Le régime Macron et sa police/milice politique font fermer des bars militants repères d’opposants

La LOI est conçue pour permettre de réprimer n’importe qui dès que le Pouvoir le souhaite

samedi 25 janvier 2020, par Camille Z.

LES PRÉFETS CIBLENT LES BARS CONSIDÉRÉS COMME MILITANTS

- Le Chat noir à Nantes : subit une fermeture administrative décidée par la préfecture

- Le Papier Timbré à Rennes : subit une fermeture administrative décidée par la préfecture

- Le Saint Sauveur à Paris : subit fermeture administrative décidée par la préfecture

C’est vraiment curieux cette épidémie de sanctions arbitraires qui tombent sur les bars considérés comme « militants » par la police politique.

D’autant plus curieux que les nombreux locaux, parfaitement identifiés, qui servent de base arrière à la mouvance néo-nazie violente ne sont absolument pas inquiétés.

(post de Nantes Révoltée)

Le régime Macron et sa police/milice politique font fermer des bars militants repères d’opposants

- Voir aussi :
Le Saint-Sauveur, bar emblématique des « antifas » de Paris, en sursis - Le propriétaire voit dans la « fermeture administrative » de neuf jours une « mesure politique ». La préfecture la justifie par le « tapage nocturne ».
(Bien évidemment, selon la démocrature En Marche, il ne s’agit pas d’une mesure politique ciblée, juste une pure coincidence)

Remarque perso

Les lois répressives étant conçues pour être suffisamment larges, interprétables et extensibles, elles permettent, en toute légalité, de pourchasser n’importe qui dès que les rouages du régime le souhaite.

C’est ça la démocrature. Quand le régime en place a besoin de mater des opposants politiques trop récalcitrants, il n’a pas besoin d’envoyer des chars d’assaut, sa loi conçue par et pour les puissants, et sa « justice », lui fournissent clé en main tout un arsenal répressif dans tous les domaines, permettant en toute légalité, par l’amende, la condamnation, la fermeture administrative, la fin de subventions, le licenciement, la prison, la censure, l’intimidation, de réprimer efficacement les opposants politiques en mettant en avant le simple respect élémentaire de l’ORDRE et de La LOI de droit commun.

Bienvenue en démocrature extrême, version macronienne 2.0.


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft