France : la police encadre une manif syndicale avec des fusils d’assaut !

Et les idéologies d’extrême droite gagnent la police, les médias et le gouvernement

vendredi 18 septembre 2020, par Camille Z.

Deux posts qui évoquent la folie policière sécuritaire armée en France, et la « tolérance » du pouvoir envers les idées d’extrême droite.

BANALITÉ DU MAL


Desormais en France, la police « encadre » les manifestations syndicales avec des fusils d’assaut. Ici un HK G36, de fabrication allemande, et selon son propre constructeur « Utilisé en tant qu’arme d’infanterie dans de nombreux pays ». Désormais en France, toute manif conduit à des GAV de journalistes. Désormais en France, tout manif devient une nasse policière mobile. Mais continuons à nous bercer dans l’illusion démocratique...
Et indignons nous d’une poubelle brûlée par ces dangereux GJ, BB ou soignants en colère. Le mal est évidemment de ce côté là de la barricade ! Ça crève les yeux...

France : la police encadre une manif syndicale avec des fusils d’assaut !

(post et visuel de Cerveaux non disponibles)

🔴 2 SALLES, 2 AMBIANCES

➡️En Allemagne, où des policiers sont soupçonnés de liens avec l’extrême droite :
- Démissions de responsables policiers
- Mises à pied immédiate des agents concernés
- Dissolution de certaines unités
- Enquêtes et perquisitions

➡️En France, où la police la plus armée et la plus violente d’Europe ne cache pas ses liens avec l’extrême droite :
- Impunité
- Promotion
- Indifférence voire soutien des autorités

Tout va bien.

(post et visuel de Nantes Révoltée)

Les idéologies d’extrême droite gagnent la police, les médias et le gouvernement

Remarques

C’est loin d’être la première fois que sont vus des fusils d’assault pour surveiller de simples manifs.
On en a même vu devant des établissements scolaires lors des opérations de contrôles de masques pour la rentrée !

A ce stade, on ne sait plus si on doit rire ou pleurer tellement ce qui se passe est fou et inquiétant.
En tout cas il y a matière à s’insurger, à résister, à dénoncer.

Les faits de repression folle et de terreur d’Etat se multiplient, et ne concernent plus seulement les banlieues, mais la plupart des gens s’en foutent complètement ou restent sidérés.
L’anesthésie des consciences et la peur ont bien joué leur rôle.

L’extrême droite n’a pas besoin d’accéder au pouvoir, ses idées sont appliquées par les gouvernements dans les domaines sécuritaires, anti-écologiques et de traque des exilé.e.s, et repercutées/encouragées tous les jours dans les grands merdias.
L’extrême droite ne sert plus que de défouloir pour détourner de vraies rébellions collectives, et d’épouvantail pour faciliter l’election de ses sous-marins de fait.


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft