Le macronisme et ses nombreux avatars veulent nous adapter de manière militaire et résiliente aux désastres au lieu de mettre fin à leurs causes

Résilier sous contrainte dans un désert invivable ? Vraiment ? C’est ce que nous voulons ?

vendredi 6 mai 2022, par Les Indiens du Futur.

Aucune résilience ou adaptation ne sont possibles sur une planète à +5°C. Pourtant, les sociopathes au pouvoir veulent laisser se dérouler les catastrophes fabriquées par le système écocidaire qu’ils défendent, et veulent empêcher par la force et le mensonge tout changement réel.

- La résilience selon Macron : gérer la catastrophe au lieu de lutter contre - Dans la logique macroniste, les catastrophes sont inévitables et, en dépit de la mort qu’elles sèment, il ne s’agit pas de les empêcher mais de « vivre avec ». Cette résilience mise en valeur par le pouvoir vise avant tout à ce que ses sujets continuent à être fonctionnels sans être paralysés par la panique ou l’anxiété.

Le macronisme et ses nombreux avatars veulent nous adapter de manière militaire et résiliente aux désastres plutôt que de mettre fin à leurs causes
Résilier sous contrainte dans un désert invivable ? Vraiment ? C’est ce que nous voulons ?

Il s’agit d’entretenir les illusions et espoirs vains que la plupart des gens préfèrent conserver. Il est en effet plus facile et confortable de croire en des rêves impossibles qui ne perturbent pas beaucoup le modèle de société en vigueur que de contribuer concrètement à renverser la table.
A leur manière, les « techno-écologistes » et les « écologistes » médiatisés rejoignent Macron dans l’entretien des illusions « vertes » au lieu de pousser à la révolution. Si eux, contrairement à Macron l’éborgneur, affirment une volonté d’enrayer les catastrophes, c’est par des moyens (l’altercapitalisme, la décarbonation de l’économie de marché, le technologisme, la planification « écologique » étatisée) qui seront largement inefficients par rapport aux exigences de fonctionnement du capitalisme et des Etats (qu’ils ne remettent pas en cause), qui sont socialement néfastes (hiérarchie, centralisation, autoritarisme...) et qui contribueront d’autre part à accenter les nombreuses catastrophes écologiques ; le techno-capitalisme et son productivisme se poursuivant, les désastres qui vont avec aussi.

Ainsi, par conviction ou pour ne pas choquer, ils veulent promouvoir des « solutions » indésirables et inadaptées, tout en repoussant avec effroi ou dégoût les seules options qui pourraient peut-être permettre d’arrêter à temps la Machine à tout ravager.
En effet, étant donné l’urgence, l’incrustation du modèle actuel et l’ampleur de la tâche, seules des formes de basculements révolutionnaires, de changements radicaux obtenus principalement via des soulèvements, grèves générales, manifs sauvages, blocages et autres actions directes.
Le reste, les réformes adaptatives, les transitions écolo-énergétiques de la mégamachine, nourrira les replis mous et élastiques de la civilisation industrielle, qui continuera de plus belle, renforcée, ses ravages.

- Sur la critique de l’idéologie de la résilience :

- Sur l’écoanxiété : Ecoanxiété : s’engager dans des mouvements de résistance, pour tenir et peser face aux désastres - Pour éviter de sombrer dans la dépression : passer à l’action et résister, porter et faire vivre d’autres mondes

On a pu voir un peu durant la syndémie Covid-19 à quoi ressemblaient les mesures d’adaptation et de contrôle imposées par l’Etat et le capitalisme. Non merci.
Agissons avant d’être pris dans la gestion militaire et policière généralisé des désastres, avant pass, reconnaissance faciale, tickets de rationnements, camps...
- A la sidération angoissée, à l’autruche, à l’anxiété calmée au Prozac, préférons l’action collective déterminée pour des objectifs radicaux.


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft