La Confédération paysanne Drôme se bat POUR une gestion démocratique de l’eau

Seule, la Conf. aura bien du mal à peser, nous sommes toutes et tous concernées

samedi 15 octobre 2022, par Les Indiens du Futur.

Après les graves épisodes de sécheresse et de canicules accentués par le réchauffement climatique provoqué par la civilisation industrielle (dont l’agro-industrie), la Confédération paysanne Drôme se bat pour une gestion démocratique de la ressource en eau, pour une gestion soutenable qui préserve la biodiversité, la vie, la souverainteté alimentaire locale et les paysans.

La Confédération paysanne Drôme se bat POUR une gestion démocratique de l’eau

Motion sur la gestion de l’eau lors de la Session de la Chambre d’agriculture départementale le 30 septembre 2022 à Bourg-lès-Valence

- La Confédération paysanne de la Drôme POUR une gestion démocratique de l’eau - La Confédération paysanne de la Drôme a présenté une motion sur la gestion de l’eau lors de la Session de la Chambre d’agriculture départementale le 30 septembre 2022 à Bourg-lès-Valence.
Cette intervention visait à demander :
Plus de démocratie dans la gestion de la ressource en eau : les droits d’eau des réseaux collectifs doivent être mieux partagés pour favoriser l’installation et privilégier les cultures vivrières locales.
L’arrêt de l’extension des réseaux d’irrigation en prévision de la baisse du débit du Rhône.

La FDSEA*, qui a largement rejeté les propositions de la Confédération paysanne, est dans un déni des réalités. Croire que l’on pourra pomper indéfiniment dans le Rhône est un pari hasardeux dans le contexte de changement climatique que chacun observe déjà.

La ressource en eau est limitée. Il est aberrant d’utiliser de l’argent public pour construire des infrastructures qui puisent dans le Rhône, alors que la ressource en eau risque de manquer. La Confédération paysanne de la Drôme a rappelé l’urgence d’accompagner l’agriculture dans une transition des pratiques et des systèmes de production à long terme, dans le sens d’une économie des usages de l’eau.

La Confédération paysanne de la Drôme affirme que l’accès à l’eau et l’irrigation sont nécessaires pour produire des denrées alimentaires. Le stockage de l’eau est l’une des solutions techniques en favorisant les petites réserves et les retenues collinaires.

De plus le système de répartition actuel des droits d’ eau fait souvent obstacle à l’ installation de jeunes paysans car rien n’ est réellement prévu pour réserver aux nouveaux installés une partie des droits d’ eau libérés lors des départs en retraite.
Que ce soit lors des sessions à la Chambre d’agriculture ou au quotidien dans ses activités syndicales, la Confédération paysanne défend et défendra les paysannes et les paysans en portant un projet de justice sociale, économique et environnementale.
(...)

- Voir le texte de la motion présentée par la Confédération paysanne de la Drôme

Toutes et tous concernées

La Confédération paysanne de la Drôme se bat et fait des propositions, mais seule elle ne pourra pas suffisamment contrecarrer le pouvoir souvent nuisible de la FNSEA/FDSEA et des institutions d’Etat.
L’eau, la production paysanne locale, notre alimentation, la biodiversité... sont vitales pour nous tous, on ne peut pas laisser ces sujets dépendre des lobbies agro-industriels et du bon vouloir politicien ou technocratique de la préfecture et de la chambre d’agriculture.
C’est donc à un maximum d’habitants de la Drôme de se saisir directement de ces sujets, d’agir et de peser de multiples manières pour qu’on s’adapte pour de bon au réchauffement climatique déjà hélas inévitable et pour qu’on stoppe tout ce qui aggrave le réchaufffement et perpétue la destruction du vivant.

- En Vallée de la Drôme, la prochaine CLE (commission locale de l’eau) organisée par le SMRD (syndicat mixte de la rivière Drôme) aura lieu le 29 novembre 2022.
Il faudrait exercer de multiples pressions AVANT cette réunion, où, comme dans toutes les institutions non-démocratiques en place, élus et technocrates décident de tout sans nous (idem pour les autres bassins versants du département ?).
(suite à la sécheresse historique de 2022, la SMRD a juste lancé un sondage en ligne en vue de dispositifs d’information, les com com elles c’est que dalle...)

- Sur Ricochets, nos articles précédents sur ces sujets :


Forum de l’article

  • La Confédération paysanne Drôme se bat POUR une gestion démocratique de l’eau Le 16 octobre à 08:35, par rutabaga

    "La Confédération paysanne de la Drôme affirme que l’accès à l’eau et l’irrigation sont nécessaires pour produire des denrées alimentaires. Le stockage de l’eau est l’une des solutions techniques en favorisant les petites réserves et les retenues collinaires.

    J’espère que les « indiens du futur » écriront cette phrase sur la paroi de leur abri à coté du slogan « no bassarane »

    Répondre à ce message

    • La Confédération paysanne Drôme se bat POUR une gestion démocratique de l’eau Le 16 octobre à 12:43, par Heska

      Tout faux Rutabaga. Les retenues ne sont pas une solution, à part peut-être pour celui qui la fait. Mais la gestion de l’eau ce n’est pas déshabiller l’un pour habiller l’autre. Quand une retenue est faite, l’eau est captive en amont, donc cela prive ceux qui vivent en aval de cette eau. Ensuite l’eau retenue s’évapore plutôt que de couler et sur la durée d’une saison d’été la quantité évaporée oscille entre 10 et 20%. Donc il faut surdimensionner les retenues et priver encore plus les usagers de l’aval. Ensuite une retenue n’est rien de moins qu’une privatisation de la réserve en eau. Et enfin, comme par hasard les retenues d’eau sont souvent le fait des agro-industriels aux dépens des petits paysans.

      EDIT : je parle bien ici des méga-bassines, pas de retenue de quelques dizaines de mètres cubes.

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft