Crest : la police municipale fait abusivement pression sur le bar La Caverne pour l’obliger à fermer

Ce n’est pas aux commerçants de faire la police dans les rues !

vendredi 19 mars 2021, par Les Potins de la Vallée.

Il y a peu, on apprend que le tenancier du bar La Caverne à Crest, qui vend des cafés à emporter (une activité parfaitement autorisée), s’est fait vivement tancer et menacer par des policiers municipaux.

Les policiers lui parlaient mal d’entrée et le menaçaient de fermeture administrative si dans la rue devant le bar La Caverne des attroupements avec ou sans masques avaient lieu à nouveau.
Il semblerait aussi que de petites piques lancées en direction du maire (celui qui est maintenu en poste à Crest malgré ses tricheries avérées au code électoral) par des personnes se tenant dans la rue devant le bar ont contribué à la venue de ces menaces coercitives, irrespectueuses, ciblées et abusives. Les coups bas sont semble-t-il une spécialité de ce personnage imbuvable.

Le tenancier Titeuf, la mort dans l’âme, s’est exécuté, il a fermé, privant de nombreux crestois d’un moment de vie sociale essentielle et privant son bar de compléments pour supporter la fermeture générale des débits de boisson. Il ne pouvait risquer une fermeture administrative qui aurait coupé les aides spéciales covid lui permettant de survivre.
Ce n’est pas la première fois que la majorité municipale le persécute.

En quoi un commerçant, un tenancier de bar, serait responsable de ce que font les gens dans la rue ? Que ces gens soient clients de ses cafés à emporter ou simples passants s’arrêtant là, le bar n’est aucunement responsable de leurs comportements et propos.
Ce n’est pas au bar de surveiller ce qui se passe dans la rue devant chez lui ou ailleurs, de passer son temps à faire des remontrances ou à demander la dispersion, « schnell » !
Il a autre chose à faire et ce n’est pas son rôle de toute façon.

La mairie de Crest et sa police municipale ont donc agit de manière abusive, discriminatoire, irrespectueuse.
Dans leur idéal autoritaire, ils voudraient que tout le monde se tienne à carreau comme en prison ou/et que tout un chacun soit un agent de police implacable.

Crest, bar La Caverne

On sait bien depuis le temps que les contaminations se font très très très peu en extérieur, surtout dans nos rues très souvent bien ventées.
On voit aussi que, dans tous les pays aux caractéristiques similaires de population, quelles que soient la sévérité liberticide des mesures, le coronavirus circule.

Donc, au lieu de mesures coercitives uniformes venant d’en haut, ne pourrait-on pas à présent décider « d’en bas » de comment on veut vivre, de quels risques on veut prendre ou pas, de là où on veut prioriser les moyens (vers les hôpitaux au lieu des multinationales richissimes et des stocks d’armes policières ?) et les protections. Il faudra bien s’habituer à vivre avec ce virus ou d’autres à venir, sans pour autant tuer toute vie sociale ou subir un régime policier de plus en plus délirant.
D’ailleurs, le couvre-feu c’est bon, stop, va falloir que ça s’arrête !

- Mardi dernier 16 mars, jour de marché, La Caverne avait réouvert en mode test, avec de grands panneaux avertisseurs pour inviter les passants et buveurs de café à s’éloigner, avec une pointe d’humour. ...à suivre

Il serait bon que ce bar reçoive le large soutien qu’il mérite. (Nous) Vous pourriez par exemple contacter la mairie, ou vous y rendre, pour signifier votre mécontement face à ces abus municipaux et votre solidarité avec La Caverne.
Et, qui sait, organiser une manif ?

P.-S.

RAPPEL

- On peut rappeler au passage, pour les néo-crestois, que le personnage extravaguant qui sert de maire à Crest est connu depuis (trop) longtemps pour (essayer de) tuer toute forme de vie sociale contestataire, excentrique ou bruyante, qui déplairait à ses idées rances et orientées très à droite.
Il vise des rues bien clean, garnies de caméras et de flics, vouées aux bourgeois et aux touristes, où les gueux, les pauvres, les agités, peuvent être tolérés à conditions de raser les murs et de fermer leur gueule.

Continuons de résister, avec La Caverne, et tous les inadapté.e.s, les agité.e.s, à cette politique de cimetière avant l’heure.


2 Messages

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft