Face à l’Inceste

Histoires systémiques des mamans qui portent plainte pour inceste sur leur enfant contre le géniteur.

samedi 6 mars 2021, par Gladys Riffard.

Comment une maman est devenue une militante et présidente d’associations pour défendre les droits des enfants et sensibiliser l’opinion et les décideurs publics à la lutte contre les violences infantiles.

Étant née dans la Drôme, je tenais à vous informer d’un sujet grave et d’actualité : l’ INCESTE.

En effet, je suis devenue maman en 2015 d’une petite fille, me suis séparée en 2017 en ayant la garde principale et c’est le 5 août 2018 que le cauchemar à commencé :

Ma fille m’a révélé avec ses mots et en me mimant que son géniteur abusait sexuellement d’elle.

Le lendemain j’ai porté plainte à Chabeuil accompagnée de ma famille mais le dossier est parti en Haute-Savoie où nous habitons.

C’est alors que tout un protocole s’est mis en place contre moi.

Voici les détails de mon histoire et les enregistrements de ma fille dans cet article :

https://wanted-pedo.com/new/marnaz-une-fillette-temoigne-dinceste-la-justice-classe-sans-suite/

C’est alors que commence le Combat de ma Vie.

Après avoir réalisée que je n’étais pas un cas isolé, en 2020, naît l’association pour la défense de nos enfants qui me permet de devenir lanceur d’alerte contre les violences sexuelles sur enfants, et par conséquent les injustices judiciaires et les placements abusifs.

http://pourladefensedenosenfants.simplesite.com/

Après avoir regroupé un grand nombre de témoignages, j’ai décidé de fonder la Fédération l’Arche des enfants oubliés en 2021 à Romans-sur-Isère pour, avec d’autres membres associatifs, s’unir et lutter contre le désenfantement, promouvoir la défense des enfants contre toute maltraitance ; organiser toutes actions appropriées en vue d’informer sur les maltraitances des enfants ; organiser des campagnes d’informations ou manifestations ayant pour but de sensibiliser la population sur ce sujet ; accomplir toutes opérations en France ou à l’étranger, se rapportant directement ou indirectement à son sujet ; faire réformer la loi concernant la qualification du viol et la mesure de placement

Je suis donc devenue une maman militante et combative pour que la Parole des enfants soit enfin reconnue et que la Justice protège ces enfants et mamans protectrices.

N’ayant aujourd’hui pas trouvé protection auprès des Gendarmes, Mairies, Députés, Sénateurs, Gardes des Sceaux, Conseils Départementaux j’ai décidé de médiatiser un maximum.

Mes actions continuent auprès des Défenseurs des Droits, du Gouvernement et de la Magistrature avec l’aide de :

- Wanted Pedo https://wanted-pedo.com/new/
- Collectif Poussins Rebelles https://www.facebook.com/groups/2482837548616065/?ref=share
- L’association L’enfant a parlé https://www.facebook.com/associationlenfantaparle/
- L’association Parents Enfants Amour Familial https://instagram.com/parents.enfants.lamourfamilial?igshid=16ygx828mhzzd
- Sandrine Volle https://youtube.com/channel/UCIOaRbYz9i_kdLKBPwHujcg
- Mon Pays Ne Me Protège Pas https://twitter.com/Office31315?s=09
- Karine Trapp https://www.facebook.com/karineet.noah
- Eva Benhamou https://www.facebook.com/groups/444227909288938/?ref=share
- Maman Est Debout https://youtube.com/channel/UCyqiJJ2rvW7ua3B9G6R5HTA
- REVIS https://www.facebook.com/revisherault/
- EVRA https://www.facebook.com/groups/379511296165983/?ref=share
...

Je remercie bien sûr tous les autres qui œuvrent pour la protection des enfants et tous ceux qui nous suivent, nous soutiennent et partagent.

- Team moore https://www.facebook.com/watch/?v=302500744155484

- Mediapart https://www.mediapart.fr/search?search_word=Inceste+

- Muriel Salmona https://www.memoiretraumatique.org/

- Juge Édouard Durand https://youtu.be/f4dzLfLoeWA
https://youtu.be/3pOhaQgKKBg

et d’autres ...

Malheureusement comme la plupart des mamans qui ont porté plainte pour inceste sur leurs enfants, elles en ont perdu la garde.

Aujourd’hui je me bats avec quelques autres mamans courageuses comme Fanny BirenBaum, Fanny Thiel, Virginie Van Hove et Julie Demougin ... qui continuent de protéger leurs enfants en refusant des représentations d’enfants au risque d’être condamnées.

https://www.mesopinions.com/petition/justice/defendre-agressions-sexuelles-enfants/72988

Merci à vous d’avoir pris le temps de me lire
Un grand Merci pour l’intérêt que vous accordez à cette cause
Et Merci de votre soutien

Gladys Riffard
Présidente Association pour la Défense de nos Enfants
Fondatrice Fédération Arche des enfants oubliés

« Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu’au jour où être fort reste ta seule option » (citation Chantal Lacroix)


1 Message

  • Face à l’Inceste Le 29 avril à 16:07, par PIOT Emmanuelle

    Bonjour,

    Je suis la maman de Camille, placée en famille d’accueil à l’âge de 5 ans et demi par la juge -Vercruysse- aux enfants, sur des hypothèses que j’aurai été une manipulatrice, folle, une mère fusionnelle et accusée de SAP sur la parole de ma fille. (Sexisme ?)

    Camille a été littéralement raptée du centre aéré de Montignac-Lascaux (24) où je l’avais déposée le matin du jeudi 18 juillet 2019, sans aucune préparation ni pour elle, ni pour moi.

    L’enquête a été menée à charge contre moi et j’ai eu le choc de constater que tous les arguments qui étaient brandis à mon encontre étaient exactement ceux de mon ex-compagnon.

    Aujourd’hui, force est pour eux de constater qu’une grave erreur a été commise ; l’expert psychiatre de la Cour d’appel de Bordeaux -Dr Bonnan- ayant déficelé toutes les suspicions envers moi.
    Ce qui remet sérieusement en question la provenance des propos de ma fille qu’on m’avait incombée comme étant de mon invention, concernant les attouchements qu’elle a décrit, commis par son père selon elle, ainsi que toutes les maltraitances physiques, psychologiques et les tortures sur animaux qu’elle m’a expliquées avec moult détails, dont il lui aurait fait démonstrations. J’avais déposé deux plaintes en gendarmerie contre lui, (classées sans suite), soutenues par les conseils de l’assistant social, entre autres... 9 Professionnels de l’enfance, de la santé,... ont témoigné des propos de ma fille.

    Camille est à présent complètement embrouillée, confuse, psychologiquement très perturbée au point qu’elle ne veut plus rentrer chez moi, alors qu’elle a montré pendant plus d’une année, au début de son placement, combien elle voulait rentrer chez maman. Elle était dans une détresse intense (selon les termes de l’assistante maternelle qui ne le révèle que maintenant...). Je l’avais largement signalé à L’ASE qui me soutenait, qu’au contraire, elle allait tellement mieux.

    Notre lien a été sérieusement mis à mal. Elle a subit un véritable lavage de cerveau par le système de l’ASE et judiciaire qui l’a éloignée de moi, en me figurant comme dangereuse pour elle, y compris par les procédures de visites médiatisées extrêmement serrées. Elle a des comportements et une parole complètement ambivalente.
    Elle a un comportement d’enfant instrumentalisé, relevé par les psychologues ; c’est une évidence pour moi, mais à l’heure actuelle, ils savent que ce n’est pas par moi, alors par qui et quelle est leur responsabilité aussi en cela.

    On me dit que lorsque Camille rentrera chez moi (quand ?) elle devra retourner aussi chez son père. Il semble qu’ils ont de sérieux doutes contre lui aussi, puisqu’il ne la voit qu’à peine plus que moi, (3heures médiatisées tous les 15 jours. Je ne la vois que deux heures tous les 15 jours, rien n’a évolué depuis trois ans.)
    Il me parait que Camille en a conscience et que cela constituerait un des freins qui ne lui permettent pas de dire qu’elle veut rentrer chez maman : condition obligatoire pour que la juge déverrouille son placement.

    C’est sur les épaules d’une petite fille de 8 ans, complètement traumatisée, en conflit de loyauté envers son père et maintenant avec l’assistante maternelle, que repose le jugement actuel du placement. Etrange façon de rassurer un enfant.

    Je fais le constat qu’il n’y a aucune confiance en la maman que je suis, que mon autorité parentale est bafouée et qu’ils ne souhaitent pas reconnaitre leurs erreurs.

    Pourriez-vous me mettre en lien avec des gens concernés par ce genre de problèmes similaires sur la Dordogne ? Je voudrai témoigner et faire savoir ce que ma fille et moi vivons. Je n’ai plus rien à perdre. On m’a pris le plus beau. ça fait 3 ans qu’ils me baladent pour me rendre ma fille.
    Il n’y a rien de cohérent pour elle pour se construire sur des bases saines de vérité et de bien-être. Elle souffre, elle est bloquée.
    Connaissez vous un réseau de journalistes d’investigation pour ce sujet du désenfantement par l’état, tel que je l’ai lu dans vos documents, ce mot est tellement juste.

    En vous remerciant par avance,

    Emmanuelle PIOT

    nt.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft