Pandémie : le Macronistan continue de détruire des hôpitaux et de fermer des lits

Pendant que des milliards vont aux multinationales et qu’il aide Amazon à s’implanter en force

jeudi 3 décembre 2020, par Auteurs divers.

Le régime en place ne lésine sur aucun mensonge, sur aucune inégalité, sur aucune violence, il est prêt à tout, il veut coûte que coûte perdurer et favoriser ses donneurs d’ordre et alliés du monde capitaliste.
Les lobbies et la poursuite de la civilisation indutrielle sont ses seules boussoles, tant pis pour la population et tant pis si l’Etat policier s’accélère.

- Malgré les déclarations d’Olivier Véran, suppressions de lits et fermetures d’hôpitaux se poursuivent - Il y a un mois, Basta ! publiait la carte des suppressions de lits dans les hôpitaux publics. Depuis, le ministre de la Santé répète vouloir en finir avec ces fermetures de lits. Pourtant, sur le terrain, les projets de restructuration sont toujours à l’ordre du jour. Et les personnels toujours très inquiets. (...) « Sur le terrain, à la Réunion, à Nantes, à Caen, à Paris... les projets de restructuration hospitalière sont toujours à l’ordre du jour, prévoyant la fermeture de centaines de lits et la suppression de nombreux emplois hospitaliers », constate Olivier Milleron, cardiologue à l’hôpital Bichat, lors d’une conférence de presse du collectif inter-hôpitaux le 1er décembre.

Le Macronistan continue de détruire des hôpitaux et de fermer des lits
Tout est bon pour privatiser et piller afin de maintenir les taux de profits des déjà riches

Des résistances ralentissent la casse :
- « Notre action permet de ralentir les fermetures » : partout en France, des citoyens s’engagent pour leurs hôpitaux - Ils luttent contre les fermetures de leurs maternités, de leurs services de chirurgie ou de leurs urgences. Il existe des dizaines de comités de défense des hôpitaux de proximité en France. Certains arrivent même à renforcer l’accès aux soins, en participant à la création de centres de santé. Basta ! donne la parole à ces citoyens qui se mobilisent pour l’intérêt général.
(...)
Pour financer un « hôpital chic », « on ferme les hôpitaux chez les pauvres »
(...)

Pour le Macronistan, les pauvres ne sont que des rouages négligeables, des variables d’ajustement de la main d’oeuvre capitaliste sous pression en première ligne, des êtres sacrifiables dans la guerre mortelle à la compétitivité et productivité qui détruit le monde vivant et l’humain partout.

Le macronistan et son monde technocapitaliste voué aux riches et technocrates se fout du bien être des pauvres, de leur santé, de leurs vies, seul compte le perfectionnement de la machine à cash protégée par ses milice armées assistées de drones, d’armes à létalité réduites, de caméras partout, et bientôt de robots en tout genre.

- Au lieu d’un moratoire, l’État lance une mission… pour multiplier les entrepôts Amazon - La Convention citoyenne pour le climat exigeait un moratoire sur la construction de nouveaux entrepôts de e-commerce. Mais le gouvernement cherche, au contraire, à faciliter et accélérer leur implantation. Cet automne, il a lancé une mission pour développer des sites logistiques « clé en main » et accroître l’attractivité de la France à l’international.
- Covid-19 : quand les aides d’État aux multinationales partent en dividendes - L’Observatoire des multinationales met en évidence les multiples sources d’aides publiques directes et indirectes dont bénéficient les grands groupes français depuis le début de la pandémie de COVID-19

Avec l’avènement des multinationales, des GAFAM tel Amazon, avec l’ère forcée du numérique partout, de la 5G, des « intelligences artificielles » et des robots, des « smart cities » connectées, les pauvres ne seront plus les seuls à être laissés sur le carreau, ouvriers et col blancs sont et seront laminés également pour que le technocapitalisme 2.0 poursuive sa course folle défendu par la technopolice, dont la loi « sécurité globale » n’est qu’un petit avant goût et Amazon une tête de pont.

Un jour, peut-être, bientôt ?, une goutte d’eau ou une humiliation de trop fera vraiment exploser la cocotte minute ?
Le plus tôt sera le mieux.

P.-S.

- En complément, une illustration des logiques perverses du profit induites par le capitalisme, avec des exemples de marché opaque de la détection incendie dans les hôpitaux notamment.
Les autorités enquêtent actuellement sur les pratiques anticoncurrentielles de 3 constructeurs de systèmes fermés, leaders sur le marché (chubb, siemens et def) ainsi que sur les donneurs d’ordres publics qui ont attribués des marchés.

Portfolio


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft