant, mais c’est à peu près la même chose dans les autres communes.

Face à l’échec annoncé et aux mesures/actions toujours insuffisantes ou inexistantes des institutions et autorités, ce qui est logique et inévitable dans ce système productiviste et non-démocratique bloqué et irréformable, il ne reste que l’éventuelle volonté d’action des habitant.e.s pour prendre les choses en main et aller beaucoup plus loin.
Mais aucun signe sérieux d’une volonté de résistance, d’alternatives radicales et de luttes collectives n’apparait pour l’instant. Malgré une certaine conscience des choses et la réalité qui nous explose à la figure, il n’y a que des micros initiatives individuelles, des petites actions de petits groupes, des initiatives inscrites dans les dérivatifs du capitalisme « vert » subventionné, rien d’organisé et d’ampleur à même de renverser le cours désastreux des choses.

Plutôt crever que de prendre les choses en main et se révolter ?

- Au cas où, voir notre invitation en vue de créer un groupe/mouvement d’écologie sociale et radicale en Drôme

Voir en ligne : Formulaire en ligne de la SMRD sur l’eau en bassin de la rivière Drôme

P.-S.

Notre précédent article sur ces sujets :
- Réchauffement climatique en Vallée de la Drôme : le syndicat SMRD veut perdre un an et demi à faire une énième étude ! - Les actions positives très très entravées par le sytème économico-politique en place


Forum de l’article

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft