Rues de Valence : les chiens mieux traités que les humains !

Les chiens ont des toilettes publiques, pas nous - La mairie méprise les SDF depuis mars

vendredi 20 novembre 2020, par Auteurs divers.

A Valence, les toilettes publiques sont fermées depuis mars sous prétexte de la pandémie, et les personnes qui vivent plus ou moins dans la rue doivent se débrouiller, elles sont contraintes de faire leurs besoins dans les rues au risque de se faire réprimander (voyez l’article en image dans ce post).

Rues de Valence : les chiens mieux traités que les humains !
(photo illustrative, La voix du Nord)

Raisonnons par l’absurde :
« On ne peux pas désinfecter les toilettes publiques après chaque utilisation.. ». mais alors on sous entend qu’après chaque petit pipi de M. Le maire ou de ses adjointEs une désinfection totale des toilettes de la mairie est opérée...?
Ou alors les déjections de M Daragon sont moins contaminantes que celles des femmes et hommes, des SDF, qui circulent dans la ville... ?
Ou c’est le maire de Valence qui dérive de plus en plus vers une phobie des pauvres et du peuple. Il se reve sans doute à Neuilly ou Versailles ou les gens de son rang n’ont plus à côtoyer les pauvres...? on appelle ça du séparatisme.

(post de Anticapitalistes Valence nord Drôme Ardèche - NPA, avec article du Daubé)

Valence : les chiens et les voitures mieux traités que les humains !

Aux énormes difficultées d’être SDF s’ajoute l’humiliation de ne pouvoir satisfaire dignement un besoin naturel.
Les difficultés et les coûts de nettoyage en temps de pandémie sont mis en avant honteusement par la mairie de Mr Daragon. Le covid-19 a bon dos.
Les chiens, avec les sacs jetables à déjection, les sites dédiées à leurs besoins, sont en réalité mieux traités que les humains dans certains centres urbains, de même que les voitures, qui elles ont des garages, des parkings, des coins lavages et réparations.

Depuis mars, la mairie a laissé tranquillement pourrir cette situation invraissemblable et inhumaine.
Des solutions gratuites ou peu coûteuses pourraient pourtant être trouvées, surtout si les concerné.e.s sont consulté.e.s.
Par exemple : assumer le coût du nettoyage (suffirait de quelques feux d’artifice en moins par exemple), mettre du savon à dispo, les cabines à nettoyage automatique ne marchent pas assez bien dans ce cas ?, etc.

En réalité, le maire de Valence Mr Daragon s’était déjà signalé comme exerçant des basses manoeuvres pour évincer tout SDF du centre ville en décrètant des arrêtés « anti-mendicité ». Leur interdire de déféquer et d’uriner dignement est-elle une méthode de plus pour les faire partir ?
Ce qu’il veut, c’est une ville proprette, réservée aux personnes solvables, entièrement dédiée aux commerces et à la circulation des clients.
Pour Mr Daragon, tous les autres sont indésirables ?
Les pauvres et la précarité augmentent, mais certains élus préfèrent le cacher et rester dans le cocon de l’entre soi.

Cette politique déshumanisante, excluante, stigmatisante, séparatiste, mesquine est à vômir (dans le petit sac qui va bien évidemment, pas sur les jolies marches de la mairie ou sur les souliers vernis des élus de la majorité).


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft