Le collectif « STOP EPR ni ici ni ailleurs » occupe le hall du conseil départemental de la Drôme

Action lundi 10 mai à Valence

mardi 11 mai 2021, par Amish and co.

ENSEMBLE BARRONS LA ROUTE AUX EPR et aux TRANSPORTS DE COMBUSTIBLES NUCLÉAIRES !

La filière nucléaire est en fin de vie, le réacteur EPR de Flamanville est un fiasco total : enchaînement de problèmes de conception, de fabrication et de contrôle, délais et coûts largement dépassés. Les défaillances financières, stratégiques et techniques mettent en cause la responsabilité d’EDF et d’Orano, mais aussi la capacité de l’ASN et de l’IRSN à détecter les dysfonctionnements.
Malgré tout cela, les transports de combustibles nucléaires sillonnent le territoire depuis l’usine de Framatome de Romans-sur-Isère jusqu’aux centrales nucléaires. À ces convois déjà nombreux, s’ajoutent ceux pour l’EPR de Flamanville, alors même que rien ne garantit qu’il démarre un jour.

Nous, habitantes et habitants de la région subissons la présence de tout un pan de l’industrie nucléaire : usine de conversion de l’uranium, usine d’enrichissement, centrales nucléaires de Cruas, de Tricastin et de Saint-Alban. Sans oublier l’usine de Framatome dans laquelle est produit le combustible de la plupart des centrales françaises et de certaines centrales étrangères. Ce lundi 10 mai nous avons occupé le hall du conseil départemental car nous refusons ce balai de véhicules à destination de réacteurs en fin de vie et d’un réacteur EPR neuf mais déjà criblé de défauts.

Pourquoi le conseil départemental ? Car la présidente actuelle du conseil réclame encore plus de nucléaire dans la vallée, car elle ne prend aucune des mesures pour prévenir la sécurité des populations dans le cas d’un accident nucléaire sur l’un des 14 réacteurs qui longent la vallée du Rhône, car avec son soutien, les transports dangereux et radioactifs sont journaliers dans toute la vallée.
Nous attendons un rendez vous avec le conseil départemental pour débattre de tous ces sujets et en rendrons compte.

Nous nous opposons à la poursuite de la construction de l’EPR de Flamanville, ainsi qu’à toute nouvelle installation nucléaire, ni à Tricastin, ni au Bugey, ni ailleurs. Le démarrage de nouveaux réacteurs serait un signe supplémentaire de l’obstination française dans l’erreur nucléaire pour les 50 à 60 prochaines années. Et des élu·es avides de retombées économiques se sont déjà jeté·es sur l’occasion pour faire savoir, en dépit de tout bon sens, qu’elles et ils seraient prêt·es à accueillir dans notre région de nouveaux réacteurs EPR !

La folie nucléaire doit cesser !
Le collectif STOP EPR ni ici ni ailleurs

Le collectif STOP EPR ni ici ni ailleurs occupe le hall du conseil départemental de la Drôme
Action lundi 10 mai à Valence

P.-S.

Il n’y aura pas de réacteurs nucléaires EPR en Drôme, ni ailleurs

- Il n’y aura pas de réacteurs nucléaires EPR en Drôme, ni ailleurs - EDF s’écroulera avant, et puis sinon la résistance sera sans doute très vive, et victorieuse

On apprend dans le Daubé local que des élus LREM et LR du coin sont encore allés lêcher avec application les bottes du président d’EDF pour avoir l’honneur d’accueilir du réacteur EPR à Tricastin.
Super top : encore plus de béton, de goudron, de pollutions, de déchets nucléaires ingérables, de milliards magiques pour gaver les lobbys et le système techno-industriel croissantiste. Tout plein d’électricité pour les caisses électriques, les centres serveurs, la 5G, les usines, les camions électriques, les usines à hydrogène et tutti quanti.
Mais enfin cher amish rétrograde anti-tout, pourquoi critiquer cette merveille technologique d’EPR que les martiens nous envient : « ça crée des emplois, de la valeur, ça fait de l’énergie électrique décarbonnée pour pouvoir continuer comme des suicidaires à consommer et à produire à fond tout et n’importe quoi ! » Alors ? (...)


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft