Assemblée Populaire à Aouste sur Sye

En parallèle avec la réunion Publique de la députée LREM ayant voté POUR la loi sanitaire

jeudi 29 juillet 2021, par emiliepoulain.

Avis subjectif sur cette soirée du 27 juillet. Et rendez vous pour les prochains mardis à 19 h au même endroit à Aouste pour des assemblées populaires. Car j’en ai « Marre dit ! Oust ! » (on fait comme on peut pour donner envie de venir !)


La députée Delavergne, LREM, ayant voté POUR la loi sanitaire, reprenait ses réunions publiques, après des mois en visio sur FB.
Nous étions là, à l’extérieur et à l’intérieur pour faire entendre notre mécontentement, de différentes manières.

Avant tout, je ne crois pas que ce soit les confinements qui l’ai faite stopper ces réunions publiques en présence physique, car elle avait déjà cessé ces réunions avant les restrictions. Je pense que ce sont plutôt nos multiples interventions lors de ces réunions où elle recevait des « invités de marque » (de luxe) venus de Paris. Lors de ces réunions, nous étions venus, en petits groupes ou en nombre, l’interpeller, elle et ses invités, au temps chaud des gilets jaunes : Roland Lescure (rapporteur de le loi Pacte à Chabeuil - ancien directeur du plus gros fond de pension québécois), Laurent Pietraszewski (monsieur ’retraite’ à point, ancien DRH de Auchan), Didier Guillaume (alors ministre de l’agriculture, qui avait trouvé de bon ton, lors d’une réunion censée parler de Bio, et au cours de laquelle ce ’gros’ mot de Bio ne fut jamais prononcé, de faire de l’humour sur ’la mamie qui arrête de geindre à l’Ephad quand on lui amène son plateau").

Si je me permets un retour par ces différentes interventions, c’est que je veux les partager avec celles et ceux qui, hier, semblaient déçus de ne pas avoir pu échanger avec la députée. Avant tout, rattrapez vous en allant à sa réunion ce soir, même lieu, même heure. Rendez vous compte par vous même.

Ensuite, je veux vous expliquer que nous avons essayé le dialogue. Que des camarades sont allés, qui tenter de parler avec elle avant des votes importants, qui de manière plus provocantes lui offrir de boire un verre de glyphosate pour la sensibiliser à ces questions. Or rien n’y a fait, elle a toujours voté pour toutes les mesures gouvernementales et ne s’est opposée à aucune d’entre elle. Et le fait même qu’elle demeure dans cette majorité, alors que d’autres ont quittés LREM, montre son soutien total à ce gouvernement.

Notre constat alors est que ces réunion ne sont pas destinées à nous écouter, mais à ce qu’on l’écoute elle. Cela fait parti de la propagande, pour maintenir une illusion de démocratie, d’implication du peuple. La preuve, elle fait cette réunion moins d’une semaine après avoir voté POUR la loi sanitaire, et non avant.

Ces réunions ont pour but qu’elle puisse faire valoir sa volonté d’aller« à la rencontre des citoyens », phrases qu’on a entendu milles fois , "de prendre le pouls de la population’, comme l’a dit son mentor Macron lorsqu’il a entamé dont tour de France il y a peu.
Or, à l’image de Macron, qui fait mettre en GAV les personnes qui l’attendaient pour lui parler et non lui servir la soupe ou faire un selfie avec lui, elle n’est pas là pour écouter, j’en suis vraiment persuadée.
Et le nombre et la diversité que nous étions hier nous a surement évité, à minima un contrôle d’identité.

Quand à moi je ne suis plus là pour tenter de dialoguer avec elle et lui offrir une occasion, soit de se faire passer pour la victime face aux méchants militants qui viennent rien faire que de l’embêter, soit lui permettre de nous servir sa logorrhée prémachée par les communiquants du gouvernement.

Je suis là pour qu’en nombre nous montrions notre mécontentement. Que nous chantions notre colère. Ce que nous avons fait.
Qu’en restera t il à travers la presse grand publique, à travers le dauphiné, sûrement pas grand chose, mais nous l’avons fait, et nous pouvons nous le partager.
Je suis là pour qu’une pression légitime s’exerce sur elle. Dans la non violence, mais dans la determination. Et si on croit que quoi que ce soit peu changer sans en passer par là, je crois que l’on se trompe. Et que des pressions il faudra encore en exercer pour que des choses changent réellement.

L’assemblée populaire comme nous avons fait toutes et tous ensemble dehors m’a fait du bien. C’était bon de pouvoir nous entendre, échanger, sentir les inquiétudes, les différents points de vue (sur la forme de notre petite action par exemple, car encore une fois je peux comprendre que cela surprenne de venir pour ne pas l’écouter) et sur tout le reste. Et aussi les constats partagés au final (entres autres) : médecine à deux vitesses qui se met en place, et société à deux vitesses, inquiétudes face à la vaccination obligatoire dès à présent de tous nos soignants, et demain de toutes et tous, inquiétude pour les plus jeunes, système global à reprendre où l’on en fait rien pour le climat, surveillance qui s’accroît et qui devient étouffante etc etc.

Ces constats que nous partageons sont ce qui nous unis. Et ce pourquoi nous devons lutter ensemble, et donc accroitre nos contacts dans un premier temps pour pouvoir nous retrouver de plus en plus nombreuses et nombreux.

Pour cela, entre autres choses, une nouvelle liste existe (resistances 26 07 - voir bandeau sur page d’accueil de ce site Ricochets.cc).

Et pour celles et ceux qui aimeraient se rendre compte par eux mêmes de ce qui se dit dans ces réunions (bien que nous ayons eu deux avis concordant par des camarades qui étaient à l’intérieur et qui en sont sortis plus ou moins vite et dont il serait bien d’avoir le témoignage), vous pouvez toujours aller à la réunion de ce soir que notre députée organise, au même endroit à 19 heures ! Vous nous raconterez je l’espère lors des prochaines assemblées !
Alors retrouvons nous tous les mardis à 19h, sur les marches, au même endroit à Aouste, pour d’autres assemblée populaires !

Ps : J’allais oublier d’épisode du gendarme qui s’est invité parmi nous lors de cette assemblée. Avec le recul je regrette d’être restée alors qu’il a écouté tout ce que nous disions. Et je regrette qu’il ait pu placer dans sa prise de parole ’qu’il y a parmi eux, comme parmi nous, des bons et des mauvais’. J’aurais aimé lui répondre, que si il y a de mauvais citoyens parmi nous, ceux ci sont sanctionnés eux. Ce qui n’est pas le cas parmi les forces de police.
Mais cela encore une fois est très personnel et mériterai un très long débat sur la place des FDP dans notre société. Et j’espère, sans trop y croire, qu’il était bien là en tant que citoyen comme il l’a dit.


1 Message

  • Assemblée Populaire à Aouste sur Sye Le 30 juillet à 08:24, par GIGI

    Et pendant ce temps là, on lit dans le dauphiné d’hier que la députée a donné la parole à ’qq uns’ et que c’était un ramassis ’d’anti-vccc’ qui étaient venus l’attendre. Merci Propaganda !
    Et que les gendarmes étaient là en nombre face ’au risque d’éventuels débordements« . Mais heureusement disent il ’tout s’est déroulé dans le calme »MALGRE un comité d’accueil"... Ouf !
    Et que heureusement dans le salle il y avait la voix raisonnable d’un homme raisonnable qui a scandé que ’pasteur doit se retourner dans sa tombe’. Exactement les éléments de language qui circulent en ce moment chez LREM. Propaganda vous dites ?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft