En avant première et en exclusivité, voici le visage du nouveau président de la république démocratique de France

Il est dimanche 24 avril 20h, voici le nouveau président dévoilé en direct, ce n’est que le début du processus de durcissement autoritaire...

dimanche 17 avril 2022, par Mickey le clown.

Il est dimanche 20h, voici en avant première et en exclusivité, le visage du tout nouveau président de la république démocratique de France du 24 avril 2022 :

En avant première et en exclusivité, le visage du nouveau président de la république démocratique de France
Dimanche 20h, voici enfin la tête du nouveau président français : mélange de zombie, de tête de mort, de goule, de flic et de soldat

Comme dans les ex-dictatures de l’Est ou dans certaines autocraties africaines, il est très utile d’ajouter en France le qualificatif « démocratique » pour qualifier un régime qui ne l’est pas des masses. Ca permet de maintenir l’illusion et d’hypnotiser les foules nanties ravies d’être endormies afin de continuer tranquille leur sous-vie de loisirs et de consommation destructrice sur le Titanic.

La répétition des mensonges via des médias de masse et des autorités crée la vérité, ansi que nous l’a enseigné Big Brother dans le roman 1984, et aussi le célèbre manipulateur Edward Bernays, l’inventeur de la publicité et de la communication d’entreprise.

Pour la gauche, les pauvres ou les révoltés, continuer de faire comme les puissants en qualifiant de démocratie ce régime oligarchique centralisé, c’est donner aux gouvernements et à leurs flics le bâton clouté pour se faire battre lors des légitimes soulèvements populaires.
Car bien entendu, les puissants, les riches, les gouvernements et leurs flics ont beau jeu de se poser à chaque insurrection légitime en défenseurs de la-démocratie contre les manants incultes, violents et factieux qui veulent renverser la bonne table où les premiers se gavent.
Pour les partis de gauche, propager ce mensonge, c’est conforter le système qu’ils combattent et c’est se séparer d’une bonne partie de leur électorat potentiel qui lui n’est pas tout à fait dupe de l’arnaque (voir gilets jaunes).

L’autre avantage de ce mensonge que la France serait une démocratie c’est que du coup les gens qui gobent que ce système de merde autocratique, représentatif, extrémiste et brutal est une démocratie pour de vrai sont carrément dégoûtés de la démocratie, et alors ils baissent les bras désespérés (« la démocratie c’est horrible »), ce qui arrange bien les puissants, ou alors ils sont prêts à essayer pire encore, la franche dictature ou le néo-fascisme (voir pourcentages des votes pour les extrêmes droites et leurs amies au premier tour), ou la gouvernance cybernétique par les logiciels d’IA, ou les délires de la « république des sages » triés sur le volet.

Ce qui dans tous les cas prépare à la montée inéluctable du néo-fascisme et autres régimes autoritaires qui sont inévitables tant qu’on ne fait pas de révolution générale pour sortir de la civilisation industrielle, de l’Etat et du Capital.
En effet, en période tendue de crises structurelles et de pénuries énergétiques croissantes, l’Etat-capitalisme a absolument besoin du néo-fascisme ou autres régimes très autoritaires pour tenter de se maintenir (Macron / Le Pen n’est qu’un avant goût). Car il lui faut régenter par la force l’administration des désastres qu’il a créé, et des lois dictatoriales assises sur une police ultra-brutale ayant tout pouvoir sont indispensables pour mater les inévitables révoltes et imposer les indispensables restrictions aux dominés.

En l’absence de basculements révolutionnaires profonds, l’affiche pourrie de ce 2e tour ne peut que se répéter en s’empirant, car elle traduit la volonté planifiée des puissants de durer à tout prix en protégeant le système techno-industriel destructeur de vies et de nature. Pour ce faire, ils n’ont et n’auront aucun scrupule à favoriser un régime néo-fasciste ou très autoritaire, ou une forme ou une autre de dictature pseudo-écologiste, ainsi qu’on a pu déjà le constater avec la droitisation générale aidée par les médias dominants depuis des années.
Ce processus mortifère ne peut pas être stoppé par les classiques réformes de gauche.

Une bien hypothétique victoire de gauche au sein d’un système qui la rejette par tous ses pores reste à présent hypothétique, et de toute façon ça ne serait (en l’absence d’insurrection ou de basculement révolutionnaire complémentaire et stimulant) qu’une parenthèse dans la marche forcée vers des régimes de plus en plus durs.


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft