La Confédération paysanne de la Drôme investit des locaux de la DDT mercredi 9 février à Valence

Contre la politique agro-industrielle du gouvernement et du plan Macron 2030 Robotique Numérique Génétique

jeudi 10 février 2022, par Big Bug antitech.

Des personnes de divers collectifs, dont XR, des paysanNEs et des amiEs de la Confédération paysanne de la Drôme ont investi ce mercredi 9 février des locaux de la DDT de la Drôme à Valence.
Elles ont déployé des banderoles.

La Confédération paysanne de la Drôme investit des locaux de la DDT mercredi 9 février
Plusieurs collectifs se sont alliés pour cette action contre la politique agro-industrielle techno-numérique-robotique imposée par les autorités

Voici leurs messages :

📣[ACTION EN COURS] ✊

Prise de la DDT de la Drôme contre le plan de relance, Robotique Numérique Génétique !
Cette 3e révolution nous fera perdre ce qui nous reste encore d’autonomie de penser et de décision dans notre travail.
Nous voulons une agriculture paysanne, respectueuse de l’environnement et de ses travailleuses et travailleurs avec des paysannes et des paysans nombreux ! 👨‍🌾👩‍🌾

💥ON VEUT DES PAYSANNES ET DES PAYSANS, pas des robots NI des algorithmes !

✊Plus de 80 personnes ont investi mercredi 9 février les locaux de la Direction Départementale des Territoires (DDT) de la #Drôme à Valence et n’en sont ressorties qu’en fin de journée.
👉Cette occupation avait pour but de montrer notre opposition au « plan de relance 2030 » annoncé par Macron, et à son volet agricole qui se résume en 3 mots : Numérique, Robotique, Génétique
😡Ce projet sera dévastateur et signera la mise à mort de l’agroécologie paysanne.
✊Nous, paysannes et paysans, citoyennes et citoyens des villes et des campagnes, agissons pour une agriculture autonome, respectueuse de l’environnement et de ses travailleuses et travailleurs, une agroécologie paysanne capable de proposer une alimentation de qualité à toutes et tous.
✊Nous, agriculteurs-trices, par la connaissance des écosystèmes, par notre lien sensible au vivant, avons besoin de bras et d’imagination collective, pas de drones et d’algorithmes.La seule et véritable innovation, c’est de permettre l’installation d’un million de paysannes et de paysans sur des territoires vivants, au coeur des systèmes alimentaires qui bénéficient à toutes-s
✊Cette mobilisation de la Confédération Paysanne s’inscrit dans la campagne d’actions « Bye Bye Bayer-Monsanto » initiée par les collectifs rassemblés dans le cadre de Les soulèvements de la terre, dont le point d’orgue aura lieu à #Lyon le 5 mars
❗Suite à cette action une délégation rencontrera la préfète de la Drôme ce jeudi 10 février à 18h.

- La conf a publié le 9 février un communiqué :

La Confédération paysanne de la Drôme investit des locaux de la DDT mercredi 9 février à Valence
Communiqué de la Conf contre la politique agro-industrielle du gouvernement et du plan Macron 2030 Robotique Numérique Génétique

En réponse au plan de relance d’Emmanuel Macron !
Des tomates, pas des automates ! 🍅
Des paysans nombreux, pas des robots ! 👩‍🌾👨‍🌾

La Confédération paysanne de la Drôme investit des locaux de la DDT mercredi 9 février
Des militants investissent les locaux de la DDT à Valence

🔴 Occupation en cours 🔴🔴🔴
💪💪💪La Confédération Paysanne de la Drôme, rejoint par les départements voisins, occupe actuellement la DDT de la Drôme et demande la venue du Préfet.
👉 Alors que les chiffres de recensement agricole viennent d’annoncer une hécatombe, Macron s’entête en annonçant une 3e révolution agricole à coup de centaines de millions d’euros pour développer la robotique, la génétique et le numérique 😡
📢 Nous avons besoin de bras et de cerveaux pour la révolution agricole, pas d’OGM ni d’immeubles à salades !
✊ Pour la Confédération Paysanne, la véritable innovation est d’installer 1 million de paysans dans les 10 ans, ceux-là même qui ont été broyés par leur « modernisation » de l’agriculture en 40 ans.
✊ La véritable innovation est dans la connaissance fine des écosystèmes, dans le développement des savoir-faire paysans et le lien sensible au vivant !
✊ Face à leur modèle d’agriculture 3.0 avec 1 000 agri-managers suffisants à terme (3 zéros), nous portons un modèle d’agriculture 6.0 avec 1 .0.0.0 0.0.0 de paysans (6 zéros). Des paysans nombreux dans des campagnes préservées et vivantes, alimentant des systèmes alimentaires relocalisés.
📢 La Confédération paysanne dit NON à la révolution agricole de Macron !

Post de Confédération paysanne du Rhône

La Confédération paysanne de la Drôme investit des locaux de la DDT mercredi 9 février
Macron, ses alliés et les lobbys agro-industrielle veulent imposer une politique hors-sol et suicidaire

- Plus d’infos sur les nombreuses critiques contre les politiques volontaristes agro-industrielles encouragées et défendues par les autorités :


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft