Amendes sans contact lors de manifestations, surveillance très resserrée par la police politique

Le monde d’après, répressif et dystopique, continue d’avancer ses pions

mardi 21 juillet 2020, par Camille Z.

En Aveyron, près de cinquante amendes ont été envoyé à des habitants après deux manifestations. Particularité : aucun d’entre eux n’a directement été averti, ni contrôlé par un agent de police. Une première en France pour des manifestations politiques.

- Suite de l’article sur : D’étranges amendes « sans contact » ont été envoyées à des manifestants en Aveyron
(...)
« On soupçonnait que dans les petites villes, les agents des renseignements territoriaux procédaient à une surveillance plus resserrée, explique Arthur Messaud, de l’association La Quadrature du Net. « Ces agents sont parvenus à reconnaitre des gens mêmes s’ils portaient des masques, en utilisant la vidéo comme appui. » Selon le juriste, cette situation « assez originale » révèle « le niveau de maillage très resserré autour de la population loc
ale ».

- voir aussi Des manifestants reçoivent des amendes « sans contact » : fichés puis identifiés par vidéosurveillance

Amendes sans contact lors de manifestations ou sous confinement, surveillance très resserrée par la police politique

Autre exemple de pratiques similaires :
- En Essonne, des amendes distribuées par caméra de surveillance - Dans l’Essonne plusieurs jeunes des quartiers populaire ont reçus de nombreuse contraventions, sans jamais avoir été contrôlé. La mairie utilise les caméra de la ville pour les verbaliser. (...) Le fait que des moyens aussi énormes tels que la vidéo-surveillance soient mis en place pour réprimer la population est encore plus terrible qu’elle se pose en parallèle d’une précarisation fortement accentuée notamment des populations des quartiers populaires, première victime de cette répression.

Le covid et l’état d’urgence servent de prétexte à de nombreuses expérimentations répressives, dystopiques, anti-sociales, qui seront très vite généralisées si la population laisse faire le régime et son monde.
Petite liste non exhaustive : drones avec haut parleur, hélicoptères de surveillance en montagne, assignation à résidence surveillée, amendes pour un oui ou un non, caméras avec systèmes automatiques d’analyses des images via intelligence artificielle (bientôt la reconnaissance faciale, comme en Chine), avec la 5G pour faciliter et généraliser fichage et surveillance en tout genre...


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft