Drôme : sabotage du TGV Paris/Marseille à Eurre - De dangereux extrémistes sont toujours aussi acharnés

Des irresponsables violents et anti-tout font des déclarations tonitruantes

vendredi 2 juillet 2021, par Jaz Tchouk tchouk.

La ligne TGV Paris/Marseille a été sabotée par incendies à Eurre dans la nuit du jeudi 24 juin au vendredi 25 juin 2021, vers 3 heures du matin.

Des câbles d’alimentation, de signalisation et de fibre ont été incendiés à quatre endroits différents dans une zone de 100 mètres carrés. Les dégâts sont très importants, 50 agents de la SNCF sont mobilisés pour les réparations. Le montant n’a pas encore été chiffré par la SNCF.

Les trains TGV ont du être détournés vers les lignes « classiques », occasionnant des retards.

En Drôme, de dangereux extrémistes violents, irresponsables et anti-tout s’acharnent à rester à tout prix sur la même voie suicidaire malgré les alertes et les protestations prenant des formes variées. Ces jusqu’au boutistes ne ratent jamais une occasion de favoriser à mort l’inacceptable techno-monde, l’économie de marché, la croissance, le système industriel, l’autoritarisme et la centralisation. Ils défendent becs et ongles ce système insupportable qui détruit, domine et exploite les humains ici et ailleurs, les écosystèmes et les êtres vivants qui les peuplent, un système qui produit partout misère, précarité, pollutions, désastres climatiques, uniformisation, désespoir, violences, envies, isolement, perdition, perte de sens..., mais qui enrichit grassement les possédants, les actionnaires et les déjà riches, qui augmente le pouvoir d’une poignée de décideurs élus (illégitimement dans des institutions non-démocratiques) ou non élus (technocrates et haut-fonctionnaires encore moins légitimes).

Drôme : sabotage du TGV Paris/Marseille à Eurre - De dangereux extrémistes sont toujours aussi acharnés

Qui sont ces dangereux extrémistes anti-tout ?

Il s’agit bien sûr, vous les avez reconnus, de la plupart des élus de droite ou de gauche, du préfet de la Drôme, des médias dominants, des gros capitalistes du coin et des experts à leur botte.
On pourrait citer par exemple l’inénarrable Mr Mariton maire de Crest (qui s’accroche et se croit légitime malgré ses tricheries avérées aux dernières élections municipales non sanctionnées par le Conseil d’Etat), il est tellement caricatural qu’il vire à la bouffonnerie et qu’on peut le prendre comme modèle archétypal de toutes les pires idées et pratiques politiques.
Ce Ceausescu aux petits pieds s’est une fois encore répandu sur les médias à propos de cette affaire de sabotage.

Ces extrémistes acharnés ultra-capitalistes ne ratent pas non plus une occasion de dénigrer ou réprimer les écologistes, militants anti-capitalistes, gilets jaunes... qui refusent de courber l’échine et qui ont le courage de sortir du rang pour résister et faire grandir les questions de justice sociale, d’égalité sociale, de démocratie, de véritable écologie, etc.

- Plus tard, ces élus et autorités seront sans doute vus par l’histoire et nos descendants (s’il en reste) comme de dangereux tyrans criminels condamnables qui ont beaucoup contribué à maintenir le monde vivant et l’humanité dans la ruine, les carnages et leur aggravation exponentielle.
Mais pour l’heure ils pérorent impunément depuis leurs trônes en toc dans les médias de préfecture, et font assaut de gesticulations martiales contre tout ce qui dérange l’ordre établi.
Plus ils sentent que leurs intérêts, « idées » et pratiques sont menacés, obsolètes et rejetés, plus ils s’accrochent à leur os et se font menaçants, plus ils sont dangereux et prêts à mordre.

N’ayons pas peur, ils sont en réalité faibles et minoritaires, forts seulement de notre soumission et de notre passivité, sûr d’eux car ils se savent protégés encore par des hordes de flics armés, dont l’immense majorité reste prête à leur obéir jusqu’au bout.
Unissons plutôt nos forces avec une totale détermination pour les bouter tous définitivement hors de nos vies.

Concernant le sabotage de la ligne TGV en juin 2021

Concernant ce sabotage de la ligne TGV Paris/Marseille à Eurre, comme ce n’est pas le sujet de cet article, je ne dirai pas mon avis sur la question de savoir :

  • s’il est condamnable ou pas
  • si cet acte est violent ou pas
  • s’il a eu lieu parce que les autres moyens de contestation réelle du techno-monde ont été épuisés ou sont rendus impossibles
  • s’il est réjouissant ou pas que le système techno-industriel soit perturbé
  • s’il faut prendre ce sabotage en modèle ou pas
  • s’il est convenable ou pas d’être solidaire des personnes qui l’ont réalisé
  • par qui il a été commis
  • si le TGV est un transport essentiel pour la société capitaliste et touristique du toujours plus vite ou un gros machin gourmand en énergies, en terres et en matières premières dont on pourrait avantageusement se passer

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft