Sites de rencontres pour ados

lundi 2 novembre 2020, par Denys.

Analyse de mon infiltration, dans des sites de rencontres pour adolescents. Ce que l’on peut retenir, mais surtout les personnes qui vivent au travers de ses sites quelques peu malsains, avec les conséquences sur les utilisateurs de ce site

Mon analyse, avant tout je précise les conditions de mon infiltrations sur l’un des sites de rencontre, dont je ne citerai pas le nom au court de mon récit. Néanmoins, si un doute persiste, suite à votre lecture vous pouvez vérifier mes faits et dire en vous créant, un compte sur un des sites facilement trouvable sur internet.

Tout d’abord je me suis crée un compte, bien évidement de sexe féminin, car bon nombre de personnes présentes sur les sites de rencontre sont des hommes. Etude prouvé par Meetic, lors des débuts de l’application.

J’ai fais croire, au gens sur le site, que je m’appelais Flora Dubois, que je n’avais que treize ans, que j’étais espagnol. Une vie fictive, bien évidement.

Les premières heures sur ce site furent marqué, d’un grand temps d’observation, observation des pubs, observation des conseils proposés, observation des salons les plus actifs... Bon nombre de facteur, permettant d’estimer l’âge cibler par les créateurs du site. Les demandes s’accumulaient, je fis quelque chose de stupide, toutes les acceptées. La plus part des personnes étaient des hommes, de quinze ans, allant quelque fois au delà des dix huit ans. Ce que j’ai retenu, la façon de démarré une discussion. Voici ce que j’en ai conclu : Une forme de salutation banale, une tentative d’information sur notre vie : localisation, habitudes... Puis venu ensuite le cauchemar de la gente féminine, sur les réseaux. Les demandes de nudes, que dire si ce n’est que bon, les personnes de sexe masculins qui sont susceptible de me lire, cette pratique ne marche que de rare fois, les femmes ne sont en aucun cas des objets... Le seule problème est que ses personnes étaient toutes plus âgés que moi. En effet en m’inscrivant, je m’étais donné l’âge de treize ans. La plus part en avaient dix huit ans : des personnes en chien on peut le dire, des mecs prêt à sauter sur la moindre bout de peau qui dépasse.

Les utilisateurs :
Comme vous avez pu vous en doutez, bon nombre des personnes inscrites sur ce site sont des hommes. Parmi ce sexe, nous pouvons retrouvé ses trois classe :
les mecs en chien : ils sont là pour demander des nudes, ou que pour des relations sans lendemain, il y a les pédophiles, leurs fantasmes les enfants, sans doute les personnes les plus dangereuses dans ce monde, pour finir les accros au ordinateurs : des personnes très sympa, mais qui passent de toute évidence beaucoup trop de temps sur les réseaux. Qui finissent par pensés que leurs vies se résume au ordinateur, que les personnes qui leurs parle son leurs amis pour la vie.

Les points forts :
Comme chaque application, des points forts se dégagent, comme des conseils pratiques sur la vie : comment arrêter la cigarette, calculer une mensuelle. Un service de modération automatique bannissant des mots qui sont souvent présent dans des phrases à but raciste. Donc des mots tels que nazie peuvent vous faire bannir de ses réseaux. Une action permettant de reconnaitre des images fausse issus de google image.

Les points négatifs :
Manque de vigilance...


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft