Communiqué de la Confédération paysanne Drôme, action contre l’agritech

Pour des paysannes et des paysans, pas des robots et des algorithmes

mardi 15 février 2022, par Big Bug antitech.

- Des paysannes et des paysans, pas des robots et des algorithmes. Du bon sens, pas de l’intelligence artificielle
Plus de 80 personnes de la région ont investi aujourd’hui (9 février) les locaux de la Direction Départementale des Territoires (DDT) de la Drôme à Valence et n’en sont ressorties qu’en fin de journée. Cette occupation avait pour but de montrer notre opposition au « plan de relance 2030 » annoncé par Macron, et à son volet agricole qui se résume en 3 mots : Numérique, Robotique, Génétique.
(...)
Cette mobilisation de la Confédération Paysanne s’inscrit dans la campagne
d’actions « Bye Bye Bayer-Monsanto » initiée par les collectifs rassemblés dans
le cadre des Soulèvements de la Terre, dont le point d’orgue aura lieu
à Lyon le 5 mars.
(...)
- suite, avec lien vers une interview

- Le 5 mars à Lyon, assiégeons Bayer-Monsanto

Communiqué de la Confédération paysanne Drôme, action contre l’agritech
Locaux de la DDT à Valence occupés le 9 février
  • Voir aussi sur cette action du 9 février à Valence : #SoulèvementsDeLaTerre : Carbon Bee, on venait te chercher chez toi - Les promesses de l’agritech, entre néant et prophétie réalisatrice
    La saison 2 des soulèvements des Soulèvements de la Terre touche à sa fin. Pour son épisode final, un ultimatum a été lancé contre l’entreprise Bayer-Monsanto, si son siège social n’a pas quitté la ville de Lyon d’ici le 5 mars, les manifestants l’assiègeront jusqu’à son départ. En attendant, un appel à une campagne d’actions décentralisées semble avoir été entendu. Le 9 février dernier, des activistes ont voulu rendre visite à Carbon Bee, une jeune pousse de l’“AgroTech", en vain. Récit d’une journée d’action étonnante.
  • Loos : L’oraison funèbre de Bayer-Monsanto - La saison 2 des soulèvements des Soulèvements de la Terre touche à sa fin. Pour son épisode final, un ultimatum a été lancé contre l’entreprise Bayer-Monsanto, si son siège social n’a pas quitté la ville de Lyon d’ici le 5 mars, les manifestants l’assiègeront jusqu’à son départ. En attendant, un appel à une campagne d’actions décentralisées semble avoir été entendu. Ce samedi 12 février, 130 activistes se sont retrouvés à Loos pour bloquer l’accès à l’entreprise. Nous publions ci-dessous l’oraison funèbre qui a été lue sur place.

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft