Lettre ouverte aux enseignants pour la rentrée 2021/2022

samedi 14 août 2021, par auteurs diverses.

Les souffrances de l’année qui s’est écoulée font remonter à la surface toutes les autres...

Les souffrances de l’année qui s’est écoulée font remonter à la surface toutes les autres...
Ainsi tu as obliger les enfants a porter un masque, d’abord en classe, puis même dehors !
Ignorais tu que la plupart des petits se retrouvaient aux parcs avec parents et amis, ces même amis dont tu voulaient les séparer par des (gestes) barrieres ? Ou bien tu avais mis des oeilleres en plus du masque ?
Parfois tu avais vraiment peur de ce virus qu’ils transportaient avec tant d’insouscience, (insouscience que tu a souvent réussi a tuer dans l’oeuf et a remplacer par de l’incompréhension, de la peur, de la culpabilité, jusque dans la psychose)
Mais au fond tu savais, tu ne pouvais pas ne pas savoir, que ce carnage dans leurs vies, dans nos vies, ne valait pas cette pseudo sécurité sanitaire, a toujours innaccessible puisque engendrée par le système dans lequel tu vis.

Les trahisons, compromisions se sont enchainées, de l’absurdité folle du debut, qui te poussa parfois a déssiner des carrées éloignés les uns des autres comme autant de cages ou « faire passer » les récréations, a la conscience froide du plus tard, a laver des mains, taires des bouches, écraser... comme peut être tu te serais senti écrasé si tu avais voulu ressentir, toi aussi.
Mais non !

Tu avais commencé par arreter de refléchir pour te jeter dans le tourbillons des mesures absurdes, contradictoires, fluctuantes et puantes... tu ne pouvais plus reculer, tu ne pouvais plus ressentir car alors inévitablement tu te serais senti sale de tant d’absurdité.
Alors tu t’es enfonçé. Tu t’es efforcé d’y entrainer les quelques collégues récalcitrants ou juste même sceptiques. Surtout ne pas se retourner et ne pas se sentir seul. Faire corps comme au service militaire que tu n’as pourtant pas fait. Tu avais fait de la merde et pour ne pas le voir tu allais t’y vautrer et y entrainer tous les autres comme ça tu n’y serais bientôt pour rien.

Pour ne pas voir que tu baignais dans un océan nauséabond, tu as dit : « cet océan est sain. »
Tu as dit : « cet océan est difficile mais c’est la seule voie, et si nous sommes bien sages et faisons tout bien comme il faut :Tous cela prendra fin bientôt et tout redeviendra comme avant. »

Comme avant ?
Désolée si je t’ouvre les yeux un peu brutalement mais comme avant quand ?
As tu oublié que avant tu avais accepter que les parents des tout petit ne puisse plus les accompagner dans leur classe pour mettre les chaussons et un dernier bisou ?
As tu oublié qu’avant tu avais accepter que des de policiers armés d’engins de guerre fasse des rondes devant les colleges et les lycées. ? Que tu avais laissé la police venir chercher les enfants sans papier jusque dans les classes, que tu avais appeler la police pour lui demander de deloger les etudiants en AG dans les amphi ? Que tu t’es preté chaque année a des exercices de preparation absurdes pour des attaques terroristes iréélles. As tu cru un seul moment que tu pouvait préparer les enfants a ça ? As tu seulement eu peur un seul instant qu’un terroriste viennent dans ton école ? Cette peur était elle plus grande que la peur te fourvoyer ? As tu cru qu’avec une absurde préparation tu y ferai face ?
Comment (ne l’as tu pas) vu arriver cette premiere caméra dans ton bahut ?
Mais peut être l’avas tu toi même voté en conseil d’etablissement ?
Qu’en as tu penser ? En as tu penser quelque chose ou étais tu deja en apnée ?
Pensais tu réellement que tu étais en sécurité avec elle ? Que tu étais en danger face aux enfants ?
Qu’est ce que ça t’a fait la premier fois ou tu as rédiger un « Rapport d’incident » ?
non pas un mot pour les parents dans un petit carnet non, un « Rapport d’incident », comme en taule ! Que t’avais t’il fait ce jeune pour te contraindre a rédiger un « Rapport d’incident » ?
T’es tu rendu compte que souvent tu alimentais cette machine a fichée pour du bavardage, de la rebellion, du chahut , de la jeunesse en somme, rien de nouveaux ni de dangereux rassure toi !

Va tu vraiment laisser sur le bancs des sorties scolaires ou des bibliothéques les enfants non vaccinés ?
Va tu vraiment remasquer les enfants ? Continuer a ériger des (gestes) barrieres entre eux ?
Est ce par dévouement ou par lacheté que tu as accepter de travailler en même temps en « pressenciel » et en « distanciel » ? Est-ce la conséquence de la séparation de ton cerveau en deux partie opposées l’une a l’autre ? Est-ce pour cela que tu prends tant de médicaments ?
Rassure toi certains enfants ont su prendre du rab de vacances « en abssenciel » pour peu que leur parents n’aient pas joué le jeu de prendre ta place aupres d’eux !

Mais bon (pas cette année mais peut être l’année prochaine) tout redeviendra comme avant.
Ou presque !
Les as tu vu venir derriere ton masque (remonte le bien sur ton nez et cessent d’aboyer sur les enfants quans ils le laissent tomber pour respirer cet air nauséabond) ces caméras thermiques dans les bus scolaires, ces brigades assermentées et armés assignés devant les lycées, se service national universelle (avec levée de drapeau, uniformes, et garde a vous) ...
Que pense tu (mais te permet tu de penser encore librement ?) de ses fichiers pour la sureté, ses fichier pour l’orientation, ces fichiers pour la santé...
Que pense tu de la marseillaise accrochée au mur de ta classe, quand c’est pas toi qui l’apprend aux enfants en faignant de ne pas savoir qui sont ceux qui chante encore cette chanson dans ce pays.

N’as tu donc jamais eu envie de jeter une boulette de papier sur le chauffeur grincheux ?
N’as tu jamais eu envie de profiter de la presence de tes potes plutot que du cours d’éducation civique. Ah mais peut être n’avais tu pas de cours d’éducation civique ? Pas de mur d’enceinte a ton lycée, pas de coup de fil a tes parents des que tu avais 5 mn de retard ?
Bon et ça t’a même pas servit a essayer de reflechir par toi même ?

Car crois tu vraiment que les enfants sont des êtres dangereux qu’il faille les baillonner avec des ordres ou avec des masques ?
Si cela se trouve tu crois que les enfants sont responsable de la mort des vieux dans les Ehpad !
Crois tu que tu as plus de chance de mourir d’un virus ou d’un cancer ? Qu’est-ce que tu prefererais ? As tu le choix ?
Crois tu que la police protege des virus ? En es tu arrivé là ?

Crois tu que la jeunesse est une menace au point que tu acceptes que le nombre d’enseignants baisse plus vite que le nombre de policier augmente ? (lors du quinquena macronnien 10 000 policiers ou gendarmes supplémentaires pour combien de milliers d’enseignants en moins ?)
Crois tu que les 10 000 places de prison crées dans le même temps seront bienvenu pour sauver le pays de la dangereuse jeunesse et que les dizaines de milliers de lits d’hopitaux fermés ne servait a rien ?
Crois tu que c’est une chance pour le pays que Blanquer ne dépense pas tous le budget alloué a l’Education Nationale et rende 200millionsd’€ du budget annuel depuis deja deux années ?
Ne la sens tu pas venir la casse de l’ecole publique et la privatisation de l’enseignement devenu entre temps obligatoire des 3 ans ?

Sais tu combien le gouvernement a acheté de bombes lacrimogénes et de balles de flash ball ces 3 dernieres années pour réprimé ceux qui s’en sont apperçut avant toi ?

Ouvre les yeux pendants qu’il t’en reste

Bailloner les enfants ne sert a rien, beaucoup sont deja plus conscient du monde que tu contribus (au moins par ton silence) a leur créer. Beaucoup n’en veulent pas.
Ecoute les et apprend !
Les enfants ne sont pas des terroristes ni de la pâte a modeler

Les laisser respirer serait un premier pas, les écouter le suivant. Leur donner des billes pour la compréhension du monde est semble t’il au dessus de tes compétences.

J’espere que debut septembre tu t’excusera ou a minima que tu démissionnera !

Un salop d’enfant roi

P.-S.

j’ai laissé pas mal de fautes d’orthographe au cas ou il serais vital pour toi te te gausser de mon ignorance plutot que de te remettre en question...


1 Message

  • Lettre ouverte aux enseignants pour la rentrée 2021/2022 Le 21 août à 18:59, par M.R.

    Bonjour Auteurs diverses,

    Je suis enseignante alors j’ai lu attentivement votre lettre (pour ma part, je ne me permettrais pas de vous tutoyer) et les fautes d’orthographe m’importe peu.
    Vous avez entièrement raison sur l’absurdité des ces mesures sanitaires imposées dans les établissements scolaires, quelque soit l’âge des élèves. Je ne les cautionne pas.

    Néanmoins les choses ne sont pas aussi simples que vous semblez le penser : que suis je censée répondre aux parents des enfants dits « à risque » qui réclament ces mesures car ils s’inquiètent autant pour leurs progéniture que vous pour la vôtre ? Les deux camps ont raison ! Alors dans ces cas là, la seule solution selon moi est de discuter.

    Particulièrement à l’heure actuelle, la vindicte ne me semble pas adaptée : des enseignants sourds, il y en aura toujours comme dans toute la population. Si votre but est de réellement faire changer les choses, je vous invite à contacter les collectifs de parents ET enseignants qui se mobilisent pour la rentrée. Parce qu’il y en a !

    Il me semble qu’on ne peut pas combattre la dérive autoritaire actuelle par une autre forme d’autoritarisme qui réclame, par exemple, des excuses ou une démission. Au stade où nous en sommes dans la fracture de la société, il me parait nécessaire de se focaliser sur les choses qui nous réunissent plutôt que sur ce qui nous divise.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft