Le gouvernement rend coupables les victimes de la pollution des industries minières

La pollution peut s’étendre, c’est vous le responsable de vos problèmes

jeudi 28 avril 2022, par Antitech 26.

Autoriser les pollutions en rendant les victimes coupables de ne pas avoir pris assez de précautions, pour le gouvernement et le capitalisme, la résilience c’est quand les populations doivent s’adapter héroïquement et sans moufter à un monde rendu invivable par les désastres produits par les gouvernements et le capitalisme.
Pour les classes dirigeantes, et une bonne partie de leurs suiveurs, il ne s’agit pas de virer les gouvernements et d’arrêter le capitalisme évidemment, plutôt crever, mais d’une adaptation forcée aux dégâts qu’ils causent.

- Pollution minière : les maladies sont désormais « la faute de la victime » - Le gouvernement profite de l’entre-deux-tours pour réformer par ordonnance le Code minier. Les dispositions contenues dans le texte publié, explique notre chroniqueuse, visent à aider les exploitants à s’exonérer de la responsabilité des dommages tout en reportant le blâme sur les personnes qui les subissent.
(...)
Les futures victimes de pollutions pourraient donc être jugées fautives de ne pas avoir adopté le mode de vie hors sol exigé par la contamination des milieux. La pratique d’activités de subsistance ou le fait de persister à mener une existence normale à la campagne suffiraient à dédouaner l’entreprise minière ou l’État d’avoir rendu l’environnement impropre à l’agriculture, aux promenades, à la baignade et aux jeux des enfants. À travers ce transfert de responsabilité, le nouveau code minier entérine une tendance déjà à l’œuvre : l’État naturalise les pollutions (ou les catastrophes industrielles ou bactériologiques) tout en exigeant de la population qu’elle artificialise son mode de vie pour y faire face.

Comme le techno-capitalisme version (soit-disant) « décarboné » a besoin d’énormément de métaux, les projets de mines vont se multiplier. Le gouvernement prépare donc le terrain à la multiplications des pollutions et des dommages
Les pseudo-écolos vont voir dans les mines (par nature ultra-polluantes vu les montagnes de roches à traiter avec des produits toxiques) un moindre mal pour soit-disant décarboner l’économie capicaliste toujours désastreuse au final d’une manière ou d’une autre, verdir la production industrielle écocidaire, remplacer les fossiles par des énergies alternatives afin de continuer la croissance et le PIB pour des sociétés de masses fatalement anti-démocratiques, développer à fond le numérique et ses métavers afin d’achever de nous couper de toute réalité terrestre, etc.

Le gouvernement rend coupables les victimes de la pollution des industries minières
La civilisation industrielle, que la plupart des gens veulent garder, nécessite de détruire la nature via la multiplication de mines

Au lieu de stopper l’avancée d’un désert par exemple, ce système et ses défenseurs accélère la désertification en étouffant les critiques et résistances, et il dit ensuite aux habitants de s’adapter docilement à un désert inhospitalier. Mais heureusement, le capitalisme vendra des bunkers, de la climatisation et de l’eau importée par camions entier, et l’ETat sera là pour gentiment distribuer des rations alimentaires contrôlée à l’aide d’un pass biométrique personnalisé, sous contrôle de la police et de l’armée.

Des faits à mettre en rapport avec :

  • La résilience selon Macron : gérer la catastrophe au lieu de lutter contre - Dans la logique macroniste, les catastrophes sont inévitables et, en dépit de la mort qu’elles sèment, il ne s’agit pas de les empêcher mais de « vivre avec ». Cette résilience mise en valeur par le pouvoir vise avant tout à ce que ses sujets continuent à être fonctionnels sans être paralysés par la panique ou l’anxiété.
  • La mortalité infantile augmente en France - Une étude montre que, pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, la mortalité infantile a augmenté en France depuis 2012. Parmi les causes de ce phénomène, la pauvreté et le manque d’accès aux soins.
    C’est une annonce qui va à l’encontre du sens de l’histoire. Le 1ᵉʳ mars, une étude parue dans la revue scientifique The Lancet alertait sur une « augmentation historique de la mortalité infantile en France », soit la mortalité des nourrissons avant leur premier anniversaire.
    Cet indicateur, qui n’avait cessé de baisser depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, s’est tassé entre 2005 et 2012 avant de commencer à augmenter de 7 % entre 2012 et 2019. En recensant 3,56 décès pour mille naissances en 2017 contre 3,32 en 2012, la France descend à la 27ᵉ place dans le classement de l’OCDE, ex æquo avec la Pologne. En 1989, elle occupait la 9ᵉ position, juste derrière l’Allemagne.

Des gendarmes partout dans les campagnes pour mater les révoltes contre l’inflation planifiée des projets industriels en tout genre

Le régime macroniste n’adapte pas seulement les lois pour faire passer les projets écocidaires indispensables à la poursuite suicidaire de la civilisation techno-industrielle capitaliste, il veut aussi doubler le nombre de ses flics, notamment les gendarmes dans les campagnes.
En effet, les campagnes vont voir se multilplier les projets industriels : mines, tourisme, entrepôts logistiques, énergies photovoltaïques ou éoliennes, agriculture industrielle avec élevages usines... Les zones rurales sont le nouvel eldorado du techno-capitalisme, sous prétexte d’écologie, de transition énergétique et de relocalisation bien sûr.
Seulement, le régime sait que les contestations vont se multiplier alors il prend les devant via des lois pour faciliter les projets industriels et exonérer les entreprises de responsabilités, mais il veut aussi mettre des gendarmes partout pour réprimer toute protestation. La celllule DEMETER est déjà là prête à servir en masse.

- ZAD partout ? ou/et Insurrection générale ?


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft