Le monde de la 5G, un « progrès » pour aller plus vite ...vers le fond de l’abîme

Quasiment aucun maire de Drôme ne se prononce contre la 5G ou pour un moratoire

mardi 29 septembre 2020, par Camille Pierrette.

Ici dans la Vallée de la Drôme, région proclamée à la pointe de la fine fleur de l’écologie, on a entendu publiquement (pratiquement) aucun maire ni élu se prononcer contre la 5G ou au moins pour un moratoire.
La CCVD, vu les positions de Jean Serret (maire de Eurre et président de la CCVD) lors de l’inauguration de la navette autonome, est certainement à fond pour la 5G.
En effet, dans un article du Crestois du 11 septembre, on voit Jean Serret appeler à l’industrialisation du pays, en particulier via l’intelligence artificielle et la mobilité. Laquelle mobilité via navette autonome et IA réclamera forcément de la 5G à gogo pour bien fonctionner...
Et Laurent Vauquiez, Hervé Mariton, ne sont pas en reste, au delà des petits différents politiciens tous ces élus se rejoignent dans le culte envers l’économie de marché, la Croissance, la technologie...

A quoi servent ces élus soi-disant porteurs de valeurs écologiques s’ils sont incapables de peser contre un projet d’ampleur notoirement néfaste tel que la 5G ?!
A quoi correspondent leurs valeurs écologiques s’ils continuent à promouvoir ce qui contribue à provoquer les déréglements climatiques et les catastrophes écologiques ?
- Le capitalisme "vert" et la course à la croissance et à la technologie, ça n’a rien d’écologique, c’est juste la poursuite du "business as usual", mais relookée.

On est ce jour effaré en lisant les platitudes éculées, vagues et fausses d’une tribune d’un chantre du "progrès" (un lobbyiste de la compétitivité officiant dans une école de commerce) dans le Monde ce mardi 29 septembre.
- Déploiement de la 5G : « L’Europe doit commencer à investir dans l’avenir » - Le professeur de stratégie Philip Meissner estime, dans une tribune au « Monde », que l’Europe ne peut qu’être distancée par la Chine et les Etats-Unis si elle n’adhère plus à l’idée de progrès technique.

Ce texte est représentatif de l’idéologie du système en place et de ses dirigeants, le mot "progrès", non défini ni interrogé, y est employé à tour de bras pour tout justifier, y compris le pire, et pour masquer les motivations de profits et de croissance, lequels serviront à enrichir les déjà riches qui ont urgemment besoin d’ajouter quelques milliards à leurs coffres off shore.

Pour rester dans la course économique, faut faire comme nos voisins, disent-ils comme "argument". Mais si votre voisin se jette dans une fosse à purin, vous allez le suivre histoire de rester au même niveau que lui ?!

MANIPULEZ-NOUS MIEUX ! (comme le clame Didier Super dans une de ses chansons cultes)

Le monde de la 5G et des objects connectés, un « progrès » pour aller plus vite ...vers le fond de l’abîme

Le Monde indique dans son éditorial du jour que le soi-disant « débat » doit porter uniquement sur la forme et l’usage que prendrait la 5G, pas du tout sur le fait de s’y lancer ou pas.
En fait, il n’y aurait alors pas de débat si dès le départ il est posé que la 5G doit se faire absolument. La position du Monde est donc une fumisterie, le contraire du débat.
Le Monde, journal capitaliste libéral, est bien sûr pour la 5G, et il considère les critiques de ceux qui n’en veulent pas comme simplistes et polémiques
.

On s’en fout des dangers de la 5G pour la santé !


Habilement, merdias, politiciens du sérail et capitalistes de la tech, mettent surtout en avant la question des dangers des ondes de la 5G envers la santé, car ils savent que les études sont incertaines sur ce sujet, et qu’ils pourront faire de la "pédagogie rassurante" à bon compte en jouant les sages.

Et trop de gens se jettent là-dessus, obnibulés par les peurs concernant leur santé immédiate, mais aveugles aux plus graves problèmes de moyen et long terme.
En fait, on s’en contrefout de savoir si les ondes de la 5G sont dangereuses ou pas pour notre santé ou celles d’autres espèces. Car la 5G est déjà bien assez néfaste de manière certaine sur de nombreux autres aspects (voir articles indiqués plus bas) sans qu’on ait besoin de s’inquiéter des effets sur la santé encore incertains.

On sait que la 5G et tout son monde connecté, son monde de la surveillance et des données numrériques engrangées partout est CERTAINEMENT une catastrophe d’un point de vue écologique.
La 5G et son monde c’est FORCEMENT davantage d’énergies consommées pour le fonctionnement des antennes, des serveurs, des réseaux, des téléphones, des appareils connectés, c’est FORCEMENT davantage de minerais extraits de par le monde en détruisant les sols, les forêts, les communautés et les eaux, c’est FATALEMENT accroître encore la vitesse de l’économie, des flux, des échanges, toute chose qui contribuent aux désastres climatiques et écologiques, sans parler de la surveillance totale via IA et reconnaissance faciale (et les capteurs partout).
Alors oui, notre santé et celle du vivant seraient affectées par la 5G et son monde connecté, mais moins par les ondes magnétiques des antennes que par les conséquences de toute l’énergie consommée et des infrastructures, appareils et modes de vie fabriqués par et pour ces technologies.

Le seul "progrès" de la 5G et de son monde serait de nous précipiter plus vite et plus sûrement dans les désastres.
Quelques sociopathes minoritaires espèrent se sauver à travers quelques ilôts militarisés "résilients", ou alors ils croient "dur comme fer" comme la CCVD de Jean Serret que d’autres technologies qui n’existent pas encore parviendront à contrecarrer les dommages mortels des technologies actuelles.
Ils ont le droit d’être fous, égoïstes, aveuglés, irresponsables et suicidaires, mais on a le droit de les empêcher de nuire.

La 5G est indispensable à la fuite vers l’abîme de la civilisation capitaliste, mais la civilisation capitaliste n’est pas indispensable.

Articles critiques sur la 5G et son monde

Pour avoir des arguments contre les larbins cyniques ou psychopathes du technocapitalisme ("vert" ou brun) :

- Plaintes et résistances en cascade contre les enchères de la 5G - Malgré les multiples recours juridiques lancés par des associations, les fréquences de la 5G sont mises aux enchères ce mardi 29 septembre. De leur côté, les syndicats s’inquiètent des conséquences sur l’emploi.

- La 5G et son monde mène à bien pire qu’un retour à la lampe à huile - Les technologies à outrance et la croissance, c’est les cataclysmes assurés (avec des liens vers d’autres articles d’analyse du dossier 5G)

- « La 5G cristallise un paquet de colères »

- Pour aller plus loin : la critique de la technique et du technocapitalisme : PMO : « Que la technologie impose ses procédures, des types de comportements et d’organisation sociale est une évidence » (... ) Ces tech­no­lo­gies dites « vertes » n’ont rien d’é­co­lo­gique. Elles pol­luent, consomment des res­sources, de l’éner­gie, et pour­suivent la fuite en avant tech­no­lo­gique, ali­men­tant ain­si de nou­veaux cycles de crois­sance (pol­lu­tion-dépol­lu­tion, des­truc­tion-rem­pla­ce­ment)


1 Message

  • Le monde de la 5G, un « progrès » pour aller plus vite ...vers le fond de l’abîme Le 20 octobre à 18:56, par Camille Pierrette

    - Les évidences du progrès, par Anselm Jappe
    Il y a des choses qui sont tellement évidentes que personne ne les voit plus ni ne les mentionne – et celui qui les rappelle aux autres semble débiter des banalités. Ce qui, cependant, ne constitue pas une bonne raison pour ne pas les dire.
    Le débat actuel sur les réseaux G5 et le « progrès » en est un bon exemple, avec ses injonctions caricaturales de choisir entre la G5 et la « lampe à huile ».
    La première question qu’il faudrait poser, avec simplement un peu de bon sens, est : progrès en quoi ?
    (...)

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft