Rencontre technique à la sous préfecture de Tournon ou tentative d’intimidation ?

Rdv avec des gilets jaunes pour une déclaration de rassemblement...

par Guillaume rampon.
Mis à jour le mercredi 13 mars 2019

Lundi 11 mars à 16 heures un rendez vous était donné aux gilets jaunes de Tain Tournon.

Ce rendez-vous faisait suite à une demande d’autorisation de rassemblement au rond point Toursier. Il semblait que ce rendez vous soit purement technique.

Quelle ne fut pas la surprise de nos gilets jaunes d’avoir à cette réunion, pas moins de 4 gendarmes : 1 commandant, 2 capitaines et un major auxquels il faut ajouter une capitaine de la police municipale, le sous Préfet, le Maire de Tournon, le secrétaire de la sous préfecture et une responsable technique à la sécurité, soit 9 personnes pour 3 gilets jaunes. A cette réunion ont été évoquées les diverses et nombreuses sanctions encourues par les manifestants.

Entre autres : Interdiction de distribuer des tracts aux automobilistes, ce qui est défini comme une entrave à libre circulation des automobiles : Article 412-52 du Code de la route et Article 131-13 du Code Pénal. Mais aussi : Interdiction de traverser lentement sur les passages cloutés. Et encore : non respect à la minute près de la fin de la manifestation.

Puis le Sous Préfet fit comprendre à ces manants de gilets jaunes qu’ils étaient responsables de la récession. Malgré qu’ils invoquèrent pour leur défense, les chiffres de l’INSEE qui montrent que la récession a commencé au premier trimestre de l’année 2018, la cause était entendue pour le Sous Préfet. Ils essayèrent de rappeler que le droit de manifester est reconnu aussi bien par l’ONU que par la CEDH. Ils s’entendirent répondre par le commandant de la gendarmerie « que l’ONU vienne me chercher ». Le maire déclara quand à lui qu’il était magnanime car à la MMPT les gilets jaunes pouvaient réserver des salles.

Une réunion de cette nature est très surprenante avec autant des gens aussi importants pour un simple rassemblement pacifique d’une soixantaine de personnes tout au plus, confirme, s’il en était encore besoin, que la liberté d’expression est de plus en plus mise à mal dans le pays des « Droits de l’Homme »


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft