Grève : centrale nucléaire de Cruas et d’autres : reprise en main de l’outil de travail par les grévistes

L’arrêt de TRANCHE 3 commence vendredi 7 février 2020, blocage de l’arrêt en vue

vendredi 7 février 2020, par Auteurs divers.

🚩🚩REPRISE EN MAIN DE L’OUTIL DE TRAVAIL à CRUAS🚩🚩

C’est le moment, l’arrêt de TRANCHE 3 commence dès ce soir !
Chaque agent, militant, sympathisant ou simplement personnel EDF ou PRESTATAIRE se positionnant dans la lutte et contre le projet de réforme des retraites, peut donc reprendre en main son outil de travail ! Dès ce soir nous allons donc rentrer dans une phase importante de notre combat avec le blocage de l’arrêt de tranche 3 (le préavis national nous couvre jusqu’au dimanche 9 février inclus, sachant qu’un prochain sera bientôt sorti).

Il est donc demandé en premier lieu aux collègues du service CONDUITE 3/4 de bloquer la baisse de charge TR3 et aux AUTRES SERVICES de suivre dès LUNDI 10 FÉVRIER sur les activités prévues à la baisse. Face au mépris de notre gouvernement qui n’écoute en rien ce que le peuple veut lui dire, face au mépris engagé contre les parlementaires de l’opposition à qui le temps de parole a été divisé par 2 lors de la commission servant aux débats sur l’étude d’impact, nous allons donc montrer que nous sommes toujours dans les rangs de la lutte, que nous sommes majoritairement indignés et que nous résisterons jusqu’au retrait !

Nous comptons tous, nous sommes tous un grain de sable dans le sablier de la lutte et nous continuons tous à dire NON au patronnât et aux politiques.
Face à ce système libéraliste et capitaliste qui a pour seul but de créer un ruissellement vers le haut, NOUS NECHERONS PAS !! 🚩🔥📢🧨

Centrale nucléaire de Cruas : reprise en main de l’outil de travail par les grévistes

☢️☢️☢️ Mobilisation dans les centrales nucléaire, nouvelle phase : contrôle des arrêts de tranche (Tranche = réacteur nucléaire)

☢️ C’est une étape qui pourrait bien être décisive pour la victoire, c’est assez technique, donc, merci de lire toute la publication (je ne fournis pas les aspirines) 😉
Centrales de CRUAS, DAMPIERRE et CATTENOM, 3 tranches qui auraient du sortir du réseau pour débuter leur Arrêt de Tranche mais qui sont toujours en service. (sous contrôle des grévistes). La semaine prochaine c’est NOGENT. (Info Cgt du CNPE De CHOOZ)
☢️ Opérations effectuées en plus des baisses de charges ou du non redémarrage d’un réacteur comme à Cattenom pour le n°4 par exemple. CGT Energies Cattenom
☢️ Comprendre à quoi sert le contrôle par les grévistes des arrêts de tranche :
Cela met la pression sur le calendrier des arrêts de tranche. Ces périodes d’arrêts des centrales sont en effet planifiées de manière très précise. Lors des contrôles ou des travaux, les différentes centrales de France accueillent des milliers de travailleurs supplémentaires, perturber ces plannings fera perdre des sommes astronomiques à EDF. Les différents syndicats ont d’ores et déjà annoncé qu’à partir de maintenant les arrêts de tranche seraient sous contrôle, avec des blocages mais aussi de potentiels refus de mettre les réacteurs à l’arrêt, retardant le début des travaux, alors que les travailleurs supplémentaires prévus seront tout de même payés. (extrait de l’article de révolution permanente)

☣️ Mise à jour explicative d’un technicien gréviste :
"Le but est que quand l’on retarde les débuts d’arrêts on continue les baisses de charges (donc on fait perdre des sous à notre boîte, environ 1 million par jour), on décale les arrêts suivants, du coup sur plusieurs années, donc cela engendre beaucoup de coûts (problématiques ressources...) et un moment la tranche va devoir être arrêtée à cause du combustible usé, du coup, on va la faire tomber donc plus du tout de production et en plus on devra gérer les problématiques de ressources, on pourra ne pas faire démarrer les activités.
Mais si on tombe les tranches comme prévu, la direction va jouer sur le fait qu il y a des activités sûreté à faire (donc obligatoire ) alors que la en retardant on pourra dire que l’on n’a plus nos ressources car elles sont prévues sur d’autres sites, donc il y aura des priorisations à faire par la direction qui vont coûter très cher.
Cela met un gros bordel car il y a des activités réglementaires donc non exportables sur un autre arrêt à faire que l on a déjà calé sur 10 ans...donc si les arrêts décalent, il est possible de devoir faire tomber des tranches en fortuits pour réaliser ces activités réglementaires si on ne les fait pas, on n ’a pas le droit de produire."

☣️ En résumé :
☢️ S’opposer par la grève à l’arrêt d’un réacteur finit par mettre le réacteur à l’arrêt (à cause de l’épuisement du combustible qui aurait du être remplacé pendant la procédure d’arrêt).
☢️☢️ ça fait perdre un pognon de dingue à EDF et c’est le but car c’est un énorme moyen de pression.
Pour plus d’explication, demandez aux grévistes des centrales 😉

P.-S.

- Au moins un autre réacteur est à l’arrêt dans la centrale de Paluel et des baisses de production sont appliquées un peu partout. Des milliers de Mégawatts sont aux mains des grévistes, ce qui fait perdre beaucoup d’argent à la direction nationale d’EDF : pour compenser les pertes de production dues aux grévistes sur le réseau national d’électricité, EDF doit acheter à prix d’or ces Mégawatts à l’étranger.

- A la centrale de Nogent-sur-Seine : « Couper la production, l’idée s’installe dans les têtes » - Les salariés des 19 centrales nucléaires contestent le projet de réforme des retraites depuis le 5 décembre. Toujours mobilisés pour les journées nationales, ils réfléchissent à des moyens plus radicaux pour se faire entendre. (...) « Couper la production, c’est une marche qui n’a encore jamais été franchie, mais l’idée s’installe dans les têtes, signale Charles-Adrien Carlhant. S’il y a une action synchronisée de plusieurs centrales, cela peut être black-out en France, mais aussi en Europe. »


1 Message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft