Nous sommes essentielles. Le patronat et l’État, non.

Paru à l’Union communiste libertaire

vendredi 22 avril 2022, par janek.

Nous sommes caissières, vendeuses, assistantes-maternelles, secrétaires, infirmières, agentes d’entretien, aides-soignantes, aides à domicile, enseignantes, AESH, animatrices en milieu scolaire, éducatrices de jeunes enfants, etc. Nous sommes 14 millions de salariées, et pour la moitié, concentrées dans 10 métiers. Les métiers avec les statuts les plus précaires et les plus mal payés : les secteurs féminisés. C’est le produit de l’alliance criminelle du patriarcat et du capitalisme. Et pourtant nous sommes essentielles, tous les jours, pas seulement pendant une pandémie.


Pour défendre nos droits face au patron et à l’Etat, l’égalité salariale avec les hommes, lutter contre les violences sexistes et sexuelles au travail, etc., nous avons un outil incontournable. L’histoire des luttes des femmes salariées a contribué à le forger : c’est le syndicalisme de lutte.

Mais il est encore imprégné d’une culture et d’une pratique machistes. Cela ne changera pas sans que nous y agissions par nous-mêmes ! Nous devons donc l’investir pour le transformer. Sans quoi le syndicalisme de lutte ne pourra pas gagner ce qu’il défend : une société débarrassée du capitalisme, du patriarcat, du racisme, du fascisme, de la LGBTIphobie, etc.

L’UCL a pris l’initiative, par la rédaction d’une brochure ci-jointe, de lancer une campagne de réunions pour débattre de la création d’un réseau de syndicalistes-féministes. Nous appelons les femmes salariées, les féministes à rejoindre le syndicalisme de lutte, et à construire ce réseau.

Cela ne viendra pas d’une initiative prise d’en haut, mais à partir de la base. Il ne s’agit pas de contourner les organisations du syndicalisme de lutte. Ni d’y construire des fractions politiques.

Nous partons d’un constat évident : la question féministe, les secteurs féminisés sont encore trop peu pris en compte dans les syndicats de lutte. Nous avons besoin de nous entraider entre syndicalistes-féministes pour que cela change dans nos organisations syndicales respectives. Pour mettre fin au patriarcat et au capitalisme !

Voir en ligne : https://www.unioncommunistelibertai...

P.-S.

Brochure UCL sur la syndicalisation des secteurs féminisés :


Forum de l’article

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft