Sorbonne : la police de Macron empêche une AG et séquestre des étudiants

Face aux étudiants révoltés, des flics qui gazent et répriment

vendredi 15 avril 2022, par Chronique du régime policier.

Le système policier, comme c’est son habitude et son rôle, c’est attaché à mater des étudiants révoltés par l’affiche pourrie du 2e tour. Les flics, apparentés à l’extrême droite pour au moins 60% d’entre eux, défendent par la force avec acharnement l’ultracapitalisme autoritaire macroniste tout comme le néofascisme ultracapitaliste lepéniste. Ces deux tendances néfastes se rejoignant progressivement dans le bourbier de la non-démocratie capitaliste, ou, plus exactement, se complétant, s’articulant ensemble, afin de couvrir tout le champ permettant à tout prix la continuation catastrophique du capitalisme et de l’Etat (par la répression, casse sociale, division, carotte et bâton, le sécuritaire, double langage...), et afin d’empêcher tout mouvement subversif pouvant construire une voie meilleure.

SORBONNE - La police empêche une AG et séquestre des étudiants

La police empêchant toute nouvelle entrée dans le bâtiment depuis ce matin, et face à l’impossibilité de faire de ce lieu un espace de rencontre et d’échange pour lutter contre le fascisme en marche, les occupants ont souhaité quitté les lieux. Sauf que la police, non contente d’empêcher toute entrée, empêche aussi les étudiants de sortie du bâtiment !
- Une quarantaine d’étudiants séquestrés ont diffusé ce soir cette video..

Des étudiants à Paris et ailleurs sont révoltés par le domination de l’ultracapitalisme autoritaire du macronisme et du néo-fascisme ulltracapitaliste du lepénisme.
La police s’empresse de réprimer à tout va ces jeunes qui ne se tiennent pas assez sages histoire de rappeler son rôle antidémocratique et son soutien actif et enjoué à la fascisation générale.

Sorbonne : la police de Macron empêche une AG par la force et séquestre des étudiants
Le système policier, un ardent défenseur de la fascisation générale

« Sorbonne occupée contre Macron, Le Pen et leur monde »

« On va avoir cinq ans d’ultralibéralisme ou de fascisme. C’est une catastrophe pour notre génération. On estime que cette élection nous a été volée et c’est notre avenir qui nous est volé. On réagit »
« Pas de quartier pour les fachos, pas de fachos dans nos quartiers », « Non à l’extrême droite », « Féministes antifascistes ». « La jeunesse est face à un faux choix, deux options qui, dans les deux cas, lui sont néfastes »

La police et une quinzaine de fourgons de CRS encercle la Sorbonne occupé

🤬 La police et une quinzaine de fourgons de CRS encercle la Sorbonne occupé, bloque les entrées pr l’AG de 13h, après les fermetures administratives la fac cherche à empêcher les étudiants de s’organiser face aux politiques antisociales et réactionnaires de Macron et Le Pen ! 💥

(post du FrontSocial)

PARIS : JOURNÉE AGITÉE Á LA SORBONNE

- Vers un second tour dans la rue ?

Ce jeudi 14 avril, 3 jours après le scrutin abject de dimanche, qui n’offre qu’un faux choix entre deux candidats désignés par les médias des milliardaires : la droite extrême déjà au pouvoir et l’extrême droite néofasciste, la tension monte un peu partout.

Des occupations de bâtiments universitaire ont eu lieu à Paris. Dans l’emblématique Sorbonne, prise par des centaines d’étudiants depuis hier, des Assemblées ont eu lieu pour s’organiser contre « Macron, Le Pen et leur monde ». En début d’après-midi, tout le quartier était encerclé par les forces de l’ordre. Des CRS ont été chahutés autour de l’université.

Pendant ce temps, les locaux de sciences-po étaient eux aussi occupé par des étudiants et étudiantes en lutte. Ils ont été attaqués par des groupuscules fascistes. L’extrême droite et l’Etat ensemble pour mater la contestation.

Dans la soirée, des charges policières ont eu lieu, et des grenades lacrymogènes ont été tirées autour de la Sorbonne. Des étudiants et étudiantes ont été séquestrés dans le bâtiment à cause du siège policier. Le pouvoir est fébrile.

Cette agitation étudiante démontre que la colère couve partout, et que des millions de personnes refusent le duo entre la fasciste et le fascisateur. Une préfiguration d’une journée de lutte samedi, dans toutes les villes ?

- https://fb.watch/cok-Dur_i5/
🎥 : Hub8745, Clément Lanot, Le Média, Révolution Permanente

(post de Nantes Révoltée)


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft