Mesure abusive d’expulsion dans la Drôme

De tout coeur pour la liberté

mardi 29 septembre 2020, par Rhizome.

De tout cœur pour la liberté, pour la régularisation des personnes sans papiers et pour un traitement digne de tous les habitant.e.s de notre territoire

Lisez et envoyez cette lettre au Préfet de la Drôme

La lettre qui suit a été rédigée afin d’être envoyée au Préfet de la Drôme,
l’idée étant qu’il en reçoive PLEIN !

Que chacun/chacune d’entre-vous en envoie un exemplaire après y avoir indiqué Nom prénom et adresse, l’anonymat n’ayant pas d’intérêt pour cette action..

La pièce jointe peut être modifiée afin d’insérer vos coordonnées et la signature, puis imprimée et envoyée au Préfet.

L’adresse postale est la suivante :
Mr le Préfet de la Drôme
Préfecture de la Drôme
3 Boulevard Vauban
26000 Valence

Vous pouvez aussi l’envoyer à l’adresse mail suivante :
prefecture chez drome.gouv.fr
Pour l’envoi par mail, il suffit de faire un copier de la lettre mise en pièce jointe et de la coller dans le corps du mail destiné à la préfecture.
Vous pouvez agir solidairement envers les personnes qui n’ont pas internet en leur donnant un exemplaire imprimé de la lettre.

Merci de diffuser cette lettre afin de multiplier l’action !

Bien à vous toutes et tous,
Des habitantes et habitants du Diois.

P.-S.

en Pièce Jointe, Le communiqué co-écrit par la CIMADE et le SAF (Syndicat des avocats de France) suite à la mise en rétention de notre ami.


1 Message

  • Mesure abusive d’expulsion dans la Drôme Le 30 septembre à 14:46, par Rhizome

    en attendant que les pièces jointes soient intégrer à l’article voici la lettre :
    Mr le Préfet de la Drôme
    Préfecture de la Drôme
    3 Boulevard Vauban
    26000 Valence

    Monsieur le Préfet,

    J’ai appris avec la plus grande peine et indignation qu’un habitant de la Drôme a été placé en rétention suite à un arrêté préfectoral.

    Cette personne a été interpelée au marché de Die dans des circonstances malheureuses le 23 septembre dernier. Le 25 septembre lors de son audience, la magistrate a émis un jugement lui signifiant qu’il sortait libre du tribunal.

    Au lieu de rejoindre ses amis, sa famille et son avocate qui l’attendaient devant la sotie du tribunal, cette personne a été interceptée par des gendarmes vers minuit dans l’enceinte-même du Palais de justice pour être transférée au Centre de Rétention Administrative de Nîmes en vue de son expulsion du territoire.

    Je tiens à vous exprimer mon opposition face à ces mesures prises par votre préfecture dont les conséquences sont extrêmement violentes et destructrices pour les personnes qui les vivent et leur entourage.

    De tout coeur pour la liberté, pour la régularisation des personnes sans papiers et pour un traitement digne de tous les habitant.e.s de notre territoire,

    je vous prie d’agréer, M. le Préfet, mes salutations indignées.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft