Semaine Féministe au Théâtre-Ciné OQP de Die (II)

La suite, de lundi 12 à vendredi 16 avril 2021

dimanche 11 avril 2021, par LaFéeChaussette.

Après le théâtre de l’opprimée du dimanche (voir https://ricochets.cc/Semaine-Feministe-au-Theatre-Cine-OQP-de-Die.html ), nous nous retrouverons tous les jours en mixité choisie.

Le lundi 12 à 17h00 dans la salle du cinéma : auto-formation en auto-gynéco et soins par les plantes.

Le mardi 13 à 14h00 dans la salle du cinéma en mixité choisie : sophrologie et respiration.

Le mercredi 14 à 14h00 dans la salle du cinéma en mixité choisie : auto-défense verbale. Comment désamorcer les conflits avec des hommes agressifs ?

Le jeudi 15 à 14h00 dans la salle du cinéma en mixité choisie : self-défense en auto-formation sur base de vidéos.

Pendant tous ces ateliers, les occupants en solidarité avec leurs soeurs pourront tenir sur demande un jardin d’enfants pour les femmes seules sans solution de garde.

Le vendredi 16 , après le repas au cinéma, et en mixité cette fois : larges temps d’échanges autour de cette semaine féministe.

Toutes les contributions des frangines pour ces ateliers sont les bienvenues.

A très vite


3 Messages

  • Semaine Féministe au Théâtre-Ciné OQP de Die (II) Le 12 avril à 11:53, par Heska

    Et bien Alix, on sent de la colère et une volonté de radicalité ! Cependant, toute mon expérience personnelle me dit que la radicalité ça se distille, ça ne se balance pas à la figure, du moins si on veut être entendue. Je ne crois pas que tu étais présente aux réus préparatoires de cette semaine féministe, je ne crois pas non plus que tu étais au théâtre de l’opprimée de dimanche. Et tu te permets de tailler le boulot des soeurs sans y avoir contribué. Oublies-tu que 80% des gynécos sont encore des hommes « sachants » et que se réapproprier son corps c’est une étape importante dans la lutte féministe, et justement dans une optique non-marchande, bien loin du « marché du bien-être » que tu crois voir. Quant à la sophrologie, elle permet d’affronter l’adversité, de se préparer mentalement à l’agression, de garder l’esprit clair pour choisir la stratégie la moins coûteuse en cas de problème. C’est complètement raccord avec les ateliers d’auto-défense verbale et de self-défense. Ce sont les femmes qui occupent le lieu qui ont défini ce dont elles ont besoin, au regard de ce qu’elles y ont vécu, et si tu avais partagé leurs expériences sur place avec quelques gros relous, si tu avais partagé café et paroles, tu n’aurais certainement pas fait ce commentaire. Je pense que tu réagis en fonction du présupposé « bobo-dioise ». Mais toutes les portes sont bonnes à ouvrir, il n’y a pas qu’un chemin. Nul doute que pour de prochains ateliers, tu seras là en personne pour apporter ce que tu penses juste de faire et tu seras certainement entendue. Et puis, même Federici prend des douches !

    Répondre à ce message

  • Semaine Féministe au Théâtre-Ciné OQP de Die (II) Le 11 avril à 21:03, par alix

    Hyper déçue qu’à la semaine féministe on fasse de la gynéco, de la médecine douce et de la sophro. Du soin et les activités « sur soi », activités par « nature » féminines (ou plutôt, féminisées par le patricarcat !). j’aurais préféré qu’on discute de Silvia Frederici ou de comment redéfinir l’égalité dans une société non-capitaliste, de la place des femmes dans l’espace public... Mais apparemment c’est plus important de faire des tisanes en se regardant la chatte... ça alimente le marché du bien-être, c’est ce qui compte...!

    Répondre à ce message

    • Semaine Féministe au Théâtre-Ciné OQP de Die (II) Le 13 avril à 08:46, par Rhizome

      Alix, je suis surprise d’autant de jugement de manière si cash. J’ai l’impression d’être sur Facebook !
      Je me demande à quelle point la société numérique nous éloigne les un.e.s des autres et par dessus la crise sanitaire et sa « distanciation sociale ».... Bon....
      Tu es la bienvenue au cinéma pour en parler avec les frangines présentes. Parler politique c’est très bien, et crois moi, on s’en lit des textes quand le temps nous le permet, mais il est question ici de concret, de faire agir cette politique dans le quotidien, dans le réel, pas juste sur une feuille.

      Les autrices dont tu parles nous nourrissent bien entendu de leurs réflexions fortes, qui permettent aussi l’action. Mais, Il est d’abord ici question de réagir à(aux) la violence(s) systémique(s) issue(s) directement de la société patriarcale, qui transparaissent dans une aventure comme celle de l’occupation et qui font partie du monde que nous souhaitons changer ! Nous proposons donc cette semaine en réaction direct aux besoins des copines présentes sur place, avec (seulement) 4 semaines d’occupation dans les pattes et certainement de beaux programmes à imaginer encore dans le futur : ce n’est qu’un début cette occupation !

      Je ne pense d’ailleurs pas que l’on puisse réduire à « se regarder la chatte en buvant une tisane » les expériences de théâtre forum sur le sexisme, l’auto défense verbale, l’auto gynéco .... à moins que tu n’ai pas retenu tout le programme ?

      Je te rappelle d’ailleurs que le planning des événements est complètement ouvert à toutes les propositions et que tu peux (et avec grand plaisir) proposer un arpentage de « Caliban et la sorcière » ou une écoute collective d’une interview de Starhawk ! Plus on est de cerveaux, plus on à l’énergie de porter des propositions !
      Allez, bisou depuis chez les « bobo-diois » !

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft