Les gagnants du coronavirus

d’après les animaux malades de la peste de Jean de La Fontaine

vendredi 13 mars 2020, par Visoletto.

Un mal qui répand la terreur,
mal que le Ciel en sa fureur
inventa pour punir les crimes de la terre,
le virus (puisqu’il faut l’appeler par son nom)
capable de bloquer en deux jours la nation
et décimer la terre entière.

Chinois et italiens furent les premiers touchés
et en bons citoyens aimant à partager
beaucoup d’autres pays virent avec effroi
ce coronavirus arriver sous leur toit.
Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés :
le ministère de la santé
dépassé, paniqué cherchait la solution
dépister, confiner, furent là des façons
que nos élus préconisèrent.

Jupiter attentif à cette évolution
tint conseil, et dit : Mes amis,
profitons tous de cette aubaine
les retraites sont là qui nous posent problème
comme ce don du ciel décime les vieillards
à un rythme constant nous aurons dans deux ans
une économie substantielle, plus besoin de chercher
un âge de départ ou un financement
laissons venir les faits et rassurons nos gens
par des mesures parcellaires.

Je crois que le Ciel a permis, pour l’avenir cette infortune
n’ébruitons pas ceci, faisons cause commune
et bientôt entre nous nous pourrons festoyer
syndicats, gilets jaunes sont bien trop occupés
pour éventer ce stratagème.

Alors tous les marcheurs reprirent leur allure
rassurés par leur chef et à toute voilure
par des mots lénifiants versés dans les médias
noyèrent le poisson (ou plutôt le virus)
et tant pis pour les vieux, ils étaient une charge
les voilà désormais victimes de leur âge.
c’est pain béni pour nous et merci aux chinois
de ces travaux sérieux dans leurs laboratoires.

L’histoire nous apprend que de tels accidents
font quelquefois la joie de nos ressortissants
enfin des plus aisés car les autres bien sur
n’auront pour l’avenir qu’un morceau de pain dur
que nous leur laisserons en étant magnanimes
la mort sera pour eux l’ultime délivrance
et nous continueront à déplumer la France.

Voyons nos hôpitaux pour des soins adaptables
il nous faut réagir, le faire maintenant.
Selon que vous serez puissant ou misérable,
les parcours de santé seront très différents


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft