Projet france : un régime autoritaire et policier au service de la bourgeoisie

L’impunité policière est la règle - La police renforce le totalitarisme brutal en place

dimanche 28 juin 2020, par Camille Z.

A divers endroits en France, des policiers manifestent bruyamment et en tenue après que Castaner ait lancé quelques éléments de communication pour faire croire qu’il prenait un peu en compte les brutalités policières structurelles, quelques réactions à cette comédie sinistre :

LA POSSIBILITÉ DU FASCISME

70 véhicules et plus de 100 policiers, dont certains avec leurs équipements de travail (dont des armes) manifestent, sans autorisation, devant la maison de la radio. Le symbole d’une milice armée qui met la pression sur des médias... En toute impunité. Depuis deux semaines, aucune de ces manif sauvage avec des personnes en tenue et avec des armes n’a jamais été sanctionné. Soit disant parce qu’il était impossible de trouver les organisateurs ! En vrai, c’est pour ne pas fâcher encore plus les seuls personnes qui permettent au pouvoir de se maintenir. A l’inverse, des personnes sont verbalisées et font même des GAV pour avoir été manifesté devant des hôpitaux en soutien aux soignants. Sombre époque.

post et VIDEO sur Cerveaux non Disponibles

- Voir aussi :

Projet france : un régime autoritaire et policier au service de la bourgeoisie

PROJET FRANCE : UNGIME AUTORITAIRE AU SERVICE DE LA BOURGEOISIE

Hier soir, des policiers manifestaient avec leurs voitures de fonction - nos voitures, donc, puisque c’est grâce à nos impôts qu’elles roulent- devant le siège parisien de Radio France. Ils réclament le maintien de leur droit à étrangler et à contrôler au faciès, entre autres, bref, le droit de pouvoir faire la justice eux-mêmes, décidant s’il convient de traîner par les cheveux cette dangereuse infirmière où s’il est pertinent de présumer coupable par avance un homme sur la base de sa couleur de peau.

La police manifeste donc depuis plusieurs semaines, lors de rassemblements non-autorisés, et une grande partie de la classe politique, à commencer par le gouvernement, se tient derrière elle, à défendre cette institution qui déconne tellement que ses propres membres en viennent à s’étrangler entre eux.

Le gouvernement se tient derrière sa police quoi qu’il arrive car... sa police se tient entre sa population et lui.

Sans police et sans LBD, Macron et ses sbires tombent, car la colère du peuple est bien trop forte. C’est pourquoi la bourgeoisie qu’il incarne cherche de plus en plus la sécurité face aux mouvements sociaux qui ont désormais lieu chaque année. Pas du tout « libérale », comme elle le prétend, elle est d’accord pour réduire toutes les libertés pour défendre son capital.

Dans l’espace public comme dans les entreprises publiques ou privées, la répression règne donc. Des enseignants aux ouvriers, chacun se retrouve contrôlé par des armées de technocrates sans états d’âmes qui augmentent chaque année les procédures et les sanctions.

La France de Macron est une France policière, dans la rue comme au travail : chacun est sommé d’être au garde à vous, de consommer pour rétablir l’économie et de travailler plus pour augmenter les profits.

De cette France autoritaire et capitaliste, il ne faut pas attendre la critique de la part de celles et ceux qui prétendent par ailleurs incarner ’l« humanisme », « l’esprit critique », « l’ouverture d’esprit ». La moyenne bourgeoisie des cadres, intellectuels et journalistes se montre d’une lâcheté sans nom. Nous dédions à ce monde des belles âmes cette affiche qui illustre à merveille leur oeuvre, grâce à la maîtrise de notre illustrateur Antoine Glorieux, partisan de la lutte des classes par l’image.

- « PROJET FRANCE » est à télécharger, et bientôt disponible en version papier.


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft