LBD : nouveaux témoignages qui prouvent que le gouvernement et la police ont choisi délibérément d’éborgner des manifestants

La France et ses polices utilisent des munitions moins précises et ne respectent pas les règles d’utilisation

samedi 4 janvier 2020, par Camille Z.

Voici un article édifiant qui montre que les mutilations et éborgnés n’ont rien de bavures ou d’erreurs :
- Nous avons interrogé le fabriquant suisse du LBD - La France fait bien n’importe quoi avec cette arme - Il faut bien l’avouer, nous étions un peu seuls en janvier 2019 lorsque nous avancions que les blessés à la tête par les forces de l’ordre ne l’étaient pas par hasard. Un an après nous revenons sur ce sujet avec un entretien qui confirme nos hypothèses.

- Quelques extraits :

En fait, non. Ces blessés, dans leur très grande majorité, l’ont été volontairement. La tête était visée alors que les règles liées à l’utilisation de cette arme sont formelles : on ne peut pas tirer ailleurs que dans les membres inférieurs, le thorax ou les membres supérieurs.
Le Salon Milipol nous a donné l’occasion de tester les viseurs holographiques EOTech.

Les membres des forces de l’ordre ont également évoqué les viseurs déréglés (impossible, les réglages prédéfinis pour un tir à 25m sont scellés) ou l’imprécision des tirs. Selon les propres tests du bureau de l’armement de la police nationale effectués avec un LBD 40 muni de ce viseur, le cercle de dispersion, l’écart constaté entre un point visé et l’impact à 25 mètres, est de 14 centimètres. C’est à dire moins que la distance entre le thorax et l’oeil...

Mais il y a mieux. Lors du salon Milipol en novembre dernier, nous sommes allés interroger le fabriquant suisse du LBD encore utilisé par les forces de l’ordre françaises. Et selon Brügger&Thomet, le cercle de dispersion, lors d’un tir avec ses munitions, est de 7 centimètres. Mais voilà, si les forces de l’ordre françaises sont bien équipées du lanceur de balles Brügger&Thomet, elles achètent leurs balles chez le fabricant français Alsetex. Le fabriquant de munitions français récemment épinglé par Libération, devrait désormais équiper l’Etat français en LBD...

Les viseurs de LBD 40 sont pourtant très précis...

- D’autres articles sur ce sujet :

Quelques faits récents :


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft