Le gouvernement Macron veut réprimer et interdire les contestatations radicales de l’agriculture industrielle pesticidée

DEMETER, nouvel outil du régime pour réprimer davantage les contestations écologiques et de défense des animaux

samedi 25 janvier 2020, par Les Indiens du Futur.

Le gouvernement Macron, comme les précédents, confirme ses choix : de la communication pseudo "verte" par devant pour faire jolie, et le reste du temps un soutien indéfectible aux lobbys qui détruisent le vivant et le climat : agriculture pesticidée et industrielle, nucléaire, FNSEA, multinationales logistiques type Amazon, bétonnage, grands projets inutiles vendus clés en main à des investisseurs...

Voici les nouvelles infos du front de la censure et de la répression tout azimut, secteur agricole, avec le nouvel outil répressif : DEMETER :

  • Le gouvernement a créé une cellule militaire pour surveiller les opposants à l’agro-industrie - Le gouvernement veut « faire taire tous ceux qui mènent des actions symboliques contre le système de l’agriculture industrielle », dénoncent de multiples défenseurs de l’agriculture paysanne et biologique, réunis dans cette tribune. Ils s’inquiètent fortement de la création de la cellule de renseignement Demeter, lancée fin octobre, soi-disant destinée à lutter contre l’« agribashing ».
  • Christophe Castaner visite des fermes du Finistère pour parler de sécurité et agriculture - Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a visité une exploitation porcine à Saint-Pabu, puis une exploitation laitière à Kernilis, dans le Finistère, ce vendredi matin 13 décembre 2019. Il présentera de nouveaux dispositifs pour lutter contre les intrusions illégales chez les agriculteurs et contre l’agribashing.
  • La cellule Demeter veut fliquer les opposants à l’agriculture intensive - Incapable de se dépatouiller de la grève sur les retraites, le gouvernement a décidé de passer discrètement alliance avec la FNSEA. Cadeau du flic-en-chef, le lancement de la cellule Demeter pour surveiller les opposants à l’agriculture intensive.
  • Cellule « Demeter » : le gouvernement veut intimider les associations de défense des animaux - La FNSEA à la manoeuvre pour maintenir un modèle agricole effroyable - Avec la cellule « Demeter », le gouvernement entend renforcer les moyens alloués à la répression du mouvement de défense des animaux. S’appuyant sur des chiffres instrumentalisés et des arguments fallacieux, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner souhaite que « l’antispécisme soit un des axes prioritaires du renseignement ». Ces moyens démesurés visent à faciliter les inculpations pour association de malfaiteurs : une infraction qui peut être punie de 10 ans de prison et jusqu’à 150 000 euros d’amende. C’est une véritable menace pour les lanceurs d’alerte et une entrave au débat démocratique nécessaire autour de notre modèle agricole.

Dans ce domaine comme dans tous les autres, le gouvernement macroniste favorise les gros, les multinationales et les lobbys capitalistes, et accroit les outils de répression et de censure pour faire taire par la force, la peur, les amendes et la prison les opposants à cette politique ultra-capitaliste et autres lanceurs d’alerte.

Et dire qu’on trouve encore des gens non-macronistes qui font semblant de croire que la France est une démocratie...

DEMETER : Le gouvernement Macron veut réprimer et interdire les contestatations radicales de l’agriculture industrielle pesticidée

P.-S.

- Et pendant ce temps, l’Australie brûle, le CO2 augmente, l’usage de pesticides augmente en France, etc, et :


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft