Crest : c’est reparti pour 6 ans d’anti-écologie et de conservatisme à la mairie

Entre dégoût et indifférence - Dans tous les cas, tout reste à faire

dimanche 28 juin 2020, par Camille Pierrette.

Les résultats de la compétition électorale sont tombés à Crest, Mr Mariton et ses complices rempilent pour 6 ans de plus.
Résultats :

  • LDVD - Hervé MARITON : 51.66 % = 2120 voix
  • LDVG - René HALTER : 48.33 % = 1983 voix
  • Soit 137 voix d’écart

Je ne dirai pas que la démocratie a parlé et je ne saluerai pas la liste gagnante de cette joute déprimante.

Crest : c’est reparti pour 6 ans d’anti-écologie et de conservatisme à la mairie
Comme Thatcher, à Crest c’est TINA (There Is No Alternative)

Sur le coup, j’hésite un peu entre l’indifférence et le dégoût de devoir supporter 6 ans de plus ce système pourrave à Crest (avec l’envie de déménager dans une commune avec une mairie plus supportable).

Mais en réalité, on sait bien que le système institutionnel et électoral en place n’a que peu à voir avec la démocratie, ce système est illégitime.
Alors bien sûr je me serais malgré tout réjoui si la liste Ensemble Réinventons Crest l’avait emporté car il faut savoir profiter sans état d’âme des opportunités, et cette liste aurait sans doute fait mieux que la liste maritonienne dans de nombreux domaines (écologie, participation, social), ce qui soulage la vie et aide un peu.
Mais pour autant, même si la liste Ensemble Réinventons Crest avait gagné je n’aurais pas sauté à fond au plafond non plus. Car cette victoire se serait inscrite dans ce système anti-démocratique qui accentue les clivages et empêchent les habitant.e.s de gouverner. Un faible écart de voix permet à l’une ou l’autre liste de s’arroger tous les pouvoirs et de régner sans partage, bof, arrêtons svp d’appeler ça de la démocratie.
De plus, toute liste candidate ne doit pas déborder des idées à la mode et du conservatisme ambiant pour espérer se faire élire, donc les programmes et actions restent quasiment toujours platement réformistes, et les changements n’ont lieu à qu’à la marge de manière trop lente.

Concernant les questions écologiques, la liste Ensemble Réinventons Crest aurait pu faire évidemment beaucoup mieux que la liste finalement réélue, mais je n’oublie pas que sur les questions de fond elle aurait été assez limitée/entravée, car :

  • Elle doit rester très réformiste pour ne pas « faire peur »
  • Elle dépend beaucoup des règlements et de l’argent de l’Etat et des communautés de communes, les mairies ont de moins en moins de marge de manoeuvre et de liberté
  • Elle reste inféodée au dogme du développement-économique et de la-création-d-emploi, et donc elle aurait du continuer le système capitaliste et toutes les destructions du vivant et du climat qu’il entraîne. Avec les risques de naufrage dans le capitalisme vert que ça comporte.

Ce qui se passe à Crest montre une fois de plus qu’on ne peut pas compter sur les élections pour changer les choses en profondeur, que ce soit localement ou nationalement. ...N’en déplaise aux légalistes acharnés qui exhortent à voter comme si c’était LA voie de changement, voire la seule.
Plus que jamais, quels que soient leurs modes d’action, il faudra que les minorités d’habitant.e.s ayant à coeur des changements radicaux vers des sociétés vivables s’allient, se coordonnent, coopèrent pour lutter contre des puissances bien plus redoutables encore que le petit tyran Mariton et sa clique, pour construire ensemble des zones d’autonomie et de résistance.

Dans une posture cynique, on pourrait presque se réjouir de cette défaite de la liste Ensemble Réinventons Crest car là au moins les choses sont claires, on ne court pas le risque de s’endormir ou de s’illusionner sur les mesures réformistes d’une liste de « gauche écolo » parvenue au pouvoir, on ne pourra pas être feignant.e et laisser tout faire par une mairie plus sympa que la moyenne.
Si on veut que des choses bougent de manière intéressante, ce sera à des habitant.e.s d’agir collectivement et directement, on ne pourra pas se défausser sur quelques représentants et leurs projets.

De toute façon, élection ou pas, et quelle que soit la liste élue, sur l’essentiel, tout reste à faire.


4 Messages

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft